Deux ténors décriés : MacCracken et Bonisolli

Les artistes
Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 29 mai 2005, 17:45

Je crois que c'est Horne dans son autobiographie qui racontait que Mc Cracken se transformait en dangereux psychopathe pendant Carmen au fur et à mesure que l'opéra se déroulait. Lors d'une répétition, il sortit un couteau à cran d'arrêt pour poignarder Carmen. Horne qui se méfiait un peu, vu la réputation du bonhomme, l'arrêta immédiatement et lui demanda d'où sortait le couteau, si c'était un couteau de théâtre etc, etc... Mc Cracken passablement énervé finit par lui dire que le couteau lui appartiennait. Devant l'expression horrifiée de Horne, il s'excusa en disant qu'emporté par le rôle il n'avait pas fait attention. Au cours des représentations qui suivirent, Horne vérifia chaque soir soigneusement le couteau fatidique. Elle raconte aussi que Mc Cracken avait failli véritablement étrangler une Desdemona, toujours dans le feu de l'action !
Kat.

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 29 mai 2005, 17:54

Vickers est réellement passé à l'acte lors du duo final de Carmen (vrai coup de couteau), avec Christa Ludwig :D Elle raconte dans sa biographie que toutes les fois suivantes où ils chantaient le rôle ensemble, elle rendait beaucoup mieux l'angoisse de Carmen dans ce duo final :wink:

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1709
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 29 mai 2005, 17:56

Kat a écrit :Je crois que c'est Horne dans son autobiographie qui racontait que Mc Cracken se transformait en dangereux psychopathe pendant Carmen au fur et à mesure que l'opéra se déroulait. Lors d'une répétition, il sortit un couteau à cran d'arrêt pour poignarder Carmen. Horne qui se méfiait un peu, vu la réputation du bonhomme, l'arrêta immédiatement et lui demanda d'où sortait le couteau, si c'était un couteau de théâtre etc, etc... Mc Cracken passablement énervé finit par lui dire que le couteau lui appartiennait. Devant l'expression horrifiée de Horne, il s'excusa en disant qu'emporté par le rôle il n'avait pas fait attention. Au cours des représentations qui suivirent, Horne vérifia chaque soir soigneusement le couteau fatidique. Elle raconte aussi que Mc Cracken avait failli véritablement étrangler une Desdemona, toujours dans le feu de l'action !
Kat.
Quand on l'écoute on se dit que le fait que 3 de ses grand rôles soient Don José, Othello et Canio (3 assassins) n'est pas étonnant : je vous dit il fout les jetons !
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1240
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philopera » 29 mai 2005, 18:24

Quelqu'un connait cette Tosca ?
Image

Manuguerra, Bonisolli et Vishnevskaya dirigés par Rostropovich

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Re: Deux ténors décriés : MacCracken et Bonisolli

Message par Ruggero » 29 mai 2005, 18:53

aroldo a écrit : A première écoute Boni frappe par ? ses contre-ut ! Non sans blague vous avez entendu son Di Quella Pira ? Je veux dire une telle facilité dans les aigus, ça ne s?invente pas. Bref nous avons là deux ténors gatés par dame nature, qui les a doté en plus, qu?on les aime ou non, d?un timbre facilement reconnaissable.
Boni s?est forgé une carrière italienne, et il avait une voix naturellement chaleureuse.
je connais son Trouvère avec Karajan (et RR en Ferrando!!), et je déteste! tu dis "artistes décriés", c'est bien parcequ'ils crient au lieu de chanter! enfin je ne connais pas encore McCracken. Mais Bonisolli, beuh... et le timbre est :?
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 29 mai 2005, 18:54

philopera a écrit :Quelqu'un connait cette Tosca ?
Image

Manuguerra, Bonisolli et Vishnevskaya dirigés par Rostropovich
en tout cas, sur la photo, c'est pas Vichnievskaja. :lol:

le disque est récent? dans ce cas, ça doit être affreux, cet enregistrement! (sauf Manuguerra, que j'aime beaucoup)
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

malko
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 185
Enregistré le : 03 oct. 2004, 23:00
Contact :

Message par malko » 29 mai 2005, 18:55

philopera a écrit :Quelqu'un connait cette Tosca ?
Image
C'est pas plutôt Dosca ?

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 29 mai 2005, 18:57

RuggeroRaimondi a écrit :
philopera a écrit :Quelqu'un connait cette Tosca ?
Image

Manuguerra, Bonisolli et Vishnevskaya dirigés par Rostropovich
en tout cas, sur la photo, c'est pas Vichnievskaja. :lol:

le disque est récent? dans ce cas, ça doit être affreux, cet enregistrement! (sauf Manuguerra, que j'aime beaucoup)
Le disque date du milieu des années 70... et cela fait une éternité que je le cherche.

Dis moi, Philopera, c'est une nouveauté CD pour que tu aies trouvé cette couverture?

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1240
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philopera » 29 mai 2005, 19:00

Friedmund a écrit :
RuggeroRaimondi a écrit :
philopera a écrit :Quelqu'un connait cette Tosca ?
Image

Manuguerra, Bonisolli et Vishnevskaya dirigés par Rostropovich
en tout cas, sur la photo, c'est pas Vichnievskaja. :lol:

le disque est récent? dans ce cas, ça doit être affreux, cet enregistrement! (sauf Manuguerra, que j'aime beaucoup)
Le disque date du milieu des années 70... et cela fait une éternité que je le cherche.

Dis moi, Philopera, c'est une nouveauté CD pour que tu aies trouvé cette couverture?
Sur le site où je l'ai trouvé ( dont je te donnerai les coordonnées sous conditions :lol: ), il sera disponible le 14/06/2005

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 29 mai 2005, 19:03

ça fait un peu maquette pour CD de Netrebko (j'ai cru que c'était elle en voyant l'image...)
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Répondre