Page 51 sur 54

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Posté : 16 janv. 2019, 17:13
par micaela
Je viens de retourner sur amazon, et je vois que cet enregistrement existait aussi sous forme d'import, avec un visuel différent
Image
Je n'avais pas trop fait gaffe, j'ai peut-être cru à un CD d'extraits.
Avec le nouveau visuel, je ne sais pas si c'est une réédition, ou une édition concurrente.
Edit le 18/1 (je ne vais pas poster un nouveau message pour ça). Dégoté (un peu par hasard) à la FNAC des Halles le DVD du Requiem de Verdi donné en hommage en déc 2017. C'est une nouveauté. Je n'ai pas vérifié si c'était disponible sur le site, ou chez amazon.
Je suis en train d'écouter ça. Je ne donnerai pas d'avis global sur la représentation, juste que Meli est tout de même en meilleure forme qu'au gala de la Fenice le mois dernier, et que j'aime beaucoup la mezzo Olesya Petrova, que je n'avais entendue jusque-là que lors de brèves participations dans des galas vus sur mezzo ou YT.

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Posté : 25 janv. 2019, 13:17
par micaela
Lucas a écrit :
16 janv. 2019, 15:04
Edition pour la première fois d'une belle intégrale de la Dame de Pique captée à Moscou en Décembre 1989, avec le prince Yeletsky de Dmitri Hvorostovsky (encore meilleur que chez Ozawa car galvanisé par l'enjeu du "live") avec en cadeau bonus l'Hermann du jeune Tarachenko (avant qu'il ne perde prématurément ses moyens) qui reste l'un des plus subtils de la discographie (même si loin derrière Nelepp). Assez bonne distribution féminine et direction classique de Fedosseyev

Image

Quand à ceux qui vantent les mérites du Mandryka gris-souris de Michael Volle dans Arabella (au demeurant très correct sans plus), je leur suggère d'aller "jeter un coup d'oreille" à la plage 3 du CD2 (qu'on trouve sur toutes les plateformes de streaming en tapant queen of spades) pour entendre un baryton faire de la vraie musique. My god, ils y entendront une voix sublime, une caractérisation inouïe (le ton désolé de la fin de l'air est unique si ce n'est chez Lisitsian) culminant sur un aigu final digne de la Caballé ( de 3'59 à 4'19 : attaque piano puis crescendo jusqu'au triple forte avant de terminer sa phrase musicale sur un piano , le tout sur 20 secondes dans un seul souffle!). Franchement, on ne dira jamais assez combien Dmitri Hvorostovsky, au faîte de sa gloire, était un baryton légendaire.
J'ai fait l'acquisition de cet enregistrement. Ecoute partielle pour le moment, dont l'extrait dont tu parles. C'est effectivement magnifique, et il n'avait que 27 ans...
Sinon, j'ai trouvé un peu par hasard ce reportage d'une télé russe, fait à l'occasion du concert hommage à Krasnoyarsk l'été dernier. On en retiendra essentiellement l'évocation de ses débuts à Krasnoyarsk, avec interviews (plus commentaires et extraits en voix off) et témoignages (plus des extraits datant de diverses périodes) . On y voit la façade du théâtre portant maintenant son nom. Je ne sais pas si l'exposition qu'on voit est permanente (en attente d'un lieu dédié ? - voir p 47 de ce fil) ou en lien avec l'hommage. On a peut-être une idée de ce à quoi ressemblera le monument à Krasnoyarsk . Dommage, c'est en russe non sous-titré. Je mets le lien, c'est posté par la chaîne elle-même
https://www.youtube.com/watch?v=QNAh13FpWf8
On trouve des tas de trucs du genre (reportages, interviews…), plus ou moins récents, plus ou moins intéressants, et/ou complets, souvent en russe sans sous-titres.

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Posté : 04 févr. 2019, 12:10
par micaela
Où l'on apprend qu'il avait en projet d'enregistrer (en février 2017) Boris Godounov, accompagné d'artistes du Mariinsky. La maladie (la pneumonie pour laquelle il resta hospitalisé près de 2 mois) l'en a empêché.
https://armenpress.am/eng/news/962984.html
Le reste (une interview d'Orbelian sur un site arménien, à l'occasion des Grammys pour lesquels l'enregistrement de Rigoletto est nommé) ne le concerne pas vraiment ( à l'exception bien sûr de cet enregistrement de Rigoletto).

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Posté : 17 mars 2019, 12:51
par micaela
Un autre hommage : lors du prochain concours Tchaikovsky (qu'on pourra voir en streaming sur Medici.tv), un prix spécial (dans la partie chant du concours) sera dédié à Dmitri Hvorostovsky, avec entre autres à la clé ,pour le (ou la) lauréat(e) un concert à Krasnoyarsk . Voir à la fin de cet article :
https://www.broadwayworld.com/bwwopera/ ... n-20190226.
Je ne sais pas trop si c'est un hommage juste pour cette année comme à Cardiff, ou s'il s'agit d'un prix qui se rajoutera désormais au concours. A noter qu'il n'a pas participé à ce concours (qui a lieu tous les 4 ans, avec exceptionnellement un délai de 5 ans après le concours de 2002). Il faut dire qu'en 1986 c'était sans doute trop tôt, et en 1990 c'était trop tard...
Par contre, rien de prévu, sauf erreur, à Toulouse (concours qu'il avait remporté en 1988), contrairement à Cardiff, où le prix du public lui sera dédié cette année.

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Posté : 03 juin 2019, 11:22
par micaela
HELENE ADAM a écrit :
05 déc. 2018, 09:50
L'aéroport de Krasnoïarsk prendra le nom de Dmitri Hvorostovsky.

https://life.ru/t/новости/1175502/krasn ... zuL3YwcBYU
Cette décision devient officielle maintenant, le décret ayant été signé il y a quelques jours.
https://lifestyle.inquirer.net/336969/v ... -russians/
Comme le rappelle ce texte (qui doit être repris tel quel d'une agence de presse, car j'ai vu le même sur un autre site), cela faisait partie d'une opération destinée à donner les noms de personnalités russes aux aéroports du pays (peut-être pas à tous, mais le nombre est assez conséquent). Les controverses évoquées concernent quelques cas particuliers, le choix de Hvorostovsky pour Krasnoyarsk n'en n'a pas soulevé.
On notera la carabistouille en début de texte (pour certains, ténor veut sans doute juste dire star masculine de l'opéra)…
PS Pas d'infos (pour le moment) à propos du monument qui doit être édifié à Krasnoyarsk.

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Posté : 03 juin 2019, 20:46
par titoschipa
A quand un aéroport »Anna Netrebko »?

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Posté : 03 juin 2019, 22:30
par dongio
Quand il y aura un arrêt de bus « Yusif Eyvasov »
Bon ok , je :arrow:

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Posté : 04 juin 2019, 20:52
par Loïs
titoschipa a écrit :
03 juin 2019, 20:46
A quand un aéroport »Anna Netrebko »?
Tu veux dire un Zeppelinfeld?
Ok je :arrow: aussi

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Posté : 04 juin 2019, 21:48
par Raminagrobid
micaela a écrit :
16 janv. 2019, 17:13
Dégoté (un peu par hasard) à la FNAC des Halles le DVD du Requiem de Verdi donné en hommage en déc 2017. C'est une nouveauté. Je n'ai pas vérifié si c'était disponible sur le site, ou chez amazon.
Je suis en train d'écouter ça. Je ne donnerai pas d'avis global sur la représentation, juste que Meli est tout de même en meilleure forme qu'au gala de la Fenice le mois dernier, et que j'aime beaucoup la mezzo Olesya Petrova, que je n'avais entendue jusque-là que lors de brèves participations dans des galas vus sur mezzo ou YT.
Micaela, ton avis, après écoute complète, sur ce Requiem ?

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Posté : 04 juin 2019, 22:11
par micaela
Pas réécouté depuis. Donc un peu dur de donner un avis. Le même concert a aussi été édité en CD, mais est apparemment non distribué en France (vu sur amazon.uk).