Villazon et Don Carlos

Les artistes
Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Villazon et Don Carlos

Message par lachlan » 03 juin 2004, 01:26

En entendant sa prise de rôle très attendue au DNO d?Amsterdam (la première aura lieu ce jeudi 3 juin) sous la direction de Chailly, le jeune ténor mexicain s?est confié a la presse dans des propos rapportés par le Marchart belge (Nicolas Blanmont) pour la Libre Belgique.

L interview est un modèle de spirituqlité et de pétillance avec mille anecdotes comme ce coup de fil de Domingo 5 min avant que le ténor mexicain affronte les planches de Bastille. Ou son experience dans le metro de NYC, poussant la chansonnette pour payer son retour a Mexico City. C?est d?ailleurs Domingo en personne qui le choisit pour incarner Alfredo sous sa direction à Los Angeles.

Si le respect et peut etre la fascination de l?un pour l ?autre est évidente, Rolando voit plutôt en Domingo plus un Grand frère qu?un « professeur ».

A popos de ce fameux Don Carlo, voici ses propos : »Si celq ce passe bien, je le referai, mais pas avant 4 ans, compte tenu des délais en usage dans ce métier. Ce n ?est pas facile de savoir ce qu?on sera capable de chanter en 2008. Je ne regrette rien de ce que j?ai fait, mais il y a des choses que je ne referai plus : certains Rossini ou alors Macbeth. (?) Je veux essayer beaucoup de choses, mais avec prudence et dans les meilleures conditions : Don Carlos avec Chailly. Et quand je ferai mon 1er Don José, ce sera avec Barenboïm? »

Edifiant. Un nouveau type de ténor est né qui éclipsera bientôt les Alagna. Alvarez, Villazon et Calleja, voilà la relève !

Blanmont citait Vargas, je ne connais pas? C?est qui ?

bounty
Messages : 6
Enregistré le : 17 janv. 2004, 00:00
Localisation : ivry

Message par bounty » 03 juin 2004, 08:43

Villazon chante don carlo?c'est ou et quand?est ce qu'il reste des places?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21178
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 03 juin 2004, 08:58

C'est à Amsterdam les 6,10,13,16,19,22,25,27 juin 2004. Ce sera pour lui une prise de rôle.

Il sera aussi à Aix pour Traviata en juillet (cf News) et à Antibes le 9 juillet puis à Lacoste le 13 en concert aux côtés d'Inva Mula

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 03 juin 2004, 10:02

bounty a écrit :Villazon chante don carlo?c'est ou et quand?est ce qu'il reste des places?
Non. Depuis des mois c est sold out. Un copain m a obtenu in extremis une place et j espere en trouver une seconde aujourd hui pour la Premiere.

Cette nouvelle production constitue le clou de la saison puisque c est la derniere fois aussi que Chailly dirigera le Koninklijk Concertgebouw au DNO. Son ultime concert est prevu pour le mois de juin, sold out evidemment. Une news ODB du mois de fevrier en avait de son remplacement par Mariss Jonsens qui promettait 2 ou 3 operas dirige par le Concert. Ce ne sera deja pas la saison prochaine.

Tu peux toujours essayer vers la fin du mois, beaucoup d abonnes sont deja en vacances...

L.

bounty
Messages : 6
Enregistré le : 17 janv. 2004, 00:00
Localisation : ivry

Message par bounty » 03 juin 2004, 15:57

merci l'ami.
J'imagine que c'est une version italienne,mais c'est en quatre ou cinq actes?Vous savez ou je pourrait me renseigner(site numero de telephone ou lieu)pour chercher des places?parceque l'opera d'Amsterdam c'est tout à fait inconnu pour moi...
Merci
Albin
PS:ah oui aussi qui est ce qui joue les autres roles?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 03 juin 2004, 16:04

bounty a écrit :merci l'ami.
J'imagine que c'est une version italienne,mais c'est en quatre ou cinq actes?Vous savez ou je pourrait me renseigner(site numero de telephone ou lieu)pour chercher des places?parceque l'opera d'Amsterdam c'est tout à fait inconnu pour moi...
Merci
Albin
PS:ah oui aussi qui est ce qui joue les autres roles?
Va voir directement sur le site de l'opéra d'Amsterdam !

Si tu ne connais pas l'adresse, va sur operabase ou sur google !

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 04 juin 2004, 10:06

Brievement car je rentre d Adam et je n aurai pas le temps de poster plus aujourd hui. C est en 4 actes, en italien avec Violeta Urmana, Dwayne Croft, Robert Lloyd et Amanda Roocroft. J ai pu parler avec Villazon avec mal rase et meconnaissable puis lors du vip cocktail, il sortira l an prochain un recital en francais dans la foulee de ses arias italiennes... Il a ete stupefiant, salle dechainee mais la distrib etait inegale. Chailly a remporte un triomphe a l italienne des son apparition.

Je posterai demain en long et en large.

C est un nouveau Domingo.

Tu trouveras des places sur place, viens 3h a l avance. J ai obtenu en plus de mon passe au 9 eme rang gratis, 2 autres places handicapes a 37,50 euro la piece. Je les ai revendues illico en 5 secondes pour leur valeur faciale.

J espere revevir voir Villazon avant la fin du mois mais ce sera difficile. A cote, un homme pleurait et a faillit m embrasser quand il m a entendu portee aux nues Villazon avec mes voisins. Il pensait peut etre que c etait moi le head of casting. Reussite du pari de Decker et eblouissante interpretation du Concertgebouw. Beaucoup de VIP s et quasi toutes les signatures lyriques.

Je suis encore sur le choc. Le duo Rodrigo Carlo m a donne la chair de poule...

A suivre,
L.

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

[b]Première de Don Carlo, 3 juin, 19h30[/b]

Message par lachlan » 05 juin 2004, 10:52

Personne ne s?y est trompé. L événement de la saison à Amsterdan était et est jusqu?à la fin du mois le Don Carlo de Chailly. L?opera sera d?ailleurs projeté sur écran géant à Amsterdam et radiodiffusé (voir site DNO).

Si chaque Maison rêve de créer sa Tétralogie, elles sont encore plus nombreuses ou simplement réalistes celles qui ambitionnent de monter Don Carlo. C ?est un peu la pièce montée des opéras d?aujourd?hui, la robe de la mariée d?un défilé de mode, l?opéra qui servira de référence dans la saison d?un directeur.

La version proposé au DNO est bien sûr celle de 1884 en 4 actes et chanté en italien.

Sous la baguette de Riccardo Chailly, le Koninklijk Concertgebouworkest a squatté la fosse du Musiektheater pour une prestation époustouflante de puissance et de délicatesse. Somme d?individualité d ?une exceptionnelle homogénéité dont chaque sonorité parfaitement rendue par ce que je considère comme l?une des plus conviviale et une des plus excellente accoustique de maison d?opéra que je connais.

Les ch?urs du DNO n?avaient rien a envier à ceux de Balsodonna au TRM. Toutes la puissance des voix et leur infinie nuance étaient parfaitement maîtrisées dans un soucis d?émulation et d?harmonie entre la fosse et le plateau et les solistes.

La mise en scène de Willy Decker est comme toujours extrêmement efficace. Les décors dramatiquement blancs de Wolfgang Gussmann? Un mur incurvée blanc, en marbre veiné avec des plaques et des noms. L héritage. Les Grands d?Espagne, Rois et Reines, Princes ect. C ?est l ?Heritage du passé, la gloire providentielle de l?Espagne. Là au milieu de ces témoignages morts (il s ?agit en fait d?une immense morgue) vit le poids de l?Heritage et de l?Histoire qui pèse si cruellement sur l?individu, seul, écrasé par l?immensité silencieuse, face a ses doutes et a son délire. C?est Don Carlo. Sublime Villazon, la démarche délirante, le regard illuminé, le corps enflammé et la voix des anges.

Villazon campera parfaitement le rôle de ce jeune prince tourmenté et si extraodinairement romantique. Son duo avec Amanda Roocroft (Elisabetta) dans le tout premier acte sera l?un des plus touchant. Et peut être le seul moment de grâce d?une Elisabetta de Roocroft qui tardera a convaincre. Ligne de chant instable, manque d?intériorité. Peut être se rattrapera-t-elle au 4ème acte mais sa prestation m?aura déjà plongé dans un certain désarroi.

Dwayne Croft en Rodrigo a été tout simplement époustouflant même si j?ai cru percevoir quelques difficultés dans le haut médium. Les notes suraiguës avaient tendances a s?étirées péniblement, créant des légères éclipses ou ruptures rythmiques. Il n?empêche, le serment d?amitié m?a littéralement plongé en transe, sorti de mon immobilisme expectatif par un soudain tonnerre d?aplaudissements que je n?aurais pas voulu entendre, goûtant jusqu?au silence profond et éternelle la dernière note d?une baguette miraculeuse.

Je n?étais pas au bout de mes surprises car il y avait encore la sublime apparition de Violeta Urmana en princesse d?Eboli. J?épuiserai tous les superlatifs pour traduire mon émotion et mon traumtisme pour cette voix extraordinairement ronde, ce timbre lumineux, chqleureux, ses graves volupteux qui eclipsent - c?est dire - toute la partition d?Elizabetta.

Enfin je tremine par le plus attendu, une fois n ?est ps coutume, Verdi ayant réservé dans sa partition un rôle de choix à la tessiture basse : Le Filippo II de Robert Lloyd et l?extraordinaire interprétation de Jaakko Ryhänen en Grand Inquisiteur.

Il faut d?abord savoir que la direction d?acteurs est l ?une des plus abouties que j?ai eu à admirer cette saison et on le doit à ce point fort de Decker. Sa perception du livret, son intuition du texte et sa connivence avec l??uvre est sidérant. Pour ceux qui iront à Londres voir Faust début juillet, à ne donc pas rater le Peter Grimes de Decker, terrifiant de vérité narrative dans sa direction d?acteurs.

Ainsi les 2 basses de l?opéra sont d?une profondeur caractérielle et psychologique confondantes. Le terrible duo du 4ème acte n?a certes pas été à la hauteur de mes attentes. Il manquait un peu de profondeur dans cette voix un peu trop chromé de Lloyd même si son solo fut l?un des moment les plus émouvant de toute la partition. Il aurait fallu aussi une plus grande solennité, une plus grande amplitude dans le final du Grand Inquisiteur. Je me souviens avoir tremblé sous le soufle de ses voix au disque. Cette fois, je ne soulignerai que l?onirisme et la justesse de l?interprétation.

Avant de revenir sur Villazon, à noter encore les superbes images offertes par Gussmann que ce soit au cloître, sur une place à Madrid ou l?arrivée du Roi. Les parois glissent (parfois bruyamment), et la religion, l?omniprésence du religieux est figuré par un immense Christ en croix que l?on devine aussi haut que le Christ aimant de Rio mais dont on n?aperçoit que les pieds ensanglantés de plusiers mètres de haut.

Les costumes, fidèles dans leur historcité étaient signés Gussmann&Susana Mendoza. Les éclairages soignés et crus, Hans Toelstede.

Villazon pour sa prise de rôle aura été stupéfiant. Véritable bête de scène, il n?a pas une seule seconde donné l?impression d?une projection moyenne comme on avait pu peut être le craindre à Bastille. Il a soutenu avec une aisance confondante sa partition avec le duo envahissant de Croft. Jamais les cordes n?ont entamés cette projection. Et en accompagnament des ch?urs, on pouvait distinguer la suavité de ce timbre parmi toute la palette des couleurs parfaitement ventilés.

Les graves de Villazon sont d?une onctuosité enveloppé, les aiguës aériens, cristalins, fermes dans leur ligne, souples dans leur ocillation. Le phrasé régulier, jamais écorché, la diction impeccable pour autant que je puisse en juger. Il y a une clarté dans l?émission, un art consommé du ciselage qui met en valeur chaque note et lie chacune d?entre elles dans un sens parfait de la musicalité.

On ne peut rien rien reprocher à Villazon. Cependant, on devine peut être çà et là les limites de l?inspiration. S?agissant d?une prise de rôle, un rôdage, pardon, une patine donnerait plus de relief à certains passages et surtout une plus grande constance sur l?ensemble de sa prestation. Il faudra absolument que je le revois d?ici une à 2 semaine.

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 07 juin 2004, 09:38

Je retourne le dimanche 27 voir Villazon. Ca interesse quelqu un? Je peux chercher des tickets ou on peut s arranger pour faire la queue...

bounty
Messages : 6
Enregistré le : 17 janv. 2004, 00:00
Localisation : ivry

oui!!!!!!!!!

Message par bounty » 09 juin 2004, 20:19

ca m'interese carrement,je sais pas si tu as deja trouvé des places,ou sinon si tu peux me dire comment on peut en discuter.
Merci beaucoup,
Bounty

Répondre