Franco Corelli

Les artistes
philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1345
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Franco Corelli

Message par philipppe » 19 sept. 2019, 13:06

Loïs a écrit :
19 sept. 2019, 11:01
HELENE ADAM a écrit :
19 sept. 2019, 10:49
Là vous êtes un peu de mauvaise foi les deux superfans ( :wink: )
Corelli a été le plus souvent génial mais pas toujours (là il n'avait appris ni son texte ni sa partition)
Personne ici (et même ailleurs) n'a encensé Madchaize au contraire, elle a été vertement critiquée (à juste titre apparemment vue l'unanimité des critiques, je n'y étais pas).
Même Pavarotti le grand s'est fait une fois sifflé à la Scala pour Don Carlo pour lequel il était très en délicatesse avec la partition.
Cela ne retire rien au génie inégalé depuis, de Corelli mais bon, ce n'est pas moi qui ai mis cette vidéo en lien... :mrgreen:
Il y en d'autres de fabuleuses !
J'assume : Madchaize : c'était du foutage de gueule XXL ce qui n'est pas le cas de Corelli (même si sa définition du mot répétition ne serait plus acceptée aujourd'hui :wink: ) ; Pavarotti a craqué des notes dans Don Carlo (effacées au montage) ce qui avait déclenché les sifflets, Grigolo me plait beaucoup mais les moyens vocaux ne sont en rien comparables et je rejoins mon copain: Corelli c'était un mec, un vrai :lol: Lui on sentait qu'il pouvait monter vous enlever sur le balcon et passer ensuite une nuit torride (ce qui diffère de ceux qui ne peuvent y monter dessus - le balcon- sans qu'il ne s'effondre ou qui auront du mal à remplir leurs devoirs conjugaux :lol:)

je suis tombé sur cet extrait par hasard hier et même si j'en entends les limites , la voix est tellement ahurissante et sans comparaison que les bras m'en tombent
C était quoi sa définition du mot répétition?

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4692
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Franco Corelli

Message par Loïs » 19 sept. 2019, 13:10

philipppe a écrit :
19 sept. 2019, 13:06
Loïs a écrit :
19 sept. 2019, 11:01
HELENE ADAM a écrit :
19 sept. 2019, 10:49
Là vous êtes un peu de mauvaise foi les deux superfans ( :wink: )
Corelli a été le plus souvent génial mais pas toujours (là il n'avait appris ni son texte ni sa partition)
Personne ici (et même ailleurs) n'a encensé Madchaize au contraire, elle a été vertement critiquée (à juste titre apparemment vue l'unanimité des critiques, je n'y étais pas).
Même Pavarotti le grand s'est fait une fois sifflé à la Scala pour Don Carlo pour lequel il était très en délicatesse avec la partition.
Cela ne retire rien au génie inégalé depuis, de Corelli mais bon, ce n'est pas moi qui ai mis cette vidéo en lien... :mrgreen:
Il y en d'autres de fabuleuses !
J'assume : Madchaize : c'était du foutage de gueule XXL ce qui n'est pas le cas de Corelli (même si sa définition du mot répétition ne serait plus acceptée aujourd'hui :wink: ) ; Pavarotti a craqué des notes dans Don Carlo (effacées au montage) ce qui avait déclenché les sifflets, Grigolo me plait beaucoup mais les moyens vocaux ne sont en rien comparables et je rejoins mon copain: Corelli c'était un mec, un vrai :lol: Lui on sentait qu'il pouvait monter vous enlever sur le balcon et passer ensuite une nuit torride (ce qui diffère de ceux qui ne peuvent y monter dessus - le balcon- sans qu'il ne s'effondre ou qui auront du mal à remplir leurs devoirs conjugaux :lol:)

je suis tombé sur cet extrait par hasard hier et même si j'en entends les limites , la voix est tellement ahurissante et sans comparaison que les bras m'en tombent
C était quoi sa définition du mot répétition?
un synonyme de facultatif
J'écoutais toute à l'heure un Gioconda au Met (celui avec Farrell) où il perd totalement pied dans le final du III
Il y a de nombreuses anecdotes où il arrivait sans répéter le soir de la représentation, exemple avec les deux Times:
https://www.thetimes.co.uk/article/fran ... 0xknw2zzg3
https://www.nytimes.com/1970/02/08/arch ... tenor.html

Avatar du membre
Tito
Messages : 18
Enregistré le : 07 août 2005, 23:00
Contact :

Re: Franco Corelli

Message par Tito » 19 sept. 2019, 16:31

Bonjour et amités d'un senior...

A propos des sifflets contre Franco Corelli à Garnier: j'ai eu la chance (il faut bien que l'âge ait quelques compensations !) d'assister à cette Tosca. Un de mes plus beaux souvenirs, malgré cette bêtise crasse de quelques imbéciles.- Et malgré tout, quelle gentillesse pour signer les programmes de ses fans à la sortie !
Comme je ne retrouve pas le fil du forum où j'ai raconté cela ("Quel est pour vous le pire public que vous ayez vu ?", février 2006), voici ce petit échange:

<< * Re Tito » 11 févr. 2006, 10:26
Bonjour !

Il y a aussi, parfois, QUELQUES éléments d'un public donné qui parviennent a gâcher une soirée... et a priver de spectacle d'autres amateurs.
Le 4 Mars 70 (avant-hier !) à Garnier, un Franco Corelli sublime s'est fait siffler par quelques imbéciles en plein 'disciogliea dai veli' (pourtant magnifique), au 3ème acte de Tosca: arrêt instantané, insultes dans la salle pendant quelques minutes, puis Erede a fait poursuivre sans pb.- Corelli a quand même signé très gentiment les programmes à la sortie, mais il s'est déclaré souffrant pour 2 autres prestations, et je crois qu'il n'a plus chanté à Paris par la suite (?).
Bon WE.

* Re ciabrini » 11 févr. 2006, 10:40
Pour Corelli, c'est vrai nous étions allés a son hotel pour le supplier de chanter quand meme les deux dernières representations, mais il nous a fait comprendre très aimablement, qu'il n'avait pas besoin de chanter devant un tel public j'avais plutot souvenir de 69, mais je ne suis pas sur

* Re Tito » 11 févr. 2006, 11:04
Doute, doute...
Non, je viens de vérifier le programme: 'Mercredi 4 Mars 1970 à 20h30'.
Comme disait G.Bacquier à la sortie: "Il y avait de l'ambiance, ce soir".
Tosca était chantée par Antonietta Stella.
Ces sifflets étaient stupides... et ont fait du mal. Combien ont ainsi été privés de voir et entendre Corelli in vivo, à Paris en tout cas? - J'avais miraculeusement eu des places pour la première (et donc unique) soirée.

* Re ciabrini » 11 févr. 2006, 11:54
oui vous avez raison j'étais militaire a l'époque, le vittoria de Corelli.... celui qui n'a pas vu et entendu cela peuvent penser que x et y sont de grands ténors, enfin >>

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1228
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Franco Corelli

Message par philopera » 19 sept. 2019, 16:40

Je n'ai pas le souvenir récent de sifflets soutenus à Paris pour signifier son mécontentement ... je ne sifflerai jamais un.e artiste mais pourtant si cela pouvait faire fuir certain.e.s de Paris je ne serai pas contre :wink:

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9012
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Franco Corelli

Message par jerome » 19 sept. 2019, 18:00

PlacidoCarrerotti a écrit :
19 sept. 2019, 12:17
Aucun ut sur le vif : les deux transposent...
Alors Corelli transposait souvent à la scène le di quella pira d'un demi ton mais il a toujours chanté de manière éclatante le contre-ré bémol conclusif de l'acte 1.

Nous n'avons aujourd'hui aucun équivalent de Corelli en termes de moyens vocaux et ce, depuis plusieurs décennies!

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14166
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Franco Corelli

Message par PlacidoCarrerotti » 19 sept. 2019, 21:00

jerome a écrit :
19 sept. 2019, 18:00
PlacidoCarrerotti a écrit :
19 sept. 2019, 12:17
Aucun ut sur le vif : les deux transposent...
Alors Corelli transposait souvent à la scène le di quella pira d'un demi ton mais il a toujours chanté de manière éclatante le contre-ré bémol conclusif de l'acte 1.

Nous n'avons aujourd'hui aucun équivalent de Corelli en termes de moyens vocaux et ce, depuis plusieurs décennies!
Effectivement : on n’avait jamais vu ça et on n’a jamais revu ça !
On m’avait dit aussi qu’il faisait un ré ou un ré bémol dans Poliuto les soirs ou Gencer alternait avec Callas.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14166
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Franco Corelli

Message par PlacidoCarrerotti » 19 sept. 2019, 23:43

Transposé encore mais particulièrement impressionnant: https://www.youtube.com/watch?v=ixEz4ta3u78&app=desktop
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1228
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Franco Corelli

Message par philopera » 20 sept. 2019, 07:24

PlacidoCarrerotti a écrit :
19 sept. 2019, 23:43
Transposé encore mais particulièrement impressionnant: https://www.youtube.com/watch?v=ixEz4ta3u78&app=desktop
Encore plus exotique mais d'une beauté renversante " Ombra mai fu" https://youtu.be/Fqtq5BmgTHc
Je pense que même si Corelli avait chanté le botin j'aurai pris du plaisir à l'entendre

marcelin duclos
Alto
Alto
Messages : 361
Enregistré le : 15 oct. 2013, 17:27

Re: Franco Corelli

Message par marcelin duclos » 20 sept. 2019, 07:55

Alors , pour ceux que ça interresse , j'ai l'enregistrement de cette Tosca de Paris ,ou Corelli s'est fait siffler...( bien entendu c'est gratuit )) Me contacter en privé...

Avatar du membre
Tito
Messages : 18
Enregistré le : 07 août 2005, 23:00
Contact :

Re: Franco Corelli

Message par Tito » 20 sept. 2019, 12:53

Très intéressant, merci !
MP envoyé.

Répondre