Fabio Armiliato

Les artistes
paco
Basse
Basse
Messages : 8948
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Fabio Armiliato

Message par paco » 09 déc. 2019, 21:21

Il fallait peut-être aussi qu'il fasse son deuil, ce ne devait pas être évident ...

sopranolove
Ténor
Ténor
Messages : 633
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Fabio Armiliato

Message par sopranolove » 10 déc. 2019, 10:39

Quel plaisir de voir que l'on parle de nouveau de mon cher Fabio Armiliato. Et que certains disent du bien de lui, en particulier Jérôme...
J'ai eu beaucoup de peine pour lui en 2017. A l'époque, je n'étais pas encore connectée à Facebook et je n'ai pas pu lui envoyer un message de sympathie, mais comment le faire sans lui faire encore plus de peine ? J'ai regardé ces jours ci sa page Operabase, et j'ai remarqué qu'il n'a pas chanté du tout entre ce mois d'août et decembre 2017 où il a chanté Danilo dans la Veuve Joyeuse, comme s'il avait besoin d'un peu de légèreté, d'une fin heureuse, pour renouer avec la scène et pouvoir affronter de nouveau ses rôles habituels. Et la présence à ses côtés dans cette Veuve Joyeuse, de Silvia Dalla Benetta, d'une chanteuse avec qui il n'avait jamais chanté et qui n'est pas associée avec des rôles chantés par Daniela... Après cette Veuve, il a encore du attendre un certain temps pour enchainer avec Radames et seulement il y a quelques mois, il a pu affronter Maurice de Saxe dans un des opéras qu'il a chanté avec son épouse...
Maintenant je suis vraiment heureuse qu'il reprend régulièrement le chemin des scènes après ces moments cruels.
J'ai été vraiment très contente de l'avoir vu sur le vif : d'abord une Tosca à Bastille en 1993 je crois, avec Guleghina et Lafont. C'était pour moi une distribution assez insolite. La semaine précédent cette représentation, j'avais vu à Metz une Tosca avec Franck Ferrari, une chanteuse italienne, et un ténor russe. Je trouvais cela très drôle : à Metz, une Tosca italienne et un Mario russe, à Paris, l'inverse, et dans les deux cas Scarpia était français... et un peu plus tard, en 1997, je crois, je l'ai retrouvé dans André Chenier à Bologne avec Dessi : un magnifique couple en harmonie, un Chenier romantique à souhait et une Madeleine de Coigny rayonnante... Le duo final !
Ce duo, on peut le retrouver dans un disque de duos qu'ils ont enregistré et que j'aimerais me procurer : il y a le Bal Masqué, l'Elixir d'amour, Norma, Otello, Adrienne Lecouvreur, l'Ami Fritz, Chenier et la Cena della Beffe, un autre opéra de Giordano.
Oui, j'aime beaucoup ce ténor, même s'il n'est pas Pavarotti, Corelli, Kaufmann ou Alagna. Il a quand même fait une belle carrière, même si sa femme était supérieure (un peu comme Anna Netrebko et son ténor de mari !, mais Fabio a quand même une plus belle voix...) Et il a pu interprêter de manière plus que satisfaisante et très musicale des rôles souvent dévolus à des voix brutes de décoffrage, en y ajoutant aussi de la sensibilité, de l'émotion et de la vraisemblance scénique.
Maintenant que je sais que c'est sa voix qu'on entend dans la pub, je vais la regarder sans m'énerver et avec plaisir ! car je déteste le foot...

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5484
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Fabio Armiliato

Message par micaela » 10 déc. 2019, 12:39

Il n'est pas vraiment question de foot dans cette pub. C'est une publicité pour un site de paris en ligne. Elle est assez moche, ceci dit (un mauvais pastiche d'une scène du Roi Lion ), et c'est ça qui devrait énerver. Y mettre une belle bande son n'améliorera pas les choses.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5047
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Fabio Armiliato

Message par Loïs » 25 mars 2020, 17:06

en tout cas il ne déprime pas...
fare un tampone si je ne me trompe pas c'est faire un prélèvement (Stefano si tu nous lis....)
https://www.youtube.com/watch?v=DLepmJmIWfE

Répondre