"Prix" du CNSM de Paris

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
Saint-Antoine
Alto
Alto
Messages : 383
Enregistré le : 31 oct. 2006, 00:00
Localisation : paris
Contact :

"Prix" du CNSM de Paris

Message par Saint-Antoine » 12 juin 2010, 18:06

Mercredi 9, Jeudi 10 et Vendredi 11 juin au CNSM de Paris
Récital du Prix de Chant.

Enorme Coups de Foudre pour trois chanteuses

Raquel Camarinha :
qui a interprété entre autre une magnifique Folie de "Platée" de Rameau et la Sequenza N°3 de Berio avec une interprétation très personnelle et d'une très grande intelligence. Une très belle voix ronde et très riche en harmonique. Excellente comédienne et beaucoup de présence. Musicienne très fine.

Sabine Devieilhe :
Qui m'a beaucoup ému dès le début de son programme avec un air de Bach d'une musicalité, et d'une souplesse magnifique. Une superbe mélodie de Delage "Un sapin isolé" dans un français d'une très grande précision et l'air "Je suis Titania la blonde" d'une grande maitrise, et dans une interprétation très personnelle mais d'une cohérence folle. Une technicienne assez sure d'elle et une musicienne qui a réellement construit son récital. La voix est très ronde et homogène sur toute la tessiture. Les aigus sont très sûrs.

Julie Fuchs :
Une classe et une posture à la Fleming, le physique de Nebrebtko, la précision vocale de Lucia Popp, la folie de Berberian, et les superlatifs me manquent encore, encore et encore. Je suis sorti bouleversé par cette personne et sa performance. Je n'ai qu'une hâte c'est de réentendre au plus vite cette chanteuse. Accompagné par un orchestre d'une quarantaine d'instrumentistes elle nous a proposé un répertoire d'une exigence folle : Beydts (sublimissime) Haendel (Cléopatra) à pleurer, Une Reine de La nuit IMPERIALE, Szymanowsky : lunaire, une Berceuse islandaise a capella bouleversante et un air de Jazz (que je ne connais pas) "The girl in 14g" de Tesori d'une drôlerie, d'une fantaisie folle. La dernière fois que j'ai eu un tel coup de foudre c'était lorsque j'ai entendue Dessay en 1990 et que toute la salle hurlait et applaudissait à tout rompre. Dans la salle d'Art lyrique standing ovation.

Quel plaisir d'entendre ces trois futures grandes chanteuses à leur sortie et merci à elle trois de m'avoir donné des ailes pour longtemps.

Saint-Antoine

Avatar du membre
Saint-Antoine
Alto
Alto
Messages : 383
Enregistré le : 31 oct. 2006, 00:00
Localisation : paris
Contact :

Message par Saint-Antoine » 12 juin 2010, 18:14

Si vous les avez déja entendue, n'hésitez pas à laisser des commentaires, j'aimerais en savoir plus sur elles trois et également sur leurs projets à venir... :oops:

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 12 juin 2010, 19:04

Pour ça tu aurais dû nous prévenir avant ! :wink:

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1297
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 12 juin 2010, 23:34

Effectivement, Julie Fuchs, c'était affolant de perfection vocale et stylistique, d'une maturité artistique rarissime. Et avec l'orchestre derrière elle (ça avait une sacrée gueule, elle était la seule à ramener autant de monde avec elle), ça faisait déjà diva confirmée. Seul Abdellah Lasri l'an dernier m'avait donné cette impression d'avoir en face de moi un divo en puissance, avec sa voix de Pavarotti marocain, la beauté du timbre solaire, aisance partout, et donnant l'impression que Rodolfo a été composé pour lui.
Sinon, Luc Bertin-Hugault aussi m'a bouleversé cette année, avec son programme centré autour de Don Quichotte, d'une cohérence rare, et d'une musicalité à fleur de peau sublime, réussissant à intégrer Schubert et Hahn dans son programme. Une élégance en scène splendide, et une voix mixte piano dans l'aigu d'une beauté unique, terriblement émouvante, d'un raffinement extrème. Lui aussi, déjà un immense artiste.

Zelenka
Ténor
Ténor
Messages : 504
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00

Re: "Prix" du CNSM de Paris

Message par Zelenka » 01 août 2010, 19:12

Saint-Antoine a écrit :Mercredi 9, Jeudi 10 et Vendredi 11 juin au CNSM de Paris
Récital du Prix de Chant.
Sabine Devieilhe :
Qui m'a beaucoup ému dès le début de son programme avec un air de Bach d'une musicalité, et d'une souplesse magnifique. Une superbe mélodie de Delage "Un sapin isolé" dans un français d'une très grande précision et l'air "Je suis Titania la blonde" d'une grande maitrise, et dans une interprétation très personnelle mais d'une cohérence folle. Une technicienne assez sure d'elle et une musicienne qui a réellement construit son récital. La voix est très ronde et homogène sur toute la tessiture. Les aigus sont très sûrs.
On peut écouter Sabine Devielhe lundi 2 août sur Espace 2 dans la retransmission d'un concert donné le 13 juin à Cieszyn. Au programme : Rameau
(voir http://www.rsr.ch/espace-2/programmes/l ... 02-08-2010)

marlyd
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 246
Enregistré le : 10 févr. 2010, 00:00
Contact :

Message par marlyd » 27 août 2010, 08:29

Deux récitals à Paris de Julie Fuchs annoncés cet automne , le 15 septembre
http://www.20h59.com/evenement/julie-fu ... 010,254984
et le 27 octobre
http://www.jeunes-talents.org/details-c ... php?id=175

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21846
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: "Prix" du CNSM de Paris

Message par JdeB » 04 oct. 2010, 07:41

Saint-Antoine a écrit : Julie Fuchs :
Une classe et une posture à la Fleming, le physique de Nebrebtko, la précision vocale de Lucia Popp, la folie de Berberian, et les superlatifs me manquent encore, encore et encore. Je suis sorti bouleversé par cette personne et sa performance. Je n'ai qu'une hâte c'est de réentendre au plus vite cette chanteuse. Accompagné par un orchestre d'une quarantaine d'instrumentistes elle nous a proposé un répertoire d'une exigence folle : Beydts (sublimissime) Haendel (Cléopatra) à pleurer, Une Reine de La nuit IMPERIALE, Szymanowsky : lunaire, une Berceuse islandaise a capella bouleversante et un air de Jazz (que je ne connais pas) "The girl in 14g" de Tesori d'une drôlerie, d'une fantaisie folle. La dernière fois que j'ai eu un tel coup de foudre c'était lorsque j'ai entendue Dessay en 1990 et que toute la salle hurlait et applaudissait à tout rompre. Dans la salle d'Art lyrique standing ovation.

Saint-Antoine
J'ai pris date avec Julie Fuchs , sans doute l'un des plus grands espoirs du chant français, pour une interview ODB dans une quinzaine de jours
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Saint-Antoine
Alto
Alto
Messages : 383
Enregistré le : 31 oct. 2006, 00:00
Localisation : paris
Contact :

Message par Saint-Antoine » 04 oct. 2010, 11:09

:D :D :D Merci de cette excellente nouvelle

Avatar du membre
Saint-Antoine
Alto
Alto
Messages : 383
Enregistré le : 31 oct. 2006, 00:00
Localisation : paris
Contact :

Message par Saint-Antoine » 04 oct. 2010, 11:09

:D :D :D Merci de cette excellente nouvelle

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3049
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 31 août 2011, 13:21

Un très joli récital de Julie Fuchs a été diffusé sur France Musique :
http://sites.radiofrance.fr/francemusiq ... =425003459

Airs de Rossini, Delibes, Liszt, etc…

Concert donné le mardi 26 Juillet 2011 en la Cour du Château de Chambord en partenariat avec le Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Répondre