La plus belle voix enregistrée

Quiz's, sondages & Co.
tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

La plus belle voix enregistrée

Message par tuano » 19 nov. 2006, 22:13

Mon sondage sur la plus belle voix du monde n'a pas toujours suscité les réactions que j'attendais.

Je vous propose maintenant de dire quels morceaux enregistrés au disque ou en DVD vous ont donné l'impression de perfection esthétique... Des moments divins où on a l'impression d'entendre la plus belle voix du monde.

En DVD, je pense à Casta Diva par Montserrat Caballé à Orange et à l'air d'entrée d'Inès par Ruth Ann Swenson dans l'Africaine de Meyerbeer.

Au disque, il y a le Pie Jesu du Requiem de Fauré par Sylvia McNair, le Bailero des Chants d'Auvergne par Kiri Te Kanawa, les Quatre derniers Lieder de Strauss par Jessye Norman, l'air de Pamina par Gundula Janowitz, un air du Corsaire de Verdi par Katia Ricciarelli, beaucoup de Lieder par Margaret Price, l'air de Butterfly de Puccini par Montserrat Caballé...

Certains ne seront pas surpris que je ne cite que des sopranos. Ceux qui me connaissent encore mieux seront peut-être en revanche étonnés que je ne cite pas mes quelques chanteuses préférés. La beauté, la perfection, ça ne fait pas tout !

Avatar du membre
Batone
Alto
Alto
Messages : 285
Enregistré le : 26 sept. 2006, 23:00
Contact :

Re: La plus belle voix enregistrée

Message par Batone » 19 nov. 2006, 22:46

tuano a écrit :Des moments divins où on a l'impression d'entendre la plus belle voix du monde.
Ca me fait ça lorsque j'écoute des CD de Cesare Siepi
Ora tocca a me il sorbetto...

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1558
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: La plus belle voix enregistrée

Message par Polyeucte » 20 nov. 2006, 09:16

Batone a écrit : Ca me fait ça lorsque j'écoute des CD de Cesare Siepi
Idem, mais il y a aussi tout Reizen!
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 20 nov. 2006, 16:51

Quand je vois le mot perfection je pense immédiatement à Georges Thill dans Werther.

Mais il y a aussi le "Dio mi potevi" de Bonisolli, Edgardo (Lucia) de Marcelo Alvarez, "L'autel rayonne" (Lucie) de Renée Doria, Les stances de Polyeucte par Luccioni, Just Nivette dans La Juive, Germaine Corney dans le duo "Ma mère je la vois".
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
Faro
Messages : 37
Enregistré le : 12 févr. 2005, 00:00
Localisation : CERGY

les plus belles voix?

Message par Faro » 20 nov. 2006, 18:14

en fait, pour autant effectivement que l'on puisse en juger s'agissant d'enregistrements anciens- les conditions de conservation de l'instrument étant ce qu'elles sont- je pense automatiquement à ... Lauritz Melchior dont l'organe à nul autre pareil ne lasse de me bouleverser dans les reports audibles.
Je trouve la voix de Marcelo Alvarez d'une grande beauté, mais ici, parler de "plus belle voix du monde" me semble plus difficile, car si haute que soit la qualité de l'organe, d'autres sont dotés de facon comparable dans ce répertoire.
Dans Werther, c'est... Ramon Vargas qui me trouble le plus (loin devant Thill... :oops: j'ai honte)

Pour les contre ténors, j'avoue succomber à l'instrument de Jochen Kowalski dans l'Orfée gravé chez Capriccio: quelle puissance, quelle rondeur de timbre, quel engagement...

Mais au chapitre des femmes, cette qualification ne mésiérait en aucune facon à Cheryl Studer, (dans tout ce qu'elle a fait ou aurait pu faire - on n'a pas besoin d'être objectif quand on parle d'une artiste pareille) hi hi :lol:

N'oublions surtout pas celle sans qui ce type de sondage perdrait tout son sens, car il faut toujours un maître étalon dans toute évaluation... celle, incomparable, merveilleuse, touchante, bouleversante même, qui nous transporte dans tous ses témoignages, nous émeut par sa présence, nous ravit par le grain de son timbre, nous séduit par la conduite de sa voix, pour au final nous laisser... empli dès que cesse le miracle d'une soudaine solitude... Gundula Janowitz a un pouvoir sur moi...

NB... je suis désolé Cheryl, mais ils m'ont obligé à le dire...!!! :lol:

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par doudou » 20 nov. 2006, 18:16

L'air de Gérald par Alain Vanzo
L'air de Louise par Caballe
On veut la mort du ténor dont la grosse dame veut partager le sort.
Faites en mourir au moins un, et les deux si le coeur vous en dit.
Quant au baryton, il reste seul avec son deshonneur. (Monsieur Bluf à l\\\\\\\'Opéra)

Avatar du membre
Faro
Messages : 37
Enregistré le : 12 févr. 2005, 00:00
Localisation : CERGY

Message par Faro » 20 nov. 2006, 18:33

donc: Janowitz dans la Contesse des Noces/ Böhm "porgi, amor"
Zauberflöte/ Klemperer/ Pamina
Lohengrin/ Kubelik/ Elsa: Einsam in trüben Tagen
Walkyrie/ Karajan/ Sieglinde - Nicht sehre dich Sorge ummich
Don Calos/ Stein/ Elisabeth "Tu che le vanità..."
Fidelio/ Bernstein/ Léonore

Studer dans la Walkyrie/ Haitink (Sieglinde) Nicht sehre dich Sorge um mich
Lohengrin/ Abbado/ (Elsa, pas Lohengrin) Einsam in trüben T
Lohengrin/ Schneider ( '')
Le Vaisseau/ Sinopoli (Senta) Wie aus der Ferne...
Faust/ Plasson (Marguerite) Anges purs anges radieux
Tout le reste de sa discographie abondante... (je n'ai même acheté au départ le Ring de Levine QUE parce qu'elle y chantait... Waltraut! hi hi :lol: )

J'oubliais - honte à moi- le casta diva de Caballé à Orange, au chapitre DVD
ainsi que BIEN SÛR: Don Calos/ Gulini/ Elisabeth "Tu che le vanità..."

Pour Melchior: différents airs de Meyerbeer, d'Otello,
ses incarnations de Lohengrin, quels que soient le griefs qui lui sont portés dans ce rôle, RIENZI,--- Tristan (Acte II o sink hernieder Nacht der Liebe...)

mais les exemples sont légion.
Je pourrais continuer ainsi sur des pages, car il y a outre les témoignages des Assoluti cités ci-dessus probablement d'autres airs qu'il me faudrait citer: Balguerie dans Ariane et Barbe-Bleue...

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 20 nov. 2006, 18:52

Faro a écrit : Tout le reste de sa discographie abondante... (je n'ai même acheté au départ le Ring de Levine QUE parce qu'elle y chantait... Waltraut! hi hi :lol: )
Gudrun, mon cher, Gudrun!

Mais je te rejoins sur tes choix, en tout cas!
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 20 nov. 2006, 18:56

Tu veux dire Gutrune ?

Oh la la, Ruggero, ta prononciation allemande... :wink:

Moi j'ai fait bien pire : j'ai acheté le Don Carlo de Haitink parce que Sylvia McNair faisait... la Voix du Ciel ! :D
(ça mériterait un autre fil de discussion : les achats aux motivations les moins avouables, genre mini-rôle ou pochette jolie)

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 20 nov. 2006, 18:59

et tu as acheté le Don Carlo de Karajan parce que Gruberova avait aussi ce rôle?

Ach, ja es sind gute Rune...
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Répondre