Paris et son rayonnement lyrique dans le monde

Quiz's, sondages & Co.
Bil
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 138
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : Aramon
Contact :

Paris et son rayonnement lyrique dans le monde

Message par Bil » 17 août 2006, 08:17

La modération a divisé le fil sur Carlo Bergonzi en deux. Les questionnements sur le rayonnement de Paris sur le plan lyrique ont désormais un fil.
PaoloAlbiani, modérateur


Je n'ai pas de réponse à t'apporter (je suis un peu trop jeune pour l'avoir vu sur scène) mais par contre un commentaire : ce ne serait pas la 1ère fois qu'une grande voix bâtisse sa carrière sans Paris !

NB: Mes excuses à Bil d'avoir inséré une note à son message
Vissi d'arte, Vissi d'amore

Avatar du membre
ziad
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 149
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Message par ziad » 17 août 2006, 09:38

N'y a-t-il pas toujours une pensée unique dans chaque pays concernant l'opéra ? Certains très grands ne chantent jamais à Paris, d'autres jamais à New York, d'autres jamais à Vienne...

Quand on voit qui est nommé à la tête de nos institutions lyriques (c'est les mêmes qui tournent entre Lyon, le Châtelet, l'Opéra de Paris, les Champs-Elysées...), il y a peu de renouveau en ce qui concerne les goûts pour telle ou telle voix.
Il y a quand même un mieux je trouve la saison prochaine au Champs-Elysées où il y aura en concert des stars peu vues à Paris récemment : Calleja, Netrebko, von Stade...

Concernant le coffret Verdi de Bergonzi : il chante vraiment tout là-dedans, du dramatique au lyrique. Comment était sa voix en salle ? Puissante ? Légère ?

Alainjoel
Soprano
Soprano
Messages : 64
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Montrouge
Contact :

Message par Alainjoel » 17 août 2006, 12:17

Est-ce que l'Opéra de Paris n'était pas fermé sur son "répertoire", avec un petit nombre de chanteurs, jusqu'à l'arrivée de Libermann, qui a ouvert la maison et permis ainsi d'inviter n'importe quel artiste selon les opportunités?

J'ai lu cela il y a longtemps mais ne l'ai pas compris.
A l'époque de Bergonzi, j'étais trop jeune puis j'ai aimé la musique classique mais ne suis entré dans l'opéra que tardivement, par le film de Losey, et pour certaines oeuvres seulement, Mozart surtout. Haendel, Gluck, par ex.
Avec ODB, depuis 6 mois, la curiosité est née et surtout la prise en compte des chanteurs autres que ceux pontifiés par les médias. je fais des découvertes!

Quelle place occupe l'Opéra de Paris dans le jeu mondial de l'opéra, depuis la guerre? Je suis preneur d'infos pour comprendre!
L\'opéra, c\'est bien plus que l\'opéra.

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 17 août 2006, 12:20

Je connais mal l'ONP, mais, corrgez moi si je me trompe, il me semble que sa place sur l'échiquier internationale recule nettement depuis qu'un certain Gégé est arrivé à sa tête.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Avatar du membre
ziad
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 149
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Message par ziad » 17 août 2006, 13:09

Je ne pense pas qu'on puisse formuler les choses de cette manière. Cela ne fait que deux ans que Mortier est à Paris, c'est trop peu pour faire reculer la place de la capitale sur l'échiquier mondial.

Il y a moins de stars à Paris qu'avant mais ça a été le cas à Salzbourg également et le festival autrichien a cependant gagné en rayonnement.

Reste la qualité artistique des productions, effectivement en baisse. La prochaine saison s'annonce plus traditionnelle.

Je trouve que le recul se fera surtout sentir au Châtelet. Avec le TCE qui se replie de plus en plus vers du baroque en concert et les grands musiciens qui préfèrent aller à Pleyel, je pense que la scène lyrique parisienne est hélas en baisse de manière générale.
Depuis 15 ans, c'est surtout le Châtelet qui s'est illustré de manière internationale et le TCE qui a offert au public parisien les plus belles soirées.

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 17 août 2006, 14:49

ziad a écrit :Je ne pense pas qu'on puisse formuler les choses de cette manière. Cela ne fait que deux ans que Mortier est à Paris, c'est trop peu pour faire reculer la place de la capitale sur l'échiquier mondial.
Deux années peuvent parfois faire plus de dégats qu'on ne peut le penser. J'ai aussi dit que je pouvais me tromper, je ne suis pas infaillible.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

parisfredo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 03 mai 2006, 23:00

Message par parisfredo » 17 août 2006, 15:13

Faire croire que le Chatelet a toujours été un temple de l'opéra est un mensonge .

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 17 août 2006, 15:16

parisfredo a écrit :Faire croire que le Chatelet a toujours été un temple de l'opéra est un mensonge .
Sans doute, mais n'empêche qu'il y a quand même pas mal d'opéras présentés au théâtre du chatelet. Vrai ou faux?
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Bil
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 138
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : Aramon
Contact :

Message par Bil » 17 août 2006, 15:18

parisfredo a écrit :Faire croire que le Chatelet a toujours été un temple de l'opéra est un mensonge .
Euh... quand même ! Le Chatelet a donné des représentations à faire palir le Met, La Scala, Zurich, Berlin......... Dernièrement le Fidelio avec Mattila, et en vrac Arabella, La rondine, La femme silencieuse, La femme sans ombre, Elektra, la saison russe, le ring (bon ok on peut ne pas aimer, mais quand même depuis quand n'y a-t-il pas eu un Ring à l'ONP?) et les concerts lyriques de Bonney, Fleming, Hampson, Bostridge, Mattila...
Vissi d'arte, Vissi d'amore

sebmartin
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 144
Enregistré le : 19 août 2004, 23:00

Message par sebmartin » 17 août 2006, 17:06

Liebermann aura permit d'entendre plus de chanteur étrangers certes, mais aura dissout la troupe de l'opéra, ce qui est fort dommage pour les chanteurs français...

Répondre