Bilan de notre saison 2015-2016

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Bilan de notre saison 2015-2016

Message par Adalbéron » 20 juil. 2016, 17:08

Hiero von Stierkopf a écrit :Ma saison est loin d'être terminée.
Ami et fidèle spectateur du TCE, je suis en revanche en mesure de tirer un bilan de ma saison avenue Montaigne qui pour le coup est bel et bien terminée.

Meilleur inteprète féminin : Anja Harteros (Ariadne) - Ariadne auf Naxos - TCE
Meilleur interprète masculin : Marco Berti (Pollione) - Norma - TCE
Meilleur metteur en scène : Diana Damrau - Lucia di Lammermoor - TCE
Meilleure musique techno : Werther (Acte IV, second tableau) - TCE
Au début on y croit, puis c'est l'escalade des absurdités :lol:
C'est méchant pour Harteros...
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Verdiprati
Ténor
Ténor
Messages : 556
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Bilan de notre saison 2015-2016

Message par Verdiprati » 27 juil. 2016, 04:35

Comme chaque année je me limite aux représentations à Paris, mais je fais exception aux deux séances de Karlsruhe et de Marseille, parce qu'elles sont des soirées de très haut niveau de la part des théâtres « de province ».

1) Le château de barbe-bleue / La voix humaine / Garnier ( Théâtre musical scéniquement et musicalement remarquable ; Salonen, Warlikowski, Hannigan )
2) Iolanta / Casse-noisette / Garnier ( Emouvante lecture épique de Casse-noisette par Tcherniakov loin de la féerie sucrée. Bonne direction d'Altinoglu, Yoncheva )
3) Lear / Garnier ( Très grand théâtre musical sur tous les plans ; MES, tous les chanteurs-acteurs, direction d'orchestre.)
4) La damnation de Faust / Bastille ( Belle distribution et bonne direction de Jordan, MES « cosmologique » qui n'est pas si éloignée de l'esprit de Faust.)
5) Le prophète / Karlsruhe ( Partition quasi intégrale très bien servie par l'équipe de chanteurs et l'orchestre. MES habile et fluide. MERCI A PLACIDO D'AVOIR ATTIRE MON ATTENTION SUR CE SPECTACLE. )
6) Werther / Bastille ( Très belle distribution ; Garanca, Beczala, Tsallagova, Degout )
7) Il trovatore / Bastille ( Netrebko qui chante de mieux en mieux Leonora, Semenchuk, Tézier )
8 ) Die Meistersinger / Bastille ( J'ai commencé à comprendre la subtilité, l'originalité et l'habilté de cette MES qui m'a beaucoup déçu à Salzbourg en 13. Elle cache les ingéniosité et perversité sous l'apparence Biedermeier même avec les angles plus arrondis qu'à Salzbourg. Jordan meilleur que Gatti, la distribution parisienne légèrement meilleure qu'à Salzbourg.)
9) Moses und Aron / Bastille ( Belle direction de Jordan, MES chic, plutôt intelligente et peu expressive.)
10) Olympie de Spontini / VC / TCE ( Découverte de l'oeuvre passionnante. Equipe de chateurs remarquable, Mathias Vidal entre autres. )
11) Semiramide / VC / Marseille ( Version presque complète, direction de Carella impressionnante de maîtrise, 4 très bons chanteurs surtout Pratt.)
12) Ariadne / VC / TCE ( Petrenko et Kaufmann )
13) Tristan / TCE ( Révélation de Rachel Nicholls en Isolde )
14) Die tote Stadt / VC / Radio France ( Pour une fois version sans coupure, Vogt au sommet. )
15) La jacquerie de Lalo / VC / Radio France ( Découverte de l'oeuvre intéressante qui a à la fois le côté pompeux à la Meyerbeer et la veine lyrique propre à Lalo. )
16) Aida / Bastille ( Exploit de réunir Radvanovsky, Rachvelishvili, Monastyrska, Barcellona. )
17) Mitridate / TCE ( Bonne distribution )
18) L'elisir d'amore / Bastille ( Alagna, Kurzak )

Très belle saison à Paris, probablement la plus belle depuis trois décennies, et cela sans Opéra Comique qui était d'une vivacité extrême ces derniers huit ans, et avec le Châtelet lyriquement en dormition !
L'ONP de Lissner triomphe à la fois pour la créativité dramaturgique, les représentations de répertoire de bonne qualité et le niveau des chanteurs engagés.

Stefano P

Re: Bilan de notre saison 2015-2016

Message par Stefano P » 27 juil. 2016, 16:05

Verdiprati a écrit :4) La damnation de Faust / Bastille ( Belle distribution et bonne direction de Jordan, MES « cosmologique » qui n'est pas si éloignée de l'esprit de Faust.)
Pas si éloignée en effet : juste quelques années-lumière ! :P

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2768
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Bilan de notre saison 2015-2016

Message par Efemere » 27 juil. 2016, 19:12

En attendant de me décider à aller ou pas à Orange, voici mon « bilan » en matière lyrique :

 – 39 opéras en version scénique (15 à l'OnP dans 13 productions, 3 au TCE, 1 à Lille et 20 à l'étranger mais seulement en Europe) ;
 – 3 opéras en version de concert (au TCE) ;
 – 2 retransmissions-ciné. en live (ROH) ;
 – 4 concerts/récitals (3 à Paris, 1 à Munich) ;
 – 4 comédies musicales (2 à Paris et 2 à Londres) ;
 – 1 opéra de Pékin (à Paris).


Mes favoris de la saison :

HORS CATÉGORIE

SPECTACLE : « Sunset Boulevard » (ENO – avril 2016) ;
INTERPRÈTES : Glenn Close (Norma Desmond dans « Sunset Boulevard » – ENO – avril 2016) et Plácido Domingo (« Nabucco » – ROH  – juin 2016 et « La Traviata » – OnP – juin 2016).

MEILLEURS SPECTACLES

REPRISES :
▪ « Dialogues des Carmélites » (Amsterdam – nov. 2015) dans la globalité ;
▪ « Don Carlo » (Vienne – juin 2016) pour Anja Harteros et Ludovic Tézier ;
▪ « Werther » (ROH – juin 2016) pour Vittorio Grigolo, Joyce DiDonato et Antonio Pappano ;

NOUVELLES PRODUCTIONS :
▪ « Le Prophète » (Karlsruhe – janvier 2016) dans la globalité ;
▪ « Die Meistersinger von Nürnberg » (OnP – mars 2016) dans la globalité.

MEILLEURES MISES EN SCÈNE

Robert Carsen (reprise des « Dialogues des Carmélites »  – Amsterdam – nov. 2015) ;
Tobias Kratzer (nouvelle production, « Le Prophète » – Karlsruhe – janvier 2016) ;
Stefan HerheimDie Meistersinger von Nürnberg » – OnP – mars 2016).

MEILLEURS CHANTEURS

FEMMES :
1/ Anja Harteros (Elisabeth dans « Don Carlo » – Vienne – juin 2016) ;
2/ Sondra Radvanovsky (« Aida » – OnP – juin 2016) ;
3/ Ewa Wolak (Fidès dans « Le Prophète » – Karlsruhe – janvier 2016) ;

HOMMES :
1/ Christian Gerhaher (Wolfram dans « Tannhäuser » – ROH – mai 2016) ;
2/ Ludovic Tézier (Luna dans « Il Trovatore » – OnP – février 2016, Rodrigo dans « Don Carlo » – Vienne – juin 2016, et son concert avec J. Kaufmann au BSO du 20 juil. 2016) / Vittorio Grigolo (« Werther » – ROH – juin 2016).
_______________

Mes déceptions :

Nouvelles productions / Metteurs en scène
▪ « Vasco da Gama »  (DOB – oct. 2015) / Vera Nemirova ;
▪ « Lucia di Lammermoor » (Liège – nov. 2015) / Stefano Mazzonis ;
▪ « La Damnation de Faust »  (OnP – déc. 2015) / Alvis Hermanis ;
▪ « Lucia di Lammermoor » (ROH – avril 2016) / Katie Mitchell ;
▪ « Carmen la Cubana » (Th. du Châtelet – avril 2016) / Christopher Renshaw ;
▪ « Rigoletto » (OnP – mai 2016) / Claus Guth ;
▪ « Il Trovatore »  (ROH – juillet 2016) / David Bösch.

Chanteurs
▪ Sophie Koch (Sélika dans « Vasco da Gama »  – DOB – 15 oct. 2015 et Venus dans « Tannhäuser » – ROH – 2 mai 2016) ;
▪ Juan Diego Flórez (Edgardo dans « Lucia di Lammermoor »  – Liceu – 7 déc. 2015) ;
▪ Olga Peretyatko (récital au TCE du 11 jan. 2016 et Gilda dans « Rigoletto » – OnP – 16 mai 2016) ;
▪ Joyce DiDonato (Charlotte dans « Werther » en v. c.  – TCE  – 9 avril 2016 et Romeo dans « I Capuleti e i Montecchi »  – Liceu  – 23 mai 2016) ;
▪ Sabine Devieilhe (Amina dans « La sonnambula » en v. c.  – TCE  – 11 avril 2016) ;
▪ Diana Damrau (Lucia dans « Lucia di Lammermoor »  – ROH – 25 avril 2016) ;
▪ Aleksandrs Antonenko (Radames dans « Aida »  – OnP –  juin 2016) ;
▪ Irina Lungu (Violetta dans « Traviata »  – OnP – 20 juin 2016 et Liù dans « Turandot » – BSO – 7 juillet 2016) ;
▪ Anna Pirozzi (Leonora dans « Il Trovatore » – ROH – 4 juillet 2016).

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21927
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2015-2016

Message par JdeB » 30 juil. 2016, 15:37

On constate de manière assez nette que la quinzaine d'ODbiens voyageurs se déplacent en fonction des mêmes artistes et des mêmes ouvrages : Grand Opéra (Le Prophète, Vasco, La Juive) + Bel Canto + Wagner, dans les mêmes villes (Londres, Munich, Vienne, Berlin, Bayreuth) et fort peu dans nos régions françaises (à exception de 2 festivals: Aix et Orange).

PC, Quetzal et moi étant des cas à part, bien sûr. David et MariaStuarda aussi d'une certaine manière.

Je publierai aussi mes statistiques fin août puisqu'il me reste une petite dizaine de soirées lyriques en août. Et mon palmarès actualisé incluant mes festivals
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7270
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2015-2016

Message par MariaStuarda » 30 juil. 2016, 17:43

JdeB a écrit :
PC, Quetzal et moi étant des cas à part, bien sûr. David et MariaStuarda aussi d'une certaine manière.
"A part, d'une certaine manière" :calich-s: C'est grave docteur ? :eyes:

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14410
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2015-2016

Message par HELENE ADAM » 30 juil. 2016, 18:22

C'était une très bonne année d'opéras globalement malgré quelques déceptions.
Mes grands coups de coeur à Paris à l'ONP (dans l'ordre d'apparition)

Le château de barbe-bleue / La voix humaine / Garnier (mise en scène, spectacle global, chant surtout Hanningan)
Iolanta / Casse-noisette / Garnier pour Sonya Yoncheva et pour les chorégraphies de Casse Noisette (surtout celle de Cherkaoui, j'ai encore en mémoire le choc visuel et émotif).
Lear / Garnier ( Très grand théâtre musical sur tous les plans ; MES, tous les chanteurs-acteurs, direction d'orchestre.)
La Damnation de Faust pour l'harmonie parfaite de la distribution de très haut vol (la meilleure globalement pour moi cette année à l'ONP)
La Traviata pour la prestation de Yoncheva
La Traviata pour l'apparition magique de Domingo
Aida pour Sondra Radvanovsky (et ma réconciliation avec Anita R.

Mes grands coups de coeur au TCE
- Ariadne auf Naxos (mais bon, avec Harteros, je reste sûre que le spectacle aurait été mille fois meilleur, que devient Amb Wagner d'ailleurs ? :wink: )
- Das Lied von der Erde (Mahler) parce que j'aime bien être à contre courant et que, pour l'avoir réécouté plusieurs fois, ce que fait Kaufmann fera recauser dans les chaumières je prends les paris.(*)
- La plupart des opéras en version concert m'ont plutôt plu le soir où je les ai vus sans qu'ils m'aient tous laissé un souvenir impérissable

Ailleurs, pas de coups de coeur mais de grands moments (le Requiem de Verdi de la Philharmonie par exemple)...

A l'étranger (dans l'ordre de vision aussi)
Je signale de "Morgen un Abend" vu à Londres, création originale qui me trotte toujours dans la tête ce qui est un signe...
puis
- le récital Puccini de Kaufmann à Bruxelles
- Tosca à Munich pour Sondra Radvanovsky.
- Les Meistersinger de Wagner à Munich.
- Le Werther du ROH (avec Grigolo)
- Die Walkure (numéro deux avec Schager) à Baden Baden.
- le récital Tézier-Kaufmann à Munich


Et j'en oublie surement....

J'ai noté avoir vu lors de cette saison 4 fois la Traviata (3 fois à Paris avec chacune des Violetta d'ailleurs, les deux Alfredo et les trois Germont, une fois à Munich), 3 fois Rigoletto, 3 fois les Meistersinger (2 fois à Paris, 1 fois à Munich), 3 fois Werther (Beczala à Paris, JDF à Paris, Grigolo à Londres).



(*) On trouve le chant 1 et l'Abschied sur Voldemor (chant de la terre)
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

amelita
Ténor
Ténor
Messages : 736
Enregistré le : 28 févr. 2010, 00:00
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2015-2016

Message par amelita » 30 juil. 2016, 18:52

Adalbéron a écrit :
Hiero von Stierkopf a écrit :Ma saison est loin d'être terminée.
Ami et fidèle spectateur du TCE, je suis en revanche en mesure de tirer un bilan de ma saison avenue Montaigne qui pour le coup est bel et bien terminée.

Meilleur inteprète féminin : Anja Harteros (Ariadne) - Ariadne auf Naxos - TCE
Meilleur interprète masculin : Marco Berti (Pollione) - Norma - TCE
Meilleur metteur en scène : Diana Damrau - Lucia di Lammermoor - TCE
Meilleure musique techno : Werther (Acte IV, second tableau) - TCE
Au début on y croit, puis c'est l'escalade des absurdités :lol:
C'est méchant pour Harteros...
Certes c'est méchant de moquerie mal placée mais très coutumier sur ce forum envers cette personne, artiste lyrique. On en épargne beaucoup mais pas elle ici. (et sans humour là je dois dire).

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1786
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Bilan de notre saison 2015-2016

Message par Hiero von Stierkopf » 30 juil. 2016, 19:15

amelita a écrit :
Adalbéron a écrit :
Hiero von Stierkopf a écrit :Ma saison est loin d'être terminée.
Ami et fidèle spectateur du TCE, je suis en revanche en mesure de tirer un bilan de ma saison avenue Montaigne qui pour le coup est bel et bien terminée.

Meilleur inteprète féminin : Anja Harteros (Ariadne) - Ariadne auf Naxos - TCE
Meilleur interprète masculin : Marco Berti (Pollione) - Norma - TCE
Meilleur metteur en scène : Diana Damrau - Lucia di Lammermoor - TCE
Meilleure musique techno : Werther (Acte IV, second tableau) - TCE
Au début on y croit, puis c'est l'escalade des absurdités :lol:
C'est méchant pour Harteros...
Certes c'est méchant de moquerie mal placée mais très coutumier sur ce forum envers cette personne, artiste lyrique. On en épargne beaucoup mais pas elle ici. (et sans humour là je dois dire).
Non, ça s'appelle de l'humour ou au pire de l'ironie. Mais si mon palmarès est pris au premier degré, ça veut dire que j'ai réussi mon effet.

J'adore cette chanteuse merveilleuse et je sais parfaitement où aller quand je veux la voir sur scène :wink:

Je te signale au passage que je la vois au moment où je t'écris en salle en Amelia (c'est l'entracte).
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14410
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2015-2016

Message par HELENE ADAM » 30 juil. 2016, 19:27

Hiero von Stierkopf a écrit :
amelita a écrit :
Adalbéron a écrit :
Hiero von Stierkopf a écrit :Ma saison est loin d'être terminée.
Ami et fidèle spectateur du TCE, je suis en revanche en mesure de tirer un bilan de ma saison avenue Montaigne qui pour le coup est bel et bien terminée.

Meilleur inteprète féminin : Anja Harteros (Ariadne) - Ariadne auf Naxos - TCE
Meilleur interprète masculin : Marco Berti (Pollione) - Norma - TCE
Meilleur metteur en scène : Diana Damrau - Lucia di Lammermoor - TCE
Meilleure musique techno : Werther (Acte IV, second tableau) - TCE
Au début on y croit, puis c'est l'escalade des absurdités :lol:
C'est méchant pour Harteros...
Certes c'est méchant de moquerie mal placée mais très coutumier sur ce forum envers cette personne, artiste lyrique. On en épargne beaucoup mais pas elle ici. (et sans humour là je dois dire).
Non, ça s'appelle de l'humour ou au pire de l'ironie. Mais si mon palmarès est pris au premier degré, ça veut dire que j'ai réussi mon effet.

J'adore cette chanteuse merveilleuse et je sais parfaitement où aller quand je veux la voir sur scène :wink:

Je te signale au passage que je la vois au moment où je t'écris en salle en Amelia (c'est l'entracte).
Elle fait une très belle fin de saison d'ailleurs ! Entre Don Carlo à Vienne, Tosca à Munich, ce Ballo que tu regardes (veinard), le gala de Baden Baden et un Rosenkavalier en reprise à Munich au milieu, franchement, chapeau à cette superbe soprano !
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre