Les rôles impossibles à chanter

Quiz's, sondages & Co.
tuano
Basse
Basse
Messages : 9362
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Les rôles impossibles à chanter

Message par tuano » 28 mars 2015, 09:21

Quelle chanteuse a déjà pu assumer toutes les difficultés du rôle de Charlotte ?

A part Charlotte, quels sont les rôles du répertoire les plus difficiles à distribuer vocalement ? Est-ce que le rôle de Siegfried n'est pas le plus difficile de tout le répertoire, suivi de près par Tristan et Otello ?

Dans les ambitus extrêmes, je pense également au rôle de Jupiter dans La Callisto qui doit passer de baryton à alto lorsqu'il se métamorphose en sosie de Diane. Il y a surtout Charlotte dans Die Soldaten qui passe de mezzo-soprano à soprano-colorature aigu juste pour une scène.

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2162
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Les rôles impossibles à chanter

Message par Schwannhilde » 28 mars 2015, 09:39

Daphne ?
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

marcelin duclos
Alto
Alto
Messages : 396
Enregistré le : 15 oct. 2013, 17:27

Re: Les rôles impossibles à chanter

Message par marcelin duclos » 28 mars 2015, 09:44

Cher tuano , qu'est ce que c'est un role impossible à chanter ,??? Quant on a la voix , rien n'est impossible.Je prendrais quelques exemples d'artistes que j'ai connu. Michel dens qui pouvait chanter le meme jour le Pays du sourire l'apres midi et Rigoletto en soirée...mais là je parled'un phenomene vocal , pas d'un role. Alors prenons Tony poncet. Tout le monde dit qu'Arnold est épuisant pour le ténor. Une personne sur internet à meme classé les tenors ayant chantés Arnomd en 2 catégories : ceux qui essayent et ne s'en releve jamais , et ceux qui reussissent. Thil , qui est sans doute le plus grand tenor français, a essayé Arnold, mais il le transposait ( je n'y etait pas , mais je le sais de sources sures , puisque c'est le grand Pierre Nougaro qui débutait et qui chantait Leuthold qui me l'a racconté). Le pot aux roses a ete découvert le soir ou Journet qui chantait Tell a ete remplacé par Noté ( vrai baryton) et qui vu la transposition an'y arrivait pas dans le grave. Or Tony a chanté , sur scene , pres de 100 fois le role d'Arnold , et en plus , il rajoutait des si et des ut!!!! Alors , difficile Arnold ????? Ma prof de chant , a ete ( et je pese mes mots , comme aurais dit le critique Antoine Golea) la derniere VRAIE wagnerienne Française.Je dis cela car elle a pratiquement tout chantée chez Wagner. Débutant en mezzo, elle a chantée les petits roles ( Le patre de Tannhauser, Ortlinde dans Walkure, etc...), puis les roles principaux : Ortrude, Venus , Fricka, etc...). Changeant de tessiture et chantant ensuite les sopranos dramatiques, elle à là rééllement tout chantée: Senta, Elisabeth , Elsa, Eva, Sieglinde , Brunnehilde , Isolde , et Kundry.. Et pas avec n'importe qui : Lauritz Melchior , Thill, de Trevi, Marjorie Lawrence, ,et sous les baguettes de chefs qui savaient ce qu'ils faisaient : georges Lauweryns , Cluytens, Karl Elmendorff, etc.... Et bien ma prof m'a toujours dit : " wagner difficile?? Bien au contraire , on n'a qu'a se laisser porter par l'orchestre , et ça sort tout seul !!!!" OUI , quant on a l'etendue , le souffle , la puissance , et tout le reste c'est facile... et si on avait demandé a melchior si othello ou tristan etait difficile , je crois qu'il aurait rigolé........

tuano
Basse
Basse
Messages : 9362
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: Les rôles impossibles à chanter

Message par tuano » 28 mars 2015, 10:00

Je me pose vraiment la question pour Melchior. Je me demande comment il sonnerait dans les salles actuelles du Met, de Bastille...
Schwannhilde a écrit :Daphne ?
Pourquoi ? Cela me semble moins inchantable que d'autres Strauss : Elektra, Zerbinetta...

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2162
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Les rôles impossibles à chanter

Message par Schwannhilde » 28 mars 2015, 10:44

tuano a écrit :Je me pose vraiment la question pour Melchior. Je me demande comment il sonnerait dans les salles actuelles du Met, de Bastille...
Schwannhilde a écrit :Daphne ?
Pourquoi ? Cela me semble moins inchantable que d'autres Strauss : Elektra, Zerbinetta...
Ces notes... toutes ces notes... associées à ce que la chanteuse doit incarner dans la scène finale notamment... Se transformer en arbre qui chante me semble impossible et pourtant...
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

tuano
Basse
Basse
Messages : 9362
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: Les rôles impossibles à chanter

Message par tuano » 28 mars 2015, 11:21

Je ne vois toujours pas... Il me semble que le rôle monte moins haut que celui de l'Impératrice et demande une voix moins large, non ?

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2162
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Les rôles impossibles à chanter

Message par Schwannhilde » 28 mars 2015, 11:27

tuano a écrit :Je ne vois toujours pas... Il me semble que le rôle monte moins haut que celui de l'Impératrice et demande une voix moins large, non ?
Je ne considère pas seulement la largeur de la voix ici mais le rôle dans tout son sens. Il me semble moins difficile de chanter et jouer quelqu'un qui va mourir ou se sacrifier que quelqu'un qui se transforme en un autre être vivant, immobile, non doté de la parole.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

tuano
Basse
Basse
Messages : 9362
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: Les rôles impossibles à chanter

Message par tuano » 28 mars 2015, 11:38

La partition de Strauss est si belle... A mon avis il n'y a qu'à se laisser guider par l'orchestration absolument somptueuse de la scène finale, qui n'est jamais donnée en concert. Elle remplacerait pourtant avantageusement les scènes finales de Capriccio ou Salomé, régulièrement programmées.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9718
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Les rôles impossibles à chanter

Message par jerome » 28 mars 2015, 12:32

marcelin duclos a écrit :Cher tuano , qu'est ce que c'est un role impossible à chanter ,??? Quant on a la voix , rien n'est impossible.Je prendrais quelques exemples d'artistes que j'ai connu. Michel dens qui pouvait chanter le meme jour le Pays du sourire l'apres midi et Rigoletto en soirée...mais là je parled'un phenomene vocal , pas d'un role. Alors prenons Tony poncet. Tout le monde dit qu'Arnold est épuisant pour le ténor. Une personne sur internet à meme classé les tenors ayant chantés Arnomd en 2 catégories : ceux qui essayent et ne s'en releve jamais , et ceux qui reussissent. Thil , qui est sans doute le plus grand tenor français, a essayé Arnold, mais il le transposait ( je n'y etait pas , mais je le sais de sources sures , puisque c'est le grand Pierre Nougaro qui débutait et qui chantait Leuthold qui me l'a racconté). Le pot aux roses a ete découvert le soir ou Journet qui chantait Tell a ete remplacé par Noté ( vrai baryton) et qui vu la transposition an'y arrivait pas dans le grave. Or Tony a chanté , sur scene , pres de 100 fois le role d'Arnold , et en plus , il rajoutait des si et des ut!!!! Alors , difficile Arnold ????? Ma prof de chant , a ete ( et je pese mes mots , comme aurais dit le critique Antoine Golea) la derniere VRAIE wagnerienne Française.Je dis cela car elle a pratiquement tout chantée chez Wagner. Débutant en mezzo, elle a chantée les petits roles ( Le patre de Tannhauser, Ortlinde dans Walkure, etc...), puis les roles principaux : Ortrude, Venus , Fricka, etc...). Changeant de tessiture et chantant ensuite les sopranos dramatiques, elle à là rééllement tout chantée: Senta, Elisabeth , Elsa, Eva, Sieglinde , Brunnehilde , Isolde , et Kundry.. Et pas avec n'importe qui : Lauritz Melchior , Thill, de Trevi, Marjorie Lawrence, ,et sous les baguettes de chefs qui savaient ce qu'ils faisaient : georges Lauweryns , Cluytens, Karl Elmendorff, etc.... Et bien ma prof m'a toujours dit : " wagner difficile?? Bien au contraire , on n'a qu'a se laisser porter par l'orchestre , et ça sort tout seul !!!!" OUI , quant on a l'etendue , le souffle , la puissance , et tout le reste c'est facile... et si on avait demandé a melchior si othello ou tristan etait difficile , je crois qu'il aurait rigolé........
Oui enfin faut quand même se méfier de certaines conclusions surtout quand on prend certains exemples. Je vais prendre celui de Tony Poncet! C'est l'exemple typique du chanteur avec qui Dame Nature a été extrêmement généreuse en lui donnant des moyens vocaux faciles, très faciles. Jusque là pas de problèmes et on aimerait évidemment que des chanteurs avec une telle base naturelle pullulent. Sauf que dans le cas de Tony Poncet, qu'est ce qu'on a eu ? Un ténor solide, vaillant au contre-ut péremptoire, efficace comme peut l'être une machine bien entretenue! Derrière ? pas grand chose, un chant uniforme ignorant des différents styles (ben oui désolé mais Arnold ne se chante pas comme Canio et vice versa!) et avançant dans les oeuvres qu'il chantait comme un taureau chargeant sa cible. Alors oui avec Poncet on avait les notes (mais dans un contexte où Guillaume Tell ne se donnait pas en entier! lol ), c'est indispensable mais pas suffisant!
Un rôle devient systématiquement vocalement difficile dès lors qu'on ne lui attribue pas une voix adéquate par ses moyens vocaux, par sa maîtrise technique, par sa connaissance du style concerné (pour savoir ce qu'il faut faire!) mais également des différents autres styles (pour savoir ce qu'il ne faut surtout pas faire!).
Maintenant Tuano a raison de soulever la question: il est quand même certains rôles qui, en termes de tessiture, sont à la croisée des chemins et donc pas faciles à distribuer et les rôles qu'il cite posent effectivement problème.
Il y a d'autres rôles qui, au coeur même d'une seule tessiture bien établie (soprano), exigent 3 types de voix totalement différents.
Ceci dit, je rejoins Placido dans le constat qu'il faisait il y a quelques jours: il y a incontestablement beaucoup moins de vraies grandes voix aujourd'hui qu'il n'y en avait hier! Et ça, ça n'aide pas pour distribuer des rôles difficiles!

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1514
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Les rôles impossibles à chanter

Message par zigfrid » 28 mars 2015, 21:14

qu'on en ait la voix ou pas, il y a quand meme des roles "impossibles" pour différentes raisons: gioconda, abigaille, il pirata (pour lui et pour elle), elektra, la nourrice de la femme sans ombre, klytemnestra qui est extrêmement difficile à chanter..

Répondre