Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Quiz's, sondages & Co.
Efemere
Basse
Basse
Messages : 2692
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Message par Efemere » 30 juin 2020, 18:58

Anish Kapoor


Tristan und Isolde à l'ENO (9 juin–9 juillet 2016)

Image

Image

Image

Image


Parsifal au DNO (en 2012 et en 2016)

Image

Image

Image

Image

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5418
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Message par Loïs » 30 juin 2020, 19:27

Le repertoire allemand semble dominer largement

paco
Basse
Basse
Messages : 9259
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Message par paco » 30 juin 2020, 22:34

Il y eut aussi Anselm Kiefer qui a créé un truc un peu nébuleux à l'ONP pour le départ de Gérard Mortier, cela s'appelait "Am Anfang". Pas vraiment un opéra ni même un genre définissable, plutôt une sorte d'installation en mouvement je dirai, mais c'était une commande de l'ONP et faisait partie de la programmation lyrique... Après tout, pourquoi pas... "La voix humaine" non plus n'est pas vraiment un opéra, plutôt un monologue en musique.

paco
Basse
Basse
Messages : 9259
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Message par paco » 30 juin 2020, 22:55

Et j'oubliais l'inénarrable Aida de Remo Brindisi à Vérone à l'été 1974. Il fut un peintre renommé en Italie et un peu aussi en France (Beaubourg lui avait consacré une expo dans les années 80), c'était un ami de Picasso et il fréquentait assidument les sphères artistiques parisiennes. Il est classé dans les peintres "véristes", moi je dirai plutôt "naïfs". Sur le lien ci-dessous vous voyez l'esthétique de son oeuvre, son Aida était du même style :
https://www.settemuse.it/pittori_sculto ... indisi.htm

J'étais un tout petit boudechou à l'époque mais je me souviens encore du décor, qui m'avait fasciné. L'ensemble des gradins de la scène était recouvert de figures dans ce style figuratif un peu "brossé brut", très multicolore limite de ce qu'aujourd'hui on qualifierait de "girly", et au centre du plateau il y avait une sorte de construction de placards aux couleurs fushia flashy qui tournait sur elle-même. J'ai un souvenir marquant d'Amneris-Cossotto sortant de ce placard au début du 2e acte, tandis qu'un spectateur hurlait des gradins "cachez ce frigo !"... En fait, comme souvent dans ces cas-là, cette production fut un flop total auprès du public, mais un triomphe mondain et dans la presse... :lol:

Les images qui apparaissent sur Google en tapant Aida Vérone 1974 sont fausses, il doit y avoir une erreur de date dans le tag, ce ne sont pas les bons décors.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5696
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Message par micaela » 30 juin 2020, 23:30

Cossotto sortant d'un placard fuschia, ça m 'a l'air assez dingue, ce truc…
Plus raisonnable, la Aida de Salzbourg il y a trois ans mise en scène par la plasticienne Shirin Neshat.
A force d'écrire des choses horribles, les choses horribles finissent par arriver

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21804
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Message par JdeB » 01 juil. 2020, 07:08

pingpangpong a écrit :
30 juin 2020, 17:44
Stravinsky c'était à Glyndebourne en 1975.
oui, ce Rake's progress existe en vidéo d’ailleurs.
Reprises à Angers, TCE et Monte-Carlo où je l'ai vu en 1991; une splendeur !
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21804
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Message par JdeB » 01 juil. 2020, 07:36

Loïs a écrit :
30 juin 2020, 13:36
JdeB a écrit :
25 juin 2020, 07:23
ça fait une belle idée de Dossier ODB ! :D

Buffet : Carmen , opéra de Marseille (1962) : son seul opéra mais il réalisera les décors de plusieurs ballets : le grand Cirque (Katchaturian), Istar (Indy) pour l’Opéra de Paris, la Valse de Ravel pour Favart et la Chambre pour Roland Petit ainsi que de pièces de Sagan et Marcel Aimé.

Les liens de Cocteau avec la musique sont plus profonds car il écrit les livrets ou les textes de la Patience de Pénélope (Hahn), d’Oedipus rex (Stravinsky), de la Voix humaine (Poulenc) et d’une cantate (Igor Markevich) ainsi que l’argument d’un ballet d’Auric , de Hahn (le Diable bleu), de Stravinsky puis Satie (David), de Satie (Parade). Il écrira bien entendu le texte du Bœuf sur le toit de Darius Milhaud. Il rédige aussi le livret de Paul et Virginie, un opéra-comique prévu pour Satie et écrit Les Mariés de la Tour Eiffel, musique du Groupe des six. Enfin il écrit le Gendarme incompris, avec une musique de Francis POULENC, Arthur Honegger lui compose une musique de scène pour sa pièce Antigone et il finit avec son Roméo et Juliette, avec une musique de Roger DÉSORMIÈRES et pour les Ballets russes : le Train bleu avec une musique de Milhaud.
Pour son travail en mise en scène on retrouve évidemment la Voix humaine en 1957 avec cette idée de s(étrangler avec le fil du téléphone qui déplaisait tant à Denise Duval et effectivement en 1962 Pelleas et Melisande
C'est Marcel Aymé

26 octobre 1962, Marseille, Carmen dans les décors de Bernard Buffet avec Regina Resnik avec de nombreuses reprises in loco et à Avignon

oui, Cocteau a fait les décors et les costumes d'un Pelléas monté en mai 1962 à Metz dans une msc d' Henri Doublier avec Denise Duval, Henri Guy , Michel Roux, André Vessière, Geneviève Macaux sous la direction de Jacques Pernoo.

La Voix humaine n'a pas été créée en 1957 mais le 6 février 1959
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
pingpangpong
Baryton
Baryton
Messages : 1088
Enregistré le : 09 déc. 2007, 00:00
Contact :

Re: Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Message par pingpangpong » 01 juil. 2020, 07:38

Hockney a également travaillé pour Glyndebourne sur la Flûte Enchantée en 1978 (également en vidéo). Pour le Met, deux ans plus tard, c'était Parade de Satie, Les Mamelles de Tiresias et l'Enfant et les sortilèges. Pour le même théâtre, En 1981, il y eut le Sacre du Printemps, Le Rossignol et Œdipus Rex.
Tristan (1987) et Turandot (1991) pour Chicago.
A Londres, la Femme sans ombre (1992).
Je vous renvoie au site de l'artiste qui présente les maquettes et croquis de ces différents spectacles chatoyants comme des pop-up de luxe: http://www.hockney.com/works/stage_desi ... e-schatten
Enfin elle avait fini ; nous poussâmes un gros soupir d'applaudissements !
Jules Renard

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21804
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Message par JdeB » 01 juil. 2020, 07:46

oui, c'est le plasticien qui a le plus œuvré pour l'art lyrique
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21804
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Décors et costumes signés de grands noms plasticiens

Message par JdeB » 01 juil. 2020, 07:48

Loïs a écrit :
30 juin 2020, 17:00
jeantoulouse a écrit :
30 juin 2020, 16:06
1963. Tannhaüser, opéra de Richard Wagner. Théâtre national de l’Opéra, Paris. Mise en scène de Jean Le Poulain. Chorégraphie de Michel Descombey, chef d’orchestre : André Cluytens, décors et costumes de Leonor Fini, avec Régine Crespin, Rita Gorr, Hans Beirer, juin.
Crespin eut la dent dure sur ce spectacle dans son autobiographie mais si je me souviens bien ses traits étaient destinés surtout à Le Poulain
Image
en effet, elle relate son travail (sic) avec lui sur ce spectacle de manière drôle et acerbe.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre