Les projets de Gerard Mortier au Teatro Real de Madrid

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5700
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Les projets de Gerard Mortier au Teatro Real de Madrid

Message par David-Opera » 02 sept. 2010, 08:01

Dans Opera Magazine de septembre 2010, Gerard Mortier fait un état des lieux des conditions avec lesquelles il va diriger le teatro Real jusqu’en 2016.

Disposant initialement de 18 millions pour les productions (contre 36 millions à Paris pour deux fois plus de spectacles), il devra composer finalement avec 14 millions par ans.
Les cachets des chanteurs sont gelés, et de jeunes chanteurs seront embauchés.

Les projets pour les saisons suivantes comprennent :

Des locations à l’Opéra de Paris :
Pelléas & Mélisande (par Wilson), Lady Macbeth de Mzensk (par Kucej).

Des achats de productions à l’Opéra de Paris :
La Clemenza di Tito (par les Hermann), Fidelio (par Simons), Macbeth (par Tcherniakov), et peut être La Traviata (par Marthaler).

La reprise du Tristan & Isolde (Sellars/Viola) avec Violetta Urmana et sous la direction de Teodor Currentzis

Des nouvelles productions :
Dyptique Iolanta (Tchaikovsky)/Perséphone(Stravinsky) (Sellars/Currentzis) en 2011/2012
Les Contes d’Hoffmann (par Marthaler)
El Publico (adaptation de l ‘œuvre de Federico Garcia Lorca)
Ainadamar (du compositeur Osvaldo Golijov) en 2011/2012
Yerma (Villa Lobos)
Rigoletto (sous condition du bon metteur en scène)
Lohengrin (direction Haenchen)
Oedipus Rex (coproduction avec Barcelone)
L’Elixir d’Amour (coproduction avec Valence)


Des versions de concert
Rienzi en 2011/2012
Les Pêcheurs de Perles (avec Florez)


D’autres productions :
Don Giovanni (par Tcherniakov)
Falstaff, Don Carlo
Parsifal (Warlikowski?)
Cyrano de Bergerac
avec Placido Domingo en 2011/2012. Les rapports avec le chanteur sont excellents…

Avatar du membre
mowglie
Baryton
Baryton
Messages : 1026
Enregistré le : 30 nov. 2004, 00:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par mowglie » 02 sept. 2010, 15:34

et éventuellement cosi mise en scène par Hanecke
Gruss mir die Welt

Avatar du membre
Christopher
Basse
Basse
Messages : 2049
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 02 sept. 2010, 19:23

et ben avec ça je souhaite bon courage aux lyricomanes de Madrid.

gregb
Ténor
Ténor
Messages : 779
Enregistré le : 24 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris

Message par gregb » 02 sept. 2010, 20:42

Les Contes d'Hoffmann par Marthaler?
OH MY GOODNESS! 8O :cry:

Gustavo
Soprano
Soprano
Messages : 69
Enregistré le : 26 oct. 2009, 00:00

Message par Gustavo » 03 sept. 2010, 19:44

Le seul élément positif est qu'il envisage de racheter à Paris les horreurs qu'il nous a imposé : on pourrait aussi faire un lot et y adjoindre Iphigénie et Parsifal, non ? :lol:

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1408
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Message par philipppe » 03 sept. 2010, 20:24

Parsifal était un spectacle remarquable, mais qui comptait sur l'intelligence du public. Ainsi, il aurait peut être une chance, sans vous, à Madrid.

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 03 sept. 2010, 22:30

philipppe a écrit :Parsifal était un spectacle remarquable, mais qui comptait sur l'intelligence du public. Ainsi, il aurait peut être une chance, sans vous, à Madrid.
Désolé de te décevoir mais c'est un peu facile de dire les français sont des gens qui ne comprennent pas, à l'étranger ça sera mieux accepté...

A Madrid le public est (beaucoup?) plus conservateur en terme de mise en scène qu'à Paris. D'ailleurs l'arrivé de Mortier était considéré par beaucoup comme un signe de diminution des budget niveau star lyrique, de mise en scène subversive, sous couvert de l'appellation prestigieuse d'ancien directeur de l'ONP. Ce n'est pas là qu'il devrait faire l'unanimité.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

faustin
Basse
Basse
Messages : 2891
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

on solde!

Message par faustin » 04 sept. 2010, 04:28

Gustavo a écrit :
Le seul élément positif est qu'il envisage de racheter à Paris les horreurs qu'il nous a imposé : on pourrait aussi faire un lot et y adjoindre Iphigénie et Parsifal, non ?
Et pendant qu'on y est le Roi Roger et Simon Boccanegra, de qui déjà?

Faustin
http://regardfc.forumn.net/

faustin
Basse
Basse
Messages : 2891
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

ce que donnera les Contes d'Hoffmann par Marthaler

Message par faustin » 04 sept. 2010, 04:44

Je suis assez curieux de voir ce que donnera les Contes d'Hoffmann par Marthaler car tout ce que nous avons vu à Paris de Marthaler, pas forcément pour notre plus grand bonheur était centré sur du "social", je veux dire des tableaux de sociétés avec les riches, les moins riches, les pauvres, les grands chefs, les petits chefs, les moins que rien etc. etc. et des portraits parfois truculents et réussis. C'était la cas dans Katia Kabanova, dans Wozzeck, dans La Traviata et dans les Noces de Figaro. Et voilà qu'il s'attaque (peut-être au sens propre?) à un opéra fantastique ou la problématique sociale ne joue pas à première vue un rôle vraiment important, à moins qu'il ne mette l'accent sur cet aspect, c'est une possibilité.

En fait, à moins qu'il voyage, il y a assez peu de chances que je voie ce spectacle, mais on en entendra peut-être parler.

Faustin
http://regardfc.forumn.net/

faustin
Basse
Basse
Messages : 2891
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

vamos ver

Message par faustin » 04 sept. 2010, 05:08

Dapertutto a écrit :
A Madrid le public est (beaucoup?) plus conservateur en terme de mise en scène qu'à Paris. D'ailleurs l'arrivé de Mortier était considéré par beaucoup comme un signe de diminution des budget niveau star lyrique, de mise en scène subversive, sous couvert de l'appellation prestigieuse d'ancien directeur de l'ONP. Ce n'est pas là qu'il devrait faire l'unanimité.
Public plus conservateur qu'à Paris, alors que je croyais que le public parisien était le plus conservateur du monde. Deux Marthaler, deux Tcherniakov, un Simons... Il risque d'y avoir de l'ambiance aux premières... Qui est-ce que cette subversion à la gomme intéressera et bluffera, je me le demande, surtout que l'effet de surprise est éventé. Enfin, le baron repasse les plats, il nous avait fait le coup avec des productions très bien rodées de la Monnaie et de Salzbourg diversement appréciées.

À part ça, de très excellentes choses que les madrilènes seront heureux de découvrir, Pelléas de Wilson, Cyrano etc. De l'opéra contemporain, espérons que le baron aura plus de succès avec cette catégorie qu'à Paris.

vamos ver... (c'est du portugais)

Faustin
http://regardfc.forumn.net/

Répondre