Convertir ses proches à l'opéra

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
Masetto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 109
Enregistré le : 13 févr. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Des CD...

Message par Masetto » 10 déc. 2004, 09:51

Voila est moi ca fait pas longtemps que j'ai été converti à l'opéra sinon avant je me cantonnais à la musique instrumentale (là j'ai une discothèque plus conséquente environ 60 cds....)depuis plus de 5 ans.
Diable, moi qui croyait avoir une petite discothéque avec 500 CD d'opéra et 1000 33 tours de rock et jazz...

Avatar du membre
marie
Soprano
Soprano
Messages : 86
Enregistré le : 14 mars 2004, 00:00

Message par marie » 20 déc. 2004, 22:56

Alain a écrit :Une petite remarque pour ce qui est de l'opéra de Tours, je trouve que le public rajeunit d'année en année (je ne sais pas si c'est pareil dans les autres théâtres de province).
Cela fait 13 ans que je fréquente le Grand Théâtre: il y a 10 ans il y avait une grande majorité de spectateurs de plus de 40 ans et je constate que maintenant c'est plutôt a tendance inverse (et c'est très bien).
Je serais curieux de savoir par quel biais ce jeune public se convertit à l'art lyrique (entourage, plus grande diffusion publicitaire des saisons lyriques touchant l'Indre et Loire et même la région Centre et non seulement Tours, sensibilisation dans le milieu scolaire...), enfin quoiqu'il en soit le but est atteint, les jeunes répondent à l'appel, Jean-Yves Ossonce peut être fier (par rapport à son prédécesseur Michel Jarry).
Je n'avais pas vu ton message plus tôt. Je fais partie de ces jeunes assidus (23 ans, et j'en suis à ma troisième année de saison presque complète).
Les raisons: pour la découverte (j'en ai déjà parlé ailleurs) le hasard, une amie de mon âge a fait de la figuration pour les répét de Traviata(elle est au conservatoire d'art dram), elle a eu des places je l'ai accompagnée. Je suis tombée sous le charme alors que j'y allais à reculons. Ensuite, ce qui m'a fait continuer? ...? plus prosaîquement, alors que je suis plutôt une inconditionnelle du théâtre: le prix, la programmation et les mises en scène abordables, le charme du lieu (à le hall du grand théâtre... alors que celui du nouvel olympia est si froid...), l'ambiance lors de la fête de la musique (et Mireille...mais je continue sans elle, le virus est pris... merci)..et le fait que justment il y ait des jeunes! Du coup j'y ai emmené d'autres amis de mon âge, n'y ayant jamais mis les pieds, et de fil en aiguille d'autres y sont retournés seuls. La dernière en date, c'était pour le récital Magali de Prelle, mais là la moyenne d'âge était nettement plus élevée (ceci dit l'horaire y est pour beaucoup).
Sinon, l'effort pour les scolaires est très important, ils ont même refusé des classes et la maîtrise d'enfants joue aussi un rôle, je crois que le nombre d'enfants désirants y entrer est importante. Alors qu'il me semble que du côté du conservatoire, en lyriqque, ce n'est pas le top. Comme quoi...Je connais aussi une prof de lycée qui y emmène ses classes. Les journées portes-ouvertes avec accès aux coulisses et à une répétition permettent aussi d'attirer des curieux.
Je pense qu'il y a plusieurs facteurs mais le résultat est là!

ML

paul
Alto
Alto
Messages : 415
Enregistré le : 23 nov. 2004, 00:00
Localisation : Igny (91)
Contact :

Message par paul » 21 déc. 2004, 10:24

Je suis bien content de voir ce fil remonter à la surface. Je ne fréquente ODB que depuis peu de temps et pas le temps de m'enfouir dans les archives :crybaby:
(en passant un grand merci :kissing: :trumpet: aux administrateurs modérateurs et participants....)

Pour ma part je commence à avoir converti pas mal de monde à l'opéra, mais souvent part des chemins détournés.
Ce qui marche bien chez les cinéphiles c'est la flûte enchantée de Bergman (mon dieu que c'est beau et tant pis pour les voix), chez les théatrophiles j'ai rencontré pas mal de succès avec Berg (Lulu et surtout Woccek), par contre éviter les Otello ou autres adaptation de pièces célèbres ("c'est quand même plus beaucoup mieux au théatre..." (sic)) qui demandent plein d'explications pour faire comprendre ce que change la musique dans l'action dramatique.
D'une manière général, je pense qu'il faut y aller en force en propposant des oeuvres dramaturgiquement très fortes et/ou vocalement impréssionantes (dans ces deux catégories Haendel marche bien, Verdi bizarrement moins). Saint-François m'a permis de faire des adeptes.
Bizarrement, mais c'est sans doute que je le présente mal car l'aimant trop :Jumpy:, Puccini ne m'a jamais permis à lui seul de recruter de nouveaux adhérents, par contre, une fois "lyricaccro", un bon coup de Bohême et c'est parti... Puccini forever :coeur2:.


Mes enfants, je n'essaye pas de les convertir (sauf que l'histoire du soldat marche très fort pendant les voyages en voiture), mais je suis content quand ils me disent au détour d'une pub télé: "tiens c'est une musique à papa" (l'opéra dans la pub, ça ferait peut-être un bon sujet de discussion: pourqoi ça marche si bien de vanter les mérites d'une serviette périodique sur la Traviata....?(dramatiquement glauque quand on y pense :puke:)).

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 21 déc. 2004, 10:31

Pour ceux que j'ai amené à l'opéra, Verdi et Puccini ont bien fonctionné.

Je fais rarement des opérations initiation.

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 21 déc. 2004, 11:52

Il y a 4 ou 5 ans à Amsterdam, une scène fascinante mais je ne me souviens plus les circonstances et les interprètes.

Face au Dam (place où se situe le Palais Royal et la "cathédrale"). Il y avait une immense estrade et imaginer un peu un présentateur vedette, fabuleux conteur qui narre les aventures de Figaro et Suzanna avec humour, pétillance et dans un langage très "streetchat", donc accesible au plus grand nombre. Il introduit les séquences qui ont ensuite chantées. Comme tout le monde a bien compris et que le théâtre y est omniprésent, ça donne une ambiance survoltée. L'assistance est énorme. L'opéra dans la rue, le public est conquis. C'est pas Madonna, c'est tout simplement Mozart. Je ne sais pas si il y a eu bcp de convertis mais en tout cas, bcp sont rentrés chez eux en ayant au moins goûté à la magie de l'opéra.

L.

Avatar du membre
Gioachino
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 27 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Gioachino » 21 déc. 2004, 13:34

J'ai réussi à convaincre deux amis de prendre un abonnement jeune avec moi à l'ONP. Ils ont accepté de débourser la somme et ils viennent maintenant avec moi!! L'un ne s'interesse qu'aux décors et à la mise en scène (mais ça le passionne!!) et l'autre somnole... même pour l'Italienne à Alger!
J'ai emmené d'autres amis voir la Cenerentola= gros succès parmi eux!! Mais jamais de départ de passion.... :(

En tout cas à chaque fois ils sont étonnés de constater que l'opéra n'est pas du tout quelque chose de poussiéreux (grâce surtout aux mises en scène).

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 21 déc. 2004, 15:12

Un gros succès sans départ de passion, c'est déjà beaucoup ! Tu devrais être fier de toi, tu oeuvres beaucoup pour que l'art lyrique ne meurt pas...

Où êtes-vous placé avec l'abonnement jeunes ?

Avatar du membre
Gioachino
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 27 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Gioachino » 21 déc. 2004, 15:35

On est en troisième catégorie : à Garnier on a été au premier rang de la deuxième loge d'avant-scène... à trois mètre de la rampe! et à Bastille on est au premier rang du 2e balcon.

Avatar du membre
perrine
Ténor
Ténor
Messages : 761
Enregistré le : 03 août 2003, 23:00
Contact :

Message par perrine » 22 déc. 2004, 10:12

Cas de conscience : Je ne connais pas Guerre et Paix, ni Boris Goudounov qui passent à Bastille en 2005. J'irais certainement, mais puis je le tenter aupres d'amis qui sont allés 5/6 fois à l'opéra ?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 22 déc. 2004, 10:22

A mon humble avis : Boris Godounov :arrow: NON
mais Guerre et Paix :arrow: OUI

Cependant, je n'ai vu aucun des deux spectacles, étant tombé sur l'un des nombreux soirs de grèves pour l'opéra de Prokofiev. Il paraît que c'est une très belle production. Je suppose qu'elle est suffisamment impressionnante pour charmer des néophytes mais c'est assez long.
Quant à Boris, c'est une oeuvre assez difficile, musicalement.

Répondre