L'ONP et les critiques

Actualité, potins, débats.
Binbin
Alto
Alto
Messages : 418
Enregistré le : 20 nov. 2006, 00:00
Contact :

L'ONP et les critiques

Message par Binbin » 22 juin 2007, 21:36

Je viens de tomber sur la revue de presse de la Traviata sur le site de l'ONP.
Comme d'habitude, on a l'impression que la presse est unanime, mais c'est un peu normal. Ils vont pas dire qu'ils ont un mauvais spectacle.

Mais ce qui m'a mis hors de moi, c'est le message de G. Mortier pour critiquer le critique du Monde.
Il y a 3 choses qui m'ont énervés :
- il prend les bonnes critiques et en fait une vérité. A ce petit jeu là je peux expliquer que HGM est la plus grnade chanteuse du siècle et qu'Alagna ne vaut pas mieux qu'un gamin de 15 ans. Cela me donne l'impression d'une malhonneteté intellectuelle.
- il critique un papier qu'il ne publie pas.
- le directeur de l'ONP n'a pas à critiquer un journaliste. Aux dernières nouvelles, la presse est indépendante et n'importe qui peut écrire ce qu'il veut. Il veut que les journaux informent des "qualités du spectacle". Il faudra un jour lui expliquer que le Monde n'est pas son équipe de com.

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 22 juin 2007, 21:39

Hugues Gall avait décidé de ne plus faire de pub pour les spectacles de l'ONP dans le même journal. Je suppose que la perte d'un annonceur pesant d'un tel poids dans l'économie mondiale avait dû provoquer une épidémie d'insomnies chez les têtes pensantes du journal.

Avatar du membre
esther
Alto
Alto
Messages : 282
Enregistré le : 02 mars 2007, 00:00
Contact :

Message par esther » 23 juin 2007, 00:08

Cette page de l'ONP est absolument honteuse. On pourrait citer 10 autres critiques très mauvaises (celle du FT est terrible, celle de Bloomberg aussi, il y a aussi Luc Décygnes dans le Canard) et un directeur d'opéra n'a aucun titre à se prononcer publiquement sur une critique de journal, aussi méchante paraisse-t-elle.

Gerard, calme-toi c'est pas joli quand tu perds tes nerfs!

Avatar du membre
esther
Alto
Alto
Messages : 282
Enregistré le : 02 mars 2007, 00:00
Contact :

Message par esther » 23 juin 2007, 00:09

http://www.operadeparis.fr/Accueil/Actualite.asp?id=255

(le lien pour que tout le monde puisse juger)

paco
Basse
Basse
Messages : 9262
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 23 juin 2007, 01:20

ds ces extraits de presse, aucun mot sur la prestation de Jonas Kaufmann... 8O

Yasunari
Messages : 39
Enregistré le : 18 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par Yasunari » 23 juin 2007, 09:25

Dans le cas de Renaud Machart, je ne trouve pas la démarche de Gérard Mortier aussi honteuse que cela (elle aurait cependant gagnée en honneteté s'il avait publié l'artcicle puis répondu) car :
- s'il y a bien des gens que l'on doit pouvoir critiquer, ce sont les critiques;
- il y a quand même un systématisme anti ONP chez Renaud Machart;
- ses parti-pris (qui font parfois le charme de ses papiers), son dilettantisme et ses imprécisions (sa critique d'Era la notte rappelant la performance d'ACA dans Didon!!!) peuvent largement irriter.

mcs
Ténor
Ténor
Messages : 951
Enregistré le : 21 janv. 2004, 00:00
Contact :

Message par mcs » 23 juin 2007, 09:35

binbin a écrit :Le site internet n'est pas géré directement par la direction relation avec le public. Il faut qu'ils demandent aux responsables internet de le mettre sur le site. Si les webmasters sont en vacances, en formation ou ont trop de travail à côté, ils ne mettent pas à jour le site. Je pense que c'est un plus un problème d'organisation interne que de la mauvaise volonté.
Bizarre, vous avez dit bizarre !...pour faire une revue de presse en ne citant que les avis positifs :? pour attaquer un journal et un journaliste qui n'a pas encensé le spectacle, là l'ONP s'est organisé et a trouvé le temps et les moyens qui lui manquaient pour informer les spectateurs en temps réel spécialement sur la valse des changements de distribution :cry:
yasunari a écrit :je ne trouve pas la démarche de Gérard Mortier aussi honteuse que cela (elle aurait cependant gagnée en honneteté s'il avait publié l'artcicle puis répondu)
:clap:

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3048
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 23 juin 2007, 09:43

Gerard Mortier (Directeur de l'Opéra national de Paris), sur le site de l'ONP, a écrit :En comparant ces commentaires avec l’argumentation du critique musical du quotidien Le Monde, Renaud Machart, l’hostilité à l’encontre de l’Opéra national de Paris dont ce journaliste fait preuve est, une fois de plus, manifeste. Je crains qu’il trompe ainsi non seulement son journal mais aussi ses lecteurs. Devant cet acharnement, la question se pose de savoir si son objectif n’est pas de blesser, en l’espèce les artistes de La Traviata, plutôt que d’informer sur la qualité d’un spectacle.
8O 8O 8O
Je trouve ce paragraphe assez surprenant, naïvement lamentable et peu professionnel... Où l'on voit que Mortier essaye de faire son Sheridan !!!! Mais n'est pas l'auteur de The Critic qui veut !! ( Et sauf que ce dernier, comme manager de Drury Lane était un pro de la manip' de l'info, lui !!)
Que Machart ait la dent dure (pas pour rien qu'il ait été surnommé "Vachart" :lol: ) et éreinte souvent ce qu'il voit, c'est entendu. Tout cela est plus que bien connu. Mais qu'un directeur de théâtre essaye de mégotter sur la liberté de la presse (bien mise à mal en général), c'est scandaleux. Ce n'est pas son rôle et ne l'a jamais été.

D'autant plus qu'il faut se poser actuellement la question de l'importance de la critique sur les spectateurs potentiels.... surtout pour une Traviata à Garnier !!! (Papier qui paraît alors que les places sont déjà pratiquement toutes achetées....)

Qui renoncera à une place de spectacle déjà payée parce que M. Machin de tel canard a trouvé le spectacle nul ? Hein ?!!
- Le "con de payant" a payé et ne jettera pas l'argent par les fenêtres. Donc il ira. En râlant peut-être, mais il occcupera son fauteuil. (Déjà, qu'il a du mal à se résoudre à partir à l'entracte, même s'il s'ennuie ferme....)
- Le passionné qui vient entendre une oeuvre qu'il aime ou un interprète qui le ravit se moquera également de la critique (la passion est aveugle ! surtout en ce qui concerne les petits caractères d'imprimerie des journaux :wink: )
- Le lyricophile pas trop averti (80% de la salle) ira voir l'oeuvre en se moquant du reste ("c'est qui déjà la chanteuse qui chante Violetta ?") et ne ratera pas une place à Garnier (qui reste dans l'imaginaire collectif "LA" Salle de l'Opéra")
- Le touriste étranger s'en moque : ne lit pas le français ou ne lit pas les journaux et souhaite aller à Garnier (même pour un ballet !)

Je ne vois plus que la grappe de passionnés de lyrique qui renoncera à se taper une 1/2 journée de file d'attente pour aller acheter une place au dernier moment. Franchement, quelle importance cela a-t-il dans le remplissage pour Traviata ?

Ceci dit, ceci relance le débat sur la partialité de la "critique établie", les jeux de massacres personnels sous couvert d'"objectivité" (sic) "professionnelle" (re-sic), les approximations et les erreurs, pour ne pas parler des coquilles.... font partie de ce métier depuis toujours...
Qu'on pense seulement aux papiers (souvent très partiaux ! mais fondés quant à la qualité "musicologique") de Berlioz ou aux délires de Stendhal, en passant par certains comptes-rendus du Mercure de France/Galant ou aux vitupérations de Grimm dans sa Correspondance littéraire, philosophique et critique... et aux reviews de The European Magazine pour les opéras de Londres au XVIIIe, pour savoir que ces chausses-trappe ont toujours fait trébucher les "écrivants" sur les spectacles...

De plus, comme il n'existe pas de "diplôme" de critique musical (il est loin le temps des critiques du Figaro qui devaient montrer patte blanche avec diplômes de musicologie, poste d'enseignant au Conservatoire de Paris, et introduction par leurs pairs...), absolument n'importe qui peut se targuer d'être critique musical ! Et de phraser à vide pour camoufler ses lacunes... Et si par hasard un/e tel/le a une réelle expertise dans un domaine, ce n'est pas forcément celui dans lequel il/elle est amené/e à écrire une critique... Trouvez-vous bien professionnel de "pondre" sur une oeuvre que vous entendez pour la première fois et dont vous ne connaissez pas l'environnement musical et culturel ? Qu'un spécialiste de Lully écrive sur Desmarest me semble acceptable. Qu'un spécialiste de musique contemporaine s'attaque à Monteverdi me semble bien plus douteux.... Et ce n'est que le sommet de l'iceberg des problèmes...

PS : Esther, "Luc Décygnes" (Pierre Combescot) est un des "critiques" que je lis avec le plus de plaisir... Il allie un sens génial et fulgurant de la formule (j'ai adoré le ragondin pour Traviata !!) et une approximation totale sur l'oeuvre chantée (3/4 de sa chronique est occupée à raconter l'intrigue) qui font de ses papiers de petits bijoux de drôlerie volontaire... Mais c'est la marque d'un de nos plus grands écrivains.
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3048
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 23 juin 2007, 09:48

PS : ne faut-il pas tout simplement prendre une distance saine avec la critique, se faire son opinion par soi-même et ne considérer qu'elle n'est en fait que l'impression subjective d'un lambda et non la parole divine qui doit nous éclairer ? Après tout, entre l'opinion de machin et celle de truc, c'est la mienne et le plaisir que j'ai éprouvé à un spectacle (ou non) qui a ma préférence ! :wink:
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

mcs
Ténor
Ténor
Messages : 951
Enregistré le : 21 janv. 2004, 00:00
Contact :

Message par mcs » 23 juin 2007, 09:53

EdeB a écrit :PS : ne faut-il pas tout simplement prendre une distance saine avec la critique, se faire son opinion par soi-même et ne considérer qu'elle n'est en fait que l'impression subjective d'un lambda et non la parole divine qui doit nous éclairer ? Après tout, entre l'opinion de machin et celle de truc, c'est la mienne et le plaisir que j'ai éprouvé à un spectacle (ou non) qui a ma préférence ! :wink:
belle analyse dans vos messages précédents, décidemment Madame vous êtes la meilleure à mes yeux de lecteur d'ODB! :)

Répondre