A la sortie des artistes

Actualité, potins, débats.

Vous y allez :

Tout le temps
6
13%
Très souvent
6
13%
De temps en temps
4
8%
Uniquement pour certains artistes
20
42%
Jamais
12
25%
Autre réponse
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 48

Avatar du membre
Christopher
Basse
Basse
Messages : 2123
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

A la sortie des artistes

Message par Christopher » 05 avr. 2007, 21:22

..vous y allez :

- tout le temps

- très souvent

- de temps en temps

- uniquement pour certains artistes

- jamais

vos impressions, vos anecdotes sont les bienvenues.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 05 avr. 2007, 21:28

J'ai rajouté un sondage!
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Christopher
Basse
Basse
Messages : 2123
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 05 avr. 2007, 21:43

j'y vais de temps en temps essentiellement pour au moins voir de près une fois les grands artistes en dehors du contexte scénique.

mais je ne peux pas y aller en fin d'une soirée car c'est bien trop tard. j'y vais donc après les matinées.

j'ai de très bon souvenir avec Jennifer Larmore , Renée Fleming pour leur très grande gentillesse.

l'artiste que j'ai vu le plus c'est Roberto Alagna : à Bastille, Covent Garden, Turin et récemment à Vienne.

Villazon lors de sa Bohème à Bastille m'a fait un dessin à ma demande !

je ne prends jamais de photos, je n'offre pas de cadeau, je demande un aautographe en souvenir de cette rencontre.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 05 avr. 2007, 21:46

Jusque récemment, je faisais systématiquement signer mon programme par la totalité de la distribution, mais je le fais de moins en moins. Je passe de plus en plus souvent directement dans les loges pour ne pas avoir à attendre à la sortie, même quand je n'ai rien à faire signer mais juste pour dire bonjour ou bravo, pour l'ambiance, pour les jolies costumières de Bastille, etc.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

gregb
Ténor
Ténor
Messages : 779
Enregistré le : 24 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris

Message par gregb » 05 avr. 2007, 21:49

Juste pour info, Ruggi... tu vas en coulisses en te faufilant parmi les invités (alors que tu n'as rien à y faire) ou tout simplement tu es un habitué de la Grande Maison qu'on laisse entrer comme ça?

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 05 avr. 2007, 21:54

ça dépend où.

au TCE, il y a des passages secrets mais souvent, le passage officiel est libre.
Au Châtelet, c'est souvent interdit de passer mais il n'y a parfois personne et la porte est parfois ouverte (sinon faut un badge). Je me souviens avoir réussi à passer au culot après le concert d'Abbado l'an dernier, rue Edouard Colonne, alors que je n'avais pas le droit. le pompier n'avait pas percuté.
A Garnier, il y a un digicode, il suffit de le connaître 8)
A Bastille, les ouvreurs s'en fouttent mais il faut savoir où est l'entrée et comment trouver les loges ensuite.
A Pleyel c'est parfois très sévèrement gardé (Jessye Norman) mais quasiment tout le temps pas du tout gardé, donc on rentre, et sinon il y a aussi un passage secret (pour l'Orchestre de Paris, qui bloque souvent l'entrée).
A Mogador, autrefois, il y avait un passage secret sinon c'était impossible.
A la Cité de la Musique, ils ne surveillent quasiment jamais, et la dernière fois qu'ils ont surveillé, il a suffit d'attendre quelques secondes et la voie était libre.
A Favart c'est un moulin.
Ai-je oublié quelque chose, à Paris du moins?
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

gregb
Ténor
Ténor
Messages : 779
Enregistré le : 24 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris

Message par gregb » 05 avr. 2007, 22:24

Bon, bah, la prochaine fois, tu me fais visiter??? :)

Avatar du membre
Neil_Schicoff_tenor
Alto
Alto
Messages : 403
Enregistré le : 17 janv. 2005, 00:00

Message par Neil_Schicoff_tenor » 06 avr. 2007, 07:27

Ruggero a écrit : A Bastille, les ouvreurs s'en fouttent mais il faut savoir où est l'entrée et comment trouver les loges ensuite.
L'entrée des artistes? Tu passes pas par l'extérieur?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21775
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 06 avr. 2007, 07:51

De 1986 (j'avais 14 ans) à 1994, j'ai fréquenté des salles d'opéra sans jamais songer à approcher les artistes.

J'ai ensuite pris l'habitude de faire signer mon programme par les têtes d'affiche. J'achéte à Vienne et à Salzbourg des photos à faire dédicacer.

Une amie m'a offert une grosse pile de clichés grand format de l'ère Liebermann que j'ai faits signer. Je m'en suis procuré d'autres dans une brocante.

Je collectionne les programmes de représentations avec R. Alagna, N. Dessay, S. Guèze et C. Rousset car je les ai vus débuter et que je suis de près leur carrière. Avec Domingo aussi. Des amis m'en rapportent de leurs escapades lyriques pour compléter mes séries.

J'ai aussi une collection de programmes d'opéras baroques qui est assez riche.

Je ne prends jamais de photos des / avec les artistes sauf une fois avec P. Domingo et S. Guèze au Châtelet car Sébastien voulait un souvenir.

Aujourd'hui, je ne demande presque plus d'autographes. Je vais voir en coulisses des artistes qui me connaissent, je leur fais la bise, je vais au cocktail le cas échéant et voilou. Ou je les invite dans un bar de palace pour un entretien ODB.

un certain 26 septembre 1996 j'ai attendu Peter Sellars après la première de son Rake's progress au Châtelet. Nous étions deux, la future EdeB et moi. Il y avait un coktail. Il est sorti vers 3h du matin. EdeB avait oublié son bouquin. Elle a vu que j'avais un programme de Saint-François d'Assise avec moi. Elle a engagé la conversation sur ce thème avant de l'élargir à des sujets plus personnels...Peter a dessiné sur ce programme un grand soleil.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
perrine
Ténor
Ténor
Messages : 761
Enregistré le : 03 août 2003, 23:00
Contact :

Message par perrine » 06 avr. 2007, 08:45

Je n'y vais jamais, plutôt par timidité : dès que je suis en face d'un artiste que j'apprécie et que je viens d'apprécier, je deviens toute rouge, je balbutie une connerie du genre "heu... c'était génial", ce à quoi je me dit : "t'es trop nulle", et du coup je rougis encore plus !!

Mais sinon, je me dis aussi (probablement à tort ?) qu'en fin de représentation, ils sont peut être fatigués et veulent rentrer, même si d'après vos commentaires, ils sont toujours frais et dispos pour les discussions.
Le problème quand on trouve une solution, c\'est qu\'on perd une question.

Répondre