Je milite ...

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Joyce-DiDonato
Messages : 49
Enregistré le : 16 mars 2007, 00:00
Localisation : Paris - Londres
Contact :

Message par Joyce-DiDonato » 19 mars 2007, 18:00

adecambrai a écrit :Merci pour l'information Joyce DiDonato, car je ne savais pas que ce label propose les enregistrements de "Salzbourg", Karajan "of course" !

En l'occurence je parlais principalement d'enregistrements comme le Don Carlo (dir. Stein avec Corelli, Ghiaurov, Talvela, Janowitz, Waechter), il y a également une version de Guillaume Tell avec Thomas Hampson et j'ai aussi Hommage à Nicolaï Ghiaurov dans la même collection.
-> Avant tout de Salzburg, mais en effet ce Don Carlo est réalisé avec l'orchestre du Wiener Staatsoper. Cette oeuvre est une merveille, avec juste, mais cela n'est que personnelle quelques déceptions sur la direction de Stein qui aurait méritée une touche plus personnelle et Corelli qui (à mon sens) chante pour lui-même et d'une manière moins imbriquée ou en relation avec les autres. Mais ce n'est que personnelle et je sens bien monter au créneau déjà tout les défenseurs de ce talentueux ténor.
A chacun son interprétation.
Con amores, la mi madre
con amores me dormi.
Asi dormida soñaba
lo que el corazòn velaba,...

paco
Basse
Basse
Messages : 9246
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 19 mars 2007, 19:20

Joyce-DiDonato a écrit :Pour être allée récemment au Wiener Staatsoper voir un ballet, la salle a été d'un respect inégalable ...

Cela est dans la culture autrichienne d'avoir ce profond respect de l'oeuvre, du créateur, des artistes, de ses voisins ....


Est-ce alors impossible en France ?
Je me pose la même question quand je suis à Londres. Des scènes de sans-gêne comme celles que j'ai vues à Bastille la semaine dernière (téléphoner pendant la musique, dormir, se plaindre que les gens applaudissent, quitter la salle dès le baisser de rideau etc...) sont impensables à Covent Garden.

Avatar du membre
esther
Alto
Alto
Messages : 282
Enregistré le : 02 mars 2007, 00:00
Contact :

Message par esther » 20 mars 2007, 00:19

Plus futile que le bruit des bonbons pendant la représentation: j'ai envie de militer pour qu'on rouvre toutes les entrées de Bastille (le grand escalier) et surtout Garnier (et au diable les faux arguments de sécurité...) ce serait tellement chouette d'entrer par la rotonde du glacier... [erratum : la rotonde des abonnés, la grotte quoi]

Binbin
Alto
Alto
Messages : 418
Enregistré le : 20 nov. 2006, 00:00
Contact :

Message par Binbin » 20 mars 2007, 00:52

esther a écrit :Plus futile que le bruit des bonbons pendant la représentation: j'ai envie de militer pour qu'on rouvre toutes les entrées de Bastille (le grand escalier) et surtout Garnier (et au diable les faux arguments de sécurité...) ce serait tellement chouette d'entrer par la rotonde du glacier...
Concernant Bastille, le grand escalier n'est plus utilisé pour 2 raisons : d'une les marches sont très glissantes, et il n'est pas raisonnable de faire piétiner les gens sur ces marches.
De plus l'ouverture de la porte au parterre pose un problème évident de chauffage et de bruit. Malheuresement, l'Opéra se trouve à Paris et sur la place de la Bastille. Si on ouvre ces portes en plein hiver, je peux certifier que tout le monde va venir pleurer car il fait froid et qu'on ne s'entend plus. Bref, c'est un escalier qui ne sert à rien, mais il est là et on va pas le supprimer. De plus, il pose des problèmes de sécurité car des plaques de façade sont déja tombées.

Concernant Garnier, je suis surpris. L'entrée du public a toujjours été par la façade. Il n'y avait que les abonnés qui rentraient par la rotonde des abonnés. Mais celà remonte à une éternité.
PS : comment on peut rentrer dans la rotonde du glacier depuis l'extérieur???? De mémoire, cette rotonte du Glacier n'est elle pas au même niveau que le grand foyer?

Avatar du membre
esther
Alto
Alto
Messages : 282
Enregistré le : 02 mars 2007, 00:00
Contact :

Message par esther » 20 mars 2007, 01:15

Binbin a écrit :
esther a écrit : Concernant Garnier, je suis surpris. L'entrée du public a toujjours été par la façade. Il n'y avait que les abonnés qui rentraient par la rotonde des abonnés. Mais celà remonte à une éternité.
PS : comment on peut rentrer dans la rotonde du glacier depuis l'extérieur???? De mémoire, cette rotonte du Glacier n'est elle pas au même niveau que le grand foyer?
Erratum, je voulais parler de la grotte! Oui cela remonte à une éternité, mais ce devait être chouette (je précise que j'ai moins de 130 ans).

Avatar du membre
npw
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 09 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par npw » 20 mars 2007, 08:45

esther a écrit :... (je précise que j'ai moins de 130 ans).
Ah, vous faites donc partie du public jeune de Garnier...

Avatar du membre
perrine
Ténor
Ténor
Messages : 761
Enregistré le : 03 août 2003, 23:00
Contact :

Message par perrine » 20 mars 2007, 09:49

j'ai aussi l'impression que c'est particulièrement réservé à l'opéra, ou à la musique classique (il y a apparemment des champions à Pleyel).
Au théâtre, même à Paris, c'est le grand calme.

le lyric code a distribuer à l'entrée de l'opéra est une bonne idée. Ca peut faire office de petite piqure de rappel...
Le problème quand on trouve une solution, c\'est qu\'on perd une question.

Avatar du membre
toux
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 143
Enregistré le : 21 févr. 2007, 00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message par toux » 20 mars 2007, 10:21

perrine a écrit : j'ai aussi l'impression que c'est particulièrement réservé à l'opéra, ou à la musique classique (il y a apparemment des champions à Pleyel).
Au théâtre, même à Paris, c'est le grand calme.
Cela dépend : les concerts de musique de chambre attirent un public respectueux, mais pas très jeune, et qui ne peut pas s'empêcher de tousser très fort...

(une fois au TCE, j'ai vu les Berg susciter une annonce après l'entracte : toussez dans votre manteau!).

Avatar du membre
Electre
Soprano
Soprano
Messages : 79
Enregistré le : 22 janv. 2007, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Electre » 20 mars 2007, 13:08

Et bien à Gaveau,Samedi les gens attendaient la fin des airs pour tousser.
Du coup il y'avait un tonnerre de toux en guise d'applaudissements!
En plus des applaudissement traditionnels...

Avatar du membre
Masetto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 109
Enregistré le : 13 févr. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Les fâcheux...

Message par Masetto » 20 mars 2007, 17:07

esther a écrit :
Joyce-DiDonato[b] a écrit : Alors soit, il faut revenir à un art plus confiné (en augmentant les prix des billets par exemple) soit instaurer un "Lyrics Code" rappellant les règles élementaires à respecter (en plus des artistes)

Je proteste vigoureusement contre le présupposé sous-jacent à la première proposition : ce ne sont pas forcément les classes populaires qui font du bruit..
Pourtant, nous étions sur des places chères et il était évident qu'ils appartenaient au monde le plus "choisi"
Pour le reste, une "lyric étiquette" semble de plus en plus s'imposer.

Tout à fait d'accord, je suis un habitué des premiers rangs et je ne trouve pas que les occupants de ces places soient moins silencieux et agités que les habitués du poulailler. J'ai dû récemment à la Bastille intervenir parce qu'un olibrius prenait manifestement le dossier de mon siège pour un trampoline (c'était avant le début du spectacle, j'ai eu la paix ensuite). Au TCE, à l'entracte un groupe de personnes très distinguées ont entrepris une discussion (sans intérêt) au dessus de ma tête comme si j'étais un meuble. C'est tout juste si je ne servais pas d'accoudoir. Evidemment tout cela avait lieu hors représentation. Mais durant le spectacle il y a toujours une rombière qui donne son avis sur la robe de la cantatrice, un(e) échaudé(e) qui se se sert de son programme comme d'un eventail à quelques rangs devant vous ou votre voisin qui bat la mesure avec le même programme...

Répondre