Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6710
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Message par David-Opera » 10 juil. 2020, 14:16

10 juillet 2020 : Menée tout au long de l’année 2018 auprès d’un échantillon de plus de 9 200 personnes en France métropolitaine, l’enquête sur les pratiques culturelles est la sixième édition d’une série commencée au début des années 1970 et destinée à mesurer la participation de la population aux loisirs et à la vie culturelle.

La publication des résultats est accessible ici : https://www.culture.gouv.fr/Media/Media ... France.pdf

Page 56 au sein de la génération née entre 1995 et 2004 (G8), seuls 2 % des 15-28 ans ont assisté à un concert de musique classique au cours de l’année – une proportion historiquement basse.

Page 57
Image

Page 59
Dans les années 1970, les sorties au spectacle restaient une pratique plus courante parmi les jeunes : la part des 15-24 ans ayant assisté à un spectacle relevant du théâtre, de la danse, du cirque, de la variété ou des concerts de musique classique, de rock et de jazz, était alors en moyenne trois fois supérieure à celle des 60 ans et plus. L’écart a presque disparu en 2018, effaçant ainsi le caractère juvénile de ces pratiques.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21846
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Message par JdeB » 11 juil. 2020, 08:00

David-Opera a écrit :
10 juil. 2020, 14:16
Page 56 au sein de la génération née entre 1995 et 2004 (G8), seuls 2 % des 15-28 ans ont assisté à un concert de musique classique au cours de l’année – une proportion historiquement basse.
ici, on n'a pas attendu la publication de cette étude pour tirer la sonnette d'alarme; mais j'ai l'impression que tout le monde s'en moque....

c'est ainsi que l'art lyrique disparaîtra si l'on n'y prend pas garde
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

paco
Basse
Basse
Messages : 9306
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Message par paco » 11 juil. 2020, 09:29

JdeB a écrit :
11 juil. 2020, 08:00
David-Opera a écrit :
10 juil. 2020, 14:16
Page 56 au sein de la génération née entre 1995 et 2004 (G8), seuls 2 % des 15-28 ans ont assisté à un concert de musique classique au cours de l’année – une proportion historiquement basse.
ici, on n'a pas attendu la publication de cette étude pour tirer la sonnette d'alarme; mais j'ai l'impression que tout le monde s'en moque....

c'est ainsi que l'art lyrique disparaîtra si l'on n'y prend pas garde
Ce qui me frappe, c'est que le chiffre est historiquement bas alors que cela fait au moins trois décennies que les salles de concerts, opéras, centres chorégraphiques, multiplient les actions pédagogiques, les animations en milieu scolaire, les tarifs jeunes, les actions en quartiers défavorisés, etc. etc.

Le problème est donc ailleurs, ce n'est plus une question de "ouvrons les portes des salles aux jeunes" car cela se fait déjà depuis longtemps. Il y a une autre raison pour cette désaffection et le sujet devient de plus en plus complexe d'année en année ... Je ne suis même pas certain que les salles aient les clés de la solution ...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21846
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Message par JdeB » 11 juil. 2020, 10:08

oui, la démocratisation du classique auprès des jeunes est un échec cuisant. Quand on lit en détail le rapport sur le bilan de l'opération de l'ONP "10 mois d"école et d'opéra", on arrive au mieux à des "j'adore l'Opéra Garnier, quand je suis dans le quartier, je m'arrange toujours pour passer devant "!!!!

je constate pour ma part que les jeunes vont de moins en moins aux concerts, classiques ou pas, mais une petite fraction adorent les festivals, cette immersion totale de 2 à 4 jours entre potes dans l’esprit feria ou Spring Breaks. Ils privilégient les dépenses de fringues et les voyages, de préférence lointains, donc ils économisent pour cela et sont friands des vols pour la Thaïlande à 400 euros...

De plus en plus cumulent 2 "taffs" (jobs) et n'ont que très peu de temps de loisir
Extrait d'une de mes interviews récentes de BG
"Mes journée se résument à travailler à la poste, aller à la salle de sport, rentrer prendre une douche et retourner travailler au bar. Et je tiens à travailler beaucoup comme ça pour mettre de l’argent de côté et pouvoir investir dans l’immobilier. Là avec la poste ça change puisque je vais avoir trois samedi sur quatre du coup je pense que le samedi sera consacré aux shootings et le dimanche au foot"

https://bgetbb.blogspot.com/2020/07/pat ... tness.html
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

jeantoulouse
Ténor
Ténor
Messages : 734
Enregistré le : 27 mai 2012, 23:00

Re: Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Message par jeantoulouse » 11 juil. 2020, 10:19

Le plus troublant est la faible fréquentation des salles d'opéras par des jeunes musiciens des Conservatoires, plus nombreux aux concerts de musique classique. Je ne peux évidemment pas généraliser, mais l'opéra semble être un "art" daté, "vieilli", dépassé qui n'attire pas - me semble-t-il - ceux qui, jeunes passionnés de musique, délaissent l'art lyrique. Alors même que des prix bas sont le plus souvent consentis aux moins de 25 ans !
ON trouvera ici ou là maints témoignages qui infirment cette impression, fondée cependant sur quelques repères précis.
Et j'adhère hélas au verdict de JdeB : la démocratisation du classique auprès des jeunes est un échec cuisant.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21846
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Message par JdeB » 11 juil. 2020, 10:21

oui, tout à fait, hélas...

j'ai un ami cadre sup dans une banque qui a invité un jeune peintre autodidacte très bohème (zéro diplôme, ne s'est même pas présenté aux épreuves du bac) que je lui ai présenté à Lady Macbeth selon Warli à Bastille. Et ce jeune de 22 ans a dit oui tout de suite car il écoute beaucoup de Chostakovitch qu'il trouve "très populaire et très accessible, un peu comme Vivaldi" mais le spectacle lui a paru un "truc de vieux, dans une salle moche, avec que des gens naze comme public"

je pense que c'est surtout trop long pour eux et qu'ils ne savent pas comment s"habiller ce qui les perturbe beaucoup. Ils ont peur de ne pas avoir la bonne tenue et d'être refoulés comme devant une boite de nuit chic.
Et très peu sont au courant que c'est bon marché pour eux (ce qui les perturbe aussi d’une certaine manière quand je les mets au courant)
il y a eu récemment une campagne de pub de l'ONP où on voyait des gens habillés en haute couture qui a été désastreuse sur ce point.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

paco
Basse
Basse
Messages : 9306
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Message par paco » 11 juil. 2020, 11:35

Tout à fait d'accord avec toi sur tous ces points !

Et d'accord aussi avec jeantoulouse : moi aussi j'ai beaucoup d'amis jeunes musiciens (enfin, jeunes, disons trentenaires ... ;-) ), qui trouvent l'opéra totalement daté et n'y vont pas, ou alors à reculons et uniquement s'il y a "autre chose" pour les y attirer (genre à l'occasion d'un festival d'été dans la région où ils sont en vacances, ou bien un plasticien - Tristan de l'ONP par exemple-). Ils ne disent pas la même chose en revanche du ballet classique, qu'ils vont voir assez souvent, ce qui m'interpelle (car du coup il faut comprendre pourquoi les codes du ballet classique passent encore bien auprès d'eux, et pas ceux du lyrique).

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9640
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Message par jerome » 11 juil. 2020, 12:17

paco a écrit :
11 juil. 2020, 11:35
Ils ne disent pas la même chose en revanche du ballet classique, qu'ils vont voir assez souvent, ce qui m'interpelle (car du coup il faut comprendre pourquoi les codes du ballet classique passent encore bien auprès d'eux, et pas ceux du lyrique).
C'est simple! Parce que le ballet classique, c'est l'exultation visuelle du corps! Des danseurs bien foutus, souples et virtuoses qui ont des culs magnifiques (entre autres ...) dans des collants moulants ... c'est sensuel! L'opéra, c'est chanté donc pour eux ça gueule! Et ça c'est pas sensuel!

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6710
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Message par David-Opera » 11 juil. 2020, 12:26

C'est une explication plausible! A l'opéra c'est la dramaturgie et l'interprétation orchestrale qui m'intéressent, surtout lorsqu'ils sortent des sentiers battus, alors qu'en danse ce sont les grands classiques (façon Noureev ou Diaghilev notamment) qui me touchent le plus.

alexios
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 204
Enregistré le : 22 mai 2017, 18:12

Re: Cinquante ans de pratiques culturelles en France

Message par alexios » 11 juil. 2020, 13:21

Les « jeunes » se mettent même à deserter les cinémas, alors pour ce qui est de l'opéra et de la musique classique... On a peut-être encore 10 (15 ?) ans avec suffisamment de baby boomers pour faire vivre musées, opéras, salles de concerts, alors profitons-en !

Répondre