Traviata Salzbourg 2005

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
DavidLeMarrec
Ténor
Ténor
Messages : 630
Enregistré le : 02 nov. 2003, 00:00
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par DavidLeMarrec » 07 août 2005, 23:51

Friedmund a écrit :
DavidLeMarrec a écrit :Folie ? Rien dans le livret ne justifie la folie. Elle tente de s'aveugler, de se convaincre. Il n'y a pas d'inconscience à proprement parler dans cet air.
A part les Folia! Folia! juste avant la cabalette...
Follie désigne les rêves de bonheur précédents. Donc :

- Violetta est consciente de sa situation.
- Violetta n'exulte pas, au contraire.
- Follie! est juste une hyperbole pour "Des bêtises!"/"Des illusions!".

Elle tente de s'aveugler, mais il n'y a pas d'inconscience? Contradictoire...
Il n'y a pas de contradiction, mais de la nuance, draga Friedmund. Si elle tente de s'aveugler, c'est qu'elle est consciente de ce que la réalité lui est ennemie.

En plus, vouloir toujours être libre et jouir ne me semble pas nécessairement être une vision désespérée de la vie. :D
Pas lorsqu'on a le pouvoir de choisir, peut-être. Ce n'est pas le cas de Violetta. Dans Sempre libera, elle ne fait que reprendre à son compte l'étiquette qu'on lui colle, essayer de s'en étourdir. Ce qui ne fonctionne d'ailleurs pas comme le montre le trouble à la voix d'Alfredo, le début de l'acte II et la fin misérable de la phtisique.

En outre, tu auras remarqué comme moi qu'elle n'aime pas Douphol (au même titre que les autres, d'ailleurs), et qu'elle lui est liée cependant pour gagner sa vie. J'ai une autre conception de "vouloir toujours être libre et jouir".

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 08 août 2005, 00:28

DavidLeMarrec a écrit :
Friedmund a écrit :
DavidLeMarrec a écrit :Folie ? Rien dans le livret ne justifie la folie. Elle tente de s'aveugler, de se convaincre. Il n'y a pas d'inconscience à proprement parler dans cet air.
A part les Folia! Folia! juste avant la cabalette...
Follie désigne les rêves de bonheur précédents. Donc :

- Violetta est consciente de sa situation.
- Violetta n'exulte pas, au contraire.
- Follie! est juste une hyperbole pour "Des bêtises!"/"Des illusions!".

Elle tente de s'aveugler, mais il n'y a pas d'inconscience? Contradictoire...
Il n'y a pas de contradiction, mais de la nuance, draga Friedmund. Si elle tente de s'aveugler, c'est qu'elle est consciente de ce que la réalité lui est ennemie.

En plus, vouloir toujours être libre et jouir ne me semble pas nécessairement être une vision désespérée de la vie. :D
Pas lorsqu'on a le pouvoir de choisir, peut-être. Ce n'est pas le cas de Violetta. Dans Sempre libera, elle ne fait que reprendre à son compte l'étiquette qu'on lui colle, essayer de s'en étourdir. Ce qui ne fonctionne d'ailleurs pas comme le montre le trouble à la voix d'Alfredo, le début de l'acte II et la fin misérable de la phtisique.

En outre, tu auras remarqué comme moi qu'elle n'aime pas Douphol (au même titre que les autres, d'ailleurs), et qu'elle lui est liée cependant pour gagner sa vie. J'ai une autre conception de "vouloir toujours être libre et jouir".
Je sais, je sais, mais tu démarres si vite mon cher David :lol:

Avatar du membre
ugo_notte
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 124
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere UNDER the Rainbow
Contact :

Message par ugo_notte » 08 août 2005, 01:08

tuano a écrit :Qu'est-ce qui te fait croire que j'ai vu quelqu'un d'autre qu'Angela Gheorghiu dans la Traviata ?
M'enfin... il ya pas que cette prod de la Trav' voyons! Et puis les reprises...
J'ai du mal à croire que tu n'as vu que Glouglou en Trav'... mais si tu le dis.

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1335
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philopera » 08 août 2005, 06:56

Je considère les contre-schmoll à la fin des arias de bel canto ( et Traviata regarde encore vers l'ecriture belcantiste) comme une sorte d'"éjaculation" vocale qui me fait bien plaisir et dechaine ma propre jouissance.Donc je vote OUI au contre mi dans le sempre libera, n'en deplaise aux super intellos de ce site, le professeur en tête.

Zelenka
Ténor
Ténor
Messages : 504
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00

Message par Zelenka » 08 août 2005, 07:48

J'ai écouté la retransmission radio hier soir de la Traviata. Je suis assez décu à vrai dire. D'abord par Netrebko. C'est magnifiquement chanté, la voix est belle, facile, mais impersonnelle. Je serais incapable de la reconnaître parmi d'autres. Et elle n'apporte rien (musicalement et dramatiquement) au rôle. Pas un accent qui ne soit attendu, rien de vraiment senti. On écoute avec plaisir, pas avec émotion. Je préfère cent fois la fragilité de Delunsch (j'ai regardé hier le DVD et pourtant je déteste cette mise en scène) ; il y a une sorte de folie qui touche, même si vocalement ce n'est pas parfait ! Le Germont de Hampson est un peu dans la même ligne avec quelques imperfections vocales en plus. Dans le duo, on a l'impression qu'il s'écoute chanter, qu'il n'est pas dedans. Je suppose que c'est différent en direct... je l'espère du moins. Villazon, c'est le contraire, il est toujours au bord de la rupture émotionnelle, à la longue ça ne touche plus. Mais là encore, quelle splendeur vocale.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9362
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 08 août 2005, 08:02

ugo_notte a écrit :
tuano a écrit :Qu'est-ce qui te fait croire que j'ai vu quelqu'un d'autre qu'Angela Gheorghiu dans la Traviata ?
M'enfin... il ya pas que cette prod de la Trav' voyons! Et puis les reprises...
J'ai du mal à croire que tu n'as vu que Glouglou en Trav'... mais si tu le dis.
Franchement il y a plus incroyable. Teresa Berganza n'est pas retourné voir la Traviata après avoir vu Maria Callas.

A Paris, les seules autres occasions de voir la Traviata depuis ont été les reprises (je n'en ai vu aucune) et celle en plein air (que j'ai vue, comme je l'ai dit).

Avatar du membre
Poussette
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 138
Enregistré le : 16 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Poussette » 08 août 2005, 09:41

J'apporte mon soutien à DavidLeMarrec :weight_lift2: , je vote contre les contre-trucs tenus trois heures, et je voulais dire aussi que je n'attends pas d'une chanteuse qu'elle "apporte quelque chose au rôle", mais simplement qu'elle me fasse croire au personnage :sorcerer: , même si rien n'est novateur.

valery
Ténor
Ténor
Messages : 874
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Message par valery » 08 août 2005, 09:44

Et ben moi, tout le monde le sait ici, j'adore les contre-notes-qui-font-du-bien-par-où-ça-passe, et je n'en ai pas honte, j'assume. Enfin quand elles sont bien émises, pas laides ou criées. Et je laisse à Muti et autres tout l'argumentaire anti contre-notes.
Valéry, qui a déjà entendu un contre ré à la fin du "sempre libera" alors que l'orchestre était sur l'accord de mi bémol... merci Bonfadelli! :evil:

Zelenka
Ténor
Ténor
Messages : 504
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00

Message par Zelenka » 08 août 2005, 09:57

moi j'aime les contre notes si elles sont belles et expressives ! Les cris de souris, merci bien ! L'important est que le chanteur exprime quelque chose, ça peut alors être vraiment jouissif !

tuano
Basse
Basse
Messages : 9362
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 08 août 2005, 10:01

Par exemple, Maria Callas, vous en pensez quoi ?

Répondre