50 ans de Dmitri Tcherniakov

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6854
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: 50 ans de Dmitri Tcherniakov

Message par David-Opera » 20 mai 2020, 15:58

Les transpositions modernes sont tout à fait acceptables pour une partie du public si elles sont faites intelligemment.
C"est d'ailleurs pour cela que Tcherniakov draine un si large public.
Et puis ceux qui ne l'acceptent pas peuvent aller voir autre chose, comme cela la diversité des goûts est respectée.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5458
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: 50 ans de Dmitri Tcherniakov

Message par Loïs » 20 mai 2020, 16:04

A Moscou et notamment au Bolchoï, Tcherniakov est en "rivalité" avec un contemporain et compatriote -Alexander Titel- qui fait vraiment du travail intéressant mais j'ai l'impression que seul Tcherniakov est connu (et reconnu) chez nous.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9716
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: 50 ans de Dmitri Tcherniakov

Message par jerome » 20 mai 2020, 16:07

Pas si large que ça son public! Il a davantage de contempteurs! Et une transposition qui dénature l'œuvre (et avec lui c'est le cas 9 fois sur 10) n'est pas intelligente.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5458
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: 50 ans de Dmitri Tcherniakov

Message par Loïs » 20 mai 2020, 16:22

David-Opera a écrit :
20 mai 2020, 15:58
C"est d'ailleurs pour cela que Tcherniakov draine un si large public.
jerome a écrit :
20 mai 2020, 16:07
Pas si large que ça son public! Il a davantage de contempteurs!
En tout cas , il travaille (majoritairement toujours sur du répertoire russe)! Pour ce faire une idée, les prochaines œuvres programmées seront la saison prochaine :
- der Freischutz à Munich
- Mazeppa à Baden-Baden
- la dame de Pique à Paris
- Aida à Amsterdam
- Eugen Oneguin à Vienne

Mais bon, la prochaine saison prévoyant de sacrifier les créations pour réduire la voilure, on peut s'attendre à des annulations ou des remplacements par du répertoire.

Avatar du membre
Christopher
Basse
Basse
Messages : 2134
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Re: 50 ans de Dmitri Tcherniakov

Message par Christopher » 20 mai 2020, 17:26

Je n'apprécie pas ce metteur en scène j'ai détesté sa Carmen à Aix et Macbeth, Les Troyens à l'ONP. je me demande toujours comment on peut continuer à le solliciter sur les grandes scènes.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6854
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: 50 ans de Dmitri Tcherniakov

Message par David-Opera » 20 mai 2020, 18:03

jerome a écrit :
20 mai 2020, 16:07
Pas si large que ça son public! Il a davantage de contempteurs! Et une transposition qui dénature l'œuvre (et avec lui c'est le cas 9 fois sur 10) n'est pas intelligente.
Et si! Ce qui est intelligent dans son approche, est qu'il ne cherche pas à représenter l'action écrite dans le livret, mais les symboles qui sont présents dans le livret pour les transposer dans un monde qu'il connait. Il y a donc chez lui d'abord un travail d’abstraction par rapport au texte, puis une concrétisation de ces symboles dans un univers qui n'a plus rien à voir avec l'univers d'origine, travail qu'il enrichit d'une direction d'acteurs minutieuse et qui a du sens pour les chanteurs.

Donc tu t'arrêtes aux publics, mais tu oublies qu'il n'y a pas qu'eux dans l’équation, mais aussi les artistes, et je repense à Violeta Urmana qui s'était totalement libérée dans ce Macbeth qu'elle avait adoré.

Et puis il est jeune, montre qu'il a l'intelligence de savoir s'extraire des cadres préétablis, et dans le monde d'aujourd'hui, bardés de gens conventionnels, il est très important d'avoir ces exemples de personnalités qui ne se laissent pas enfermer dans les schémas que certains veulent leur imposer, et qui savent se donner les degrés de libertés nécessaires.

Et tout cela est fait en osmose avec la musique, ce qui est particulièrement vrai chez lui.

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2812
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: 50 ans de Dmitri Tcherniakov

Message par dge » 20 mai 2020, 18:24

David-Opera a écrit :
20 mai 2020, 18:03

Et si! Ce qui est intelligent dans son approche, est qu'il ne cherche pas à représenter l'action écrite dans le livret, mais les symboles qui sont présents dans le livret pour les transposer dans un monde qu'il connait. Il y a donc chez lui d'abord un travail d’abstraction par rapport au texte, puis une concrétisation de ces symboles dans un univers qui n'a plus rien à voir avec l'univers d'origine, travail qu'il enrichit d'une direction d'acteurs minutieuse et qui a du sens pour les chanteurs.
.................

Et tout cela est fait en osmose avec la musique, ce qui est particulièrement vrai chez lui.
Il m'irrite souvent même si je lui reconnais un talent théâtral hors du commun.
J'ai détesté son Macbeth, son Don Giovanni dénaturé ( mais avec talent), beaucoup aimé sa Lady M. ( mais avait-il besoin de modifier la scène finale?) Sa Carmen m'a laissé perplexe mais elle était créative ( en fait il aurait dû appeler sa mise en scène Don José).
Les Troyens sont pour moi un gros ratage. J'ai du mal à comprendre les symboles qu'il a trouvés chez Berlioz pour transformer Didon en reine de fête de village ou de fête de fin d'année en Ehpad. C'était grotesque et pas du tout en osmose avec la musique.
D'ailleurs il me semble qu'il est plus respectueux des œuvres russes que des autres.

valery
Ténor
Ténor
Messages : 874
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Re: 50 ans de Dmitri Tcherniakov

Message par valery » 21 mai 2020, 08:43

David-Opera a écrit :
20 mai 2020, 18:03
Et puis il est jeune
Bravo, David ! 50 ans, c'est jeune, très jeune, même, nous sommes bien d'accord. Plusieurs ODBiennes et ODBiens te remercient. :lol:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21921
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: 50 ans de Dmitri Tcherniakov

Message par JdeB » 21 mai 2020, 09:03

Lois a dit de moi et de mes 48 ans bientôt que j'étais un gamin alors...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6854
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: 50 ans de Dmitri Tcherniakov

Message par David-Opera » 21 mai 2020, 09:36

Bien que sûr que 50 ans c'est jeune aujourd'hui. Je sais bien qu'il y en a qui veulent la retraite à 55 ans, parce qu'ils se sentent vieux, mais je ne pense pas que ce soit l'esprit de Dmitri Tcherniakov.

Répondre