Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Actualité, potins, débats.
paco
Basse
Basse
Messages : 9306
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par paco » 21 mai 2020, 22:45

Après Macerata, c'est au tour de Martina Franca de confirmer le maintien du Festival :D :D :D . La nouvelle est tombée officiellement ce soir.

En revanche ils vont modifier le répertoire, nouveau programme annoncé samedi. (j'imagine qu'ils vont supprimer ce qui nécessite un orchestre important. C'est la raison principale pour laquelle Macerata a maintenu Don Giovanni mais supprimé Tosca ...).

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11260
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Bernard C » 21 mai 2020, 22:46

paco a écrit :
21 mai 2020, 22:21
Anna Netrebko se rebelle ... : https://www.diapasonmag.fr/a-la-une/avi ... reur-30253
Je suis exactement dans le même état d'esprit que ces artistes ,mais c'est à nous aussi citoyens et en l’occurrence spectateurs de le dire : halte à ces abus répétés politico-médico-médiatiques ( je les mets dans le même sac , il forment un trio infernal pour manipuler les gens ) qui enferment la société et tout particulièrement la France dans un carcan liberticide inouï et qui va être dévastateur .

Prudence raisonnable oui , abus et étouffement de la société non !

Bernard
COVID-19 , point de vue : https://m.youtube.com/watch?v=zyyESPxJsqM&noapp=1
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Tebaldo2020
Messages : 3
Enregistré le : 08 mars 2020, 11:53

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Tebaldo2020 » 22 mai 2020, 09:29

Une amie japonaise (chanteuse) vient de faire un Paris Osaka, via Amsterdam. Même chose sur le vol Paris Amsterdam: bondé! Ça l'a choquée... En revanche, 30 personnes sur le trajet Amsterdam Osaka...

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1199
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par enrico75 » 22 mai 2020, 11:47

D'accord avec ce que dit Bernard, mais il y a quand même une spécificité propre à ce virus c'est sa transmission respiratoire:pas de chance pour l'art lyrique!
Ce n'est pas le public(que l'on peut masquer) qui posent le plus de problèmes mais plutôt les artistes.
De récentes études font part de contaminations massives(50 à 70%) de certains choeurs au cours du mois de mars et il semble que la voix parlée fort et bien sur le chant soit hautement contaminateur du fait des projections ( en plus en milieu confiné )et il doit en être de mème pour les instruments à vent.
Alors place sans doute au dépistage répété si l'on veut organiser des spectacles lyriques dans les prochaines semaines car faire chanter avec des masques apparait impossible.
par contre on pourrait envisager des représentations en plein air avec micro avec distanciation .

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6710
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par David-Opera » 22 mai 2020, 12:05

enrico75 a écrit :
22 mai 2020, 11:47
D'accord avec ce que dit Bernard, mais il y a quand même une spécificité propre à ce virus c'est sa transmission respiratoire:pas de chance pour l'art lyrique!
Ce n'est pas le public(que l'on peut masquer) qui posent le plus de problèmes mais plutôt les artistes.
De récentes études font part de contaminations massives(50 à 70%) de certains choeurs au cours du mois de mars et il semble que la voix parlée fort et bien sur le chant soit hautement contaminateur du fait des projections ( en plus en milieu confiné )et il doit en être de mème pour les instruments à vent.
Il n'y aucune étude scientifique qui ait démontré la part du respiratoire dans la transmission du virus. Aujourd'hui, on sait que les mains sont un vecteur prouvé.
Ensuite, concernant les chœurs, il n'a pas été démontré que c'est lors des concerts que d'un seul coup la transmission a eu lieu. En effet, le temps de préparation et la forte proximité des intervenants pendant les semaines qui prédécèdent, avec les moments de convivialité (lors des repas communs), sont propices à une propagation, mais là non plus on n'a pas démontré, sauf erreur, que l'aspect respiratoire était prépondérant sur les transmissions par les mains.

En ce moment, il y a tout une amplification de cette histoire de transmission aérienne, mais ceux qui répètent ces informations ne se basent que sur des suppositions rapportées, et accompagnent toujours leurs propos de 'il semble que', 'il paraît que', 'vous comprendrez bien que'.

Si tout le monde analysait les informations avec une véritable rigueur scientifique, cela éviterait tout ce bruit qui ne repose pas sur des démonstrations scientifiques, et qui ne quantifient rien. Donc, pour l'instant, la part de la transmission aérienne n'est pas chiffrée (10%, 30%, 70% des cas de transmission?), et donc on ne sait pas ce qu'elle pèse par rapport à la transmission par les mains.

On constate en revanche qu'un même groupe qui reste ensemble pendant des heures et pendant des jours, quel que soit son travail, finit par se contaminer.

Enfin, il faut rappeler que la transmissibilité d'un virus évolue dans le temps.

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2702
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Efemere » 22 mai 2020, 12:21

Au cas où ça n'a pas déjà fait l'objet d'un message sur ODB, je signale que parmi les « guides de préconisations pour accompagner la reprise d'activité du secteur culturel » élaborés par la Direction générale de la création artistique au ministère français de la Culture, a été publié récemment le document « Aide à la reprise d’activité et à la réouverture au public des salles de spectacle » (PDF de 809 Ko téléchargeable ici ou fichier DOCX de 59 Ko à télécharger ici).


Il s'agit de recommandations, parmi lesquelles :


Organiser le placement des spectateurs pendant le spectacle

Les présentes recommandations seront mises à jour début septembre 2020 afin de tenir compte de la circulation du virus dans les différents points du territoire national au début de la saison culturelle et de permettre d’augmenter les jauges de salles dans la mesure du possible.

1- Pour les spectacles en configuration assise

- Maintenir une distanciation physique limitant les risques de contagion ;
- Laisser des sièges vacants (afin d’assurer une distanciation d’1m) entre les personnes, à
l’exception des personnes appartenant au même groupe de réservation, ce qui peut impliquer
des paramétrages spécifiques du logiciel de billetterie ;
- Recommander ou le rendre obligatoire le port du masque en cas de risque de rupture de la
distanciation physique et en milieu mal aéré / mal ventilé ;
- N’utiliser les strapontins que lorsque les circulations sont suffisamment larges ;
- Laisser vacants les premiers rangs si la scène est proche.

→ Entrée dans la salle
La multiplication des portes d’entrées, chaque fois que possible, permet de faciliter l’installation du public dans la salle. Il est indispensable de ne pas ouvrir les portes au dernier moment afin d’éviter les files d’attente et les congestions.
La numérotation des places, si elle est possible, facilite l’étalement des entrées en salle et favorise ainsi une circulation plus fluide du public.

→ Sortie de la salle
Les spectateurs doivent être avertis que la sortie doit se faire dans le respect de la distanciation physique (par ex, pour les configurations assises, rangée par rangée ou toute autre fonctionnement adapté à la configuration des lieux). L’organisation de la sortie est annoncée en début de séance.

→ Si la durée du spectacle le permet, il est recommandé d’éviter les entractes afin de limiter les déplacements du public, et de réguler l’accès du public aux endroits « stratégiques » (toilettes, espaces fumeurs, bars, etc.).

→ Si vos places de ne sont pas numérotées, un marquage des fauteuils est indispensable pour indiquer quelles sont les places qui peuvent être occupées ou non.

→ dans certaines salles, quand cela est possible, et que la proposition artistique s’y prête, il peut être choisi d’utiliser des espaces nus sans fauteuils, et de disposer des chaises et/ou des coussins par terre (lavables à 60°) qui détermineront les places occupées par chacun. Chacun coussin ou chaise devra être espacé du voisin d’1 m au moins.


2- Pour les spectacles en configuration debout (concerts de musiques actuelles, par
exemple)


→ La jauge de la salle doit être recalculée de façon à permettre que chaque spectateur dispose de 4m².

L’absence de sièges implique d’indiquer la distance nécessaire entre les spectateurs d’une autre façon : le marquage au sol est sans doute la technique la plus simple. Le risque étant de voir naturellement les spectateurs se regrouper devant la scène. Il peut être pertinent soit :

- de matérialiser, par un marquage adapté (tracé, lumineux etc), ou par une distanciation
physique (dispositifs utilisés pour les files d’attente) des zones dans la salle (qui peuvent
correspondre ou pas à une différenciation tarifaire) ;
- de partitionner l’espace avec des « ready made » qui participent à l’expérience (cabines,
loges etc.).

→ entrée dans la salle
La multiplication des portes d’entrées, chaque fois que possible, facilitera l’installation du public dans la salle.

→ sortie de la salle
Les spectateurs doivent être avertis que la sortie doit se faire dans le respect de la distanciation physique. L’organisation de la sortie est annoncée en début de séance.

→ il est recommandé d’éviter les entractes afin de limiter les déplacements du public, et de concentrer le public dans des endroits « stratégiques » (toilettes, espaces fumeurs, bars si rouverts, etc.).



Voir aussi l'article « Je ne vois pas pourquoi un théâtre serait plus risqué qu’un supermarché » : la réouverture complexe des salles de spectacle (Le Monde, 20 mai).

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6710
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par David-Opera » 22 mai 2020, 12:31

Trop compliqué et extrêmement désagréable, aucune chance de me voir dans une salle sous de telles conditions, et de toute façon les professionnels soulignent que cela ne correspond à aucun modèle économique connu.
Mais si l’État s'engage à subventionner à hauteur de 90% toutes les salles de spectacles dès la rentrée, il n'y aura pas de problème dans ce cas, bien évidemment.

paco
Basse
Basse
Messages : 9306
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par paco » 22 mai 2020, 12:32

David-Opera a écrit :
22 mai 2020, 12:05
enrico75 a écrit :
22 mai 2020, 11:47
D'accord avec ce que dit Bernard, mais il y a quand même une spécificité propre à ce virus c'est sa transmission respiratoire:pas de chance pour l'art lyrique!
Ce n'est pas le public(que l'on peut masquer) qui posent le plus de problèmes mais plutôt les artistes.
De récentes études font part de contaminations massives(50 à 70%) de certains choeurs au cours du mois de mars et il semble que la voix parlée fort et bien sur le chant soit hautement contaminateur du fait des projections ( en plus en milieu confiné )et il doit en être de mème pour les instruments à vent.
Il n'y aucune étude scientifique qui ait démontré la part du respiratoire dans la transmission du virus. Aujourd'hui, on sait que les mains sont un vecteur prouvé.
Ensuite, concernant les chœurs, il n'a pas été démontré que c'est lors des concerts que d'un seul coup la transmission a eu lieu. En effet, le temps de préparation et la forte proximité des intervenants pendant les semaines qui prédécèdent, avec les moments de convivialité (lors des repas communs), sont propices à une propagation, mais là non plus on n'a pas démontré, sauf erreur, que l'aspect respiratoire était prépondérant sur les transmissions par les mains.
Tout à fait. Et concernant ce fameux oratorio aux Pays-Bas où tout le choeur s'est avéré Covidé ensuite, il a été démontré récemment qu'ils n'ont pas été contaminés au cours des répétitions mais dans leur vie quotidienne.

Par ailleurs, d'autres études récentes ont démontré que chanteurs et instrumentistes ne postillonnent pas à plus de 80 cm, du moins pas avec la puissance et la quantité suffisantes pour contaminer (sauf la flûte traversière, on ne dirait pas comme ça mais cet instrument fluet dégage une puissance de postillons absolument incroyable !).

Il règne énormément d'irrationnel autour de ce virus, en grande partie amplifié par les media qui titrent avec des phrases tronquées, ne retiennent que les formules choc, ne reviennent pas plusieurs semaines après sur des interrogations qui se sont finalement avérées erronées etc. C'est le même mécanisme que la diffamation d'un homme public : pendant des semaines les media vont le jeter en pâture, mais quand ensuite il est acquitté et/ou absous se tout soupçon par la justice les media n'en parlent pas. C'est exactement ce qu'il se passe avec ce fameux oratorio.

Je n'ai plus l'article concernant l'oratorio, car je ne les conserve pas sur mon smartphone ou mon PC, mais avec des mots-clés et des hashtags vous devriez le retrouver, il date de la semaine dernière, je ne me souviens plus s'il était en français ou en anglais en revanche).

Un conseil : si vous voulez y voir clair dans cette épidémie, débranchez les media d'info continue et démultipliez vos sources d'informations, recoupez les données, les informations, de tous pays, toutes sources : scientifiques mais pas que, il y a aussi des journalistes qui écrivent des articles sérieux et bien travaillés, qui réalisent des analyses dépassionnées, factuelles, objectives, mais ce ne sont comme par hasard jamais ceux qui remontent dans les premières pages de Google News...: au sein d'un même support, par exemple Le Monde ou le Figaro, le web fera remonter à la surface l'article sensationnaliste de type JPP Pernaut, mais jamais l'analyse fouillée et objective des dernières pages ...

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 358
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Michel » 22 mai 2020, 13:04

Force est de constater que le secteur aérien est plus vital pour nos décideurs que la culture, hélas...
Je pense qu'un bon test va être la réouverture des restaurants et bars (début juin?) avec au début des mesures ultrasécuritaires et non rentables économiquement. Comme ce à quoi on assiste pour le déconfinement "extérieur", au bout d'une ou deux semaines, ces mesures seront de moins en moins respectées par les usagers eux-mêmes. Si, comme je l'espère, on n'a pas alors une réexplosion des cas et qu'on parvient enfin à circonscrire les foyers qui apparaîtront, toutes ces projections délirantes de configuration des salles seront caduques à la rentrée.

paco
Basse
Basse
Messages : 9306
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par paco » 22 mai 2020, 14:09

Michel a écrit :
22 mai 2020, 13:04
Je pense qu'un bon test va être la réouverture des restaurants et bars (début juin?) avec au début des mesures ultrasécuritaires et non rentables économiquement. Comme ce à quoi on assiste pour le déconfinement "extérieur", au bout d'une ou deux semaines, ces mesures seront de moins en moins respectées par les usagers eux-mêmes.
Oui, il est d'ailleurs intéressant, quand on regarde la photo du concert de Wiesbaden, dans un pays réputé pour être "diszipliniert", de constater que la moitié des spectateurs a retiré son masque, alors que le théâtre avait bien dit qu'il était obligatoire y compris à l'intérieur de l'auditorium ... :mrgreen:
Pour ce qui est des bars, à Paris en réalité ils ont rouvert par la vente à emporter : même principe que pour les pubs en Angleterre, on boit la bière entre potes sur le trottoir. Samedi dernier dans certains quartiers c'était quasiment comme les autres années en cette saison en termes de fréquentation à l'extérieur.

Répondre