Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2244
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Piem67 » 31 mai 2020, 19:26

David-Opera a écrit :
31 mai 2020, 18:49
Didier Raoult est en train de gagné son pari quand il annonçait la fin de l'épidémie avant la fin du printemps.
Didier Raoult, celui qui dit qu'il a raison parce que "les gens", ils "pensent comme [lui]" ?...
On peut encore écouter ce Monsieur après de tels propos ?.....
https://www.franceinter.fr/emissions/l- ... 8-mai-2020

Pour le reste, peut-être est-il prudent d'attendre l'automne prochain pour savoir si on en a vraiment fini avec ce virus...

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6602
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par David-Opera » 31 mai 2020, 19:39

Piem67 a écrit :
31 mai 2020, 19:26
Didier Raoult, celui qui dit qu'il a raison parce que "les gens", ils "pensent comme lui" ?
...
Pour le reste, peut-être est-il prudent d'attendre l'automne prochain pour savoir si on en a vraiment fini avec ce virus...
C'est un grand scientifique qui a une grande expérience pratique et qui est reconnu comme tel, et c'est une chance pour la France d'avoir un tel homme sur son territoire. Lui et son équipe ont joué un rôle de contre poids fondamental et en plus instructif pour tous. Mais comme il le dit lui même, la partie n'est pas finie.

Quant à l'automne prochain, personne n'en sait rien, et puis s'il ne se passe rien, on trouvera alors plus prudent d'attendre le printemps 2021 etc, et cela peut durer indéfiniment.

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2244
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Piem67 » 31 mai 2020, 19:51

Aussi grand scientifique soit-il, les propos qu'il a tenus sont anti-scientifiques (ce qui est un comble) et, selon moi, dangereux et populistes, ça me suffit pour ne plus l'écouter. Mais c'est HS.

Je parlais de l'automne, car c'est là que certains redoutent la deuxième vague. Et ce serait vraiment un coup supplémentaire sur toutes les institutions culturelles si on devait de nouveau tout fermer après avoir réouvert... Quand je vois que l'Opéra de Lyon a modifié son début de saison en reportant ses spectacles de sept.-oct. à plus tard dans la saison ou à une autre saison, c'est pas très réjouissant

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6602
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par David-Opera » 31 mai 2020, 19:59

Piem67 a écrit :
31 mai 2020, 19:51
Aussi grand scientifique soit-il, les propos qu'il a tenus sont, selon moi, dangereux et populistes, ça me suffit pour ne plus l'écouter. Mais c'est HS.
Ce qui est populiste est de ressortir sur une interview d'une heure, sans le moindre recul intellectuel, une petite phrase provocante faite exprès pour voir qui va y mordre, et de ne surtout pas parler du contenu scientifique qui a été abordé. En temps que scientifique, il est jugé par ses pairs et pour ses travaux, et ses petites phrases sont faites pour titiller les susceptibilités, rien de plus.

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Michel » 31 mai 2020, 20:01

Piem67 a écrit :
31 mai 2020, 19:26
Pour le reste, peut-être est-il prudent d'attendre l'automne prochain pour savoir si on en a vraiment fini avec ce virus...
Salut Piem,

Il faut bien comprendre qu'on n'en a pas "fini avec ce virus". Je ne suis absolument pas pessimiste en disant cela mais il vient se rajouter à la longue liste des agents infectieux (ou non) qui peuvent toucher chacun d'entre nous et pour lesquels nous avons (ou pas) des moyens de prévention comme la vaccination quand elle existe.Il y aura encore des gens qui l'attraperont (comme on peut être aussi touché par un cancer, un accident de la vie ou une autre infection grave) et quelques-uns en mourront. Mais est-ce-que, comme tous les autres risques, cela doit nous empêcher de vivre ?
Ce qu'il faut absolument éviter, c'est une flambée épidémique comme on l'a connue en mars et c'est le rôle de la surveillance épidémiologique qui semble enfin opérationnelle en France.
Quant à savoir s'il va moins circuler avec les températures estivales ou si les contaminations vont réaugmenter à l'automne, je crois sincèrement que personne ne peut le dire. Mais, ainsi que je l'ai déjà exprimé, 50% de ceux qui donnent leur avis sans rien en savoir auront forcément raison a posteriori. :2guns:

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11230
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Bernard C » 31 mai 2020, 20:13

Piem67 a écrit :
31 mai 2020, 19:26
David-Opera a écrit :
31 mai 2020, 18:49
Didier Raoult est en train de gagné son pari quand il annonçait la fin de l'épidémie avant la fin du printemps.
Didier Raoult, celui qui dit qu'il a raison parce que "les gens", ils "pensent comme [lui]" ?...
On peut encore écouter ce Monsieur après de tels propos ?.....
https://www.franceinter.fr/emissions/l- ... 8-mai-2020

Pour le reste, peut-être est-il prudent d'attendre l'automne prochain pour savoir si on en a vraiment fini avec ce virus...
Je suis tombé sur cette chronique , comme souvent chez ce chroniqueur , il ne commente pas le texte , mais un fragment sorti du discours qui intéresse la doxa.
Il faut bien écouter le discours constant de Raoult.
Il ne soumet nullement la science à l'opinion.
Il soumet la pratique au public.
La pratique du praticien face à la systémique aveuglée du politique .
La question des traitements empiriques est une chose, on a vu le pataquès hallucinant , voire l'allure délirante que ça a pris tant les enjeux de pouvoir et économiques sous terrains étaient importants , mais sur l'épidémie , la question des prévisions des théoriciens de laboratoire des courbes s'est très très tôt affrontée à l'expérience des praticiens de terrain qui ont vu venir cette infection comme ce qu'elle était.

La tentation du pouvoir hygiéniste a eu le dessus , bien soutenue par les médias qui avaient là une part de marché inépuisable , tournant à gogo de sensations fortes . Le politique était piégé presque partout dans le monde...le marché judiciaire étant aux aguets.

On en est là. Deux mois après l'épidémie est en voie d'extinction et la catastrophe est devant nous.

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6602
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par David-Opera » 31 mai 2020, 20:14

Michel a écrit :
31 mai 2020, 20:01
50% de ceux qui donnent leur avis sans rien en savoir auront forcément raison a posteriori. :2guns:
Ne pas oublier que le jeudi 12 mars 2020 soir, le Président de la république a dit devant tous les Français qu'il y aura une seconde vague et qu'elle touchera des gens un peu plus jeunes, reprenant les propos de ses scientifiques.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14676
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par PlacidoCarrerotti » 31 mai 2020, 21:02

David-Opera a écrit :
31 mai 2020, 20:14
Michel a écrit :
31 mai 2020, 20:01
50% de ceux qui donnent leur avis sans rien en savoir auront forcément raison a posteriori. :2guns:
Ne pas oublier que le jeudi 12 mars 2020 soir, le Président de la république a dit devant tous les Français qu'il y aura une seconde vague et qu'elle touchera des gens un peu plus jeunes, reprenant les propos de ses scientifiques.
Formidable ! J'ignorais qu'il avait fait des études de médecine.
Moi je vois une hausse de la fiscalité, et pourtant je n'ai pas fait HEC.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

paco
Basse
Basse
Messages : 9262
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par paco » 31 mai 2020, 22:24

Michel a écrit :
31 mai 2020, 17:30
En revanche, pour les festivals et surtout ceux en plein air, on peut en effet discuter des annonces d'annulation peut-être trop précipitées...
Tout à fait. Derrière cela se profile probablement la judiciarisation excessive de notre société, dans quasiment tous les pays. Les directeurs de festivals n'ont voulu prendre aucun risque. + les délires d'instructions non-applicables du Ministère de la culture (notamment la réduction de jauge atteignant parfois 75% de la salle...).

Bernard a très bien résumé le chapitre Covid que nous vivons : "La tentation du pouvoir hygiéniste a eu le dessus , bien soutenue par les médias qui avaient là une part de marché inépuisable , tournant à gogo de sensations fortes . Le politique était piégé presque partout dans le monde...le marché judiciaire étant aux aguets."

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2810
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par dge » 31 mai 2020, 22:48

Bernard C a écrit :
31 mai 2020, 20:13

Je suis tombé sur cette chronique , comme souvent chez ce chroniqueur , il ne commente pas le texte , mais un fragment sorti du discours qui intéresse la doxa.
Il faut bien écouter le discours constant de Raoult.
Il ne soumet nullement la science à l'opinion.
Il soumet la pratique au public.
La pratique du praticien face à la systémique aveuglée du politique .
La question des traitements empiriques est une chose, on a vu le pataquès hallucinant , voire l'allure délirante que ça a pris tant les enjeux de pouvoir et économiques sous terrains étaient importants , mais sur l'épidémie , la question des prévisions des théoriciens de laboratoire des courbes s'est très très tôt affrontée à l'expérience des praticiens de terrain qui ont vu venir cette infection comme ce qu'elle était.

La tentation du pouvoir hygiéniste a eu le dessus , bien soutenue par les médias qui avaient là une part de marché inépuisable , tournant à gogo de sensations fortes . Le politique était piégé presque partout dans le monde...le marché judiciaire étant aux aguets.

On en est là. Deux mois après l'épidémie est en voie d'extinction et la catastrophe est devant nous.

Bernard
Bernard je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire.
Raoult est un grand épidémiologiste et l'évolution actuelle de la pandémie semble lui donner raison sur son évolution. Tant mieux. Il est là dans son domaine d'expertise.
Mais son obstination à vanter les mérites de l'hydroxychloroquine est dommageable et son interview par Pujadas contestable.
Dommageable parce que ses certitudes sur l'efficacité du produit ne sont étayées par aucune étude sérieuse, alors qu'il aurait pu en mener une dès le début. Ses positions orchestrées par les media qu'il a complaisamment alimentés ont beaucoup ralenti les essais cliniques, les patients ne voulant entrer dans ces essais que s'ils étaient inclus dans le bras hydroxychloroquine. Il suffit de consulter les données récentes de pharmacovigilance pour voir à l'évidence la toxicité du produit. On se retrouve - à ma connaissance- au bout de trois mois d'épidémie sans une seule étude attestant l'intérêt du produit.

Mais le plus grave, si l'on peut dire, est ailleurs. On assiste à la peoplisation de la science et du débat scientifique. Tout le monde s'est emparé de ce sujet et il est curieux de constater que les politiques français ou étrangers, souvent ceux rattachés à la mouvance populiste ou encore certains artistes interviennent dans les media pour donner leur avis et proférer des certitudes sur un sujet dont ils ne maitrisent pas le moindre aspect. J'entendais ce matin une ancienne candidate à la Présidence s'étonner qu'on ait pu retirer ce produit dénué de toute toxicité. Le débat scientifique, la confrontation des idées et des théories, indispensables et corollaires du progrès scientifique, ne doit pas se faire sur les plateaux de télé.
Il y a là une déviance gravissime qui m'inquiète au plus haut point.

Répondre