Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Actualité, potins, débats.
Christophe2017
Alto
Alto
Messages : 426
Enregistré le : 09 mai 2018, 15:40
Localisation : Lille

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Christophe2017 » 06 mai 2020, 11:06

Festival de Peralada annulé:

"La 34ème édition du festival qui devait se tenir entre le 2 juillet et le 15 août 2020 est annulée en raison de la crise sanitaire provoquée par le virus COVID-19. La situation mondiale de la pandémie ne permet pas de célébrer l'édition 2020 avec toutes les garanties sanitaires, ainsi que l'organisation et le montage.

Le désir de préserver la santé du public, des artistes et de l’équipe du festival sont les raisons principales qui ont mené l’organisation à prendre cette décision. La réalité actuelle qui s’impose avec de nouveaux protocoles de travail et de répétitions, rendent difficile, voire impossible, la propre activité des compagnies de danse, des équipes créatives et de certains des artistes que nous avions programmés.

L’organisation veut remercier les artistes, les créateurs, l’équipe humaine du festival, le public, les médias, les administrations publiques et les mécènes et les sponsors pour leur soutien et leur compréhension.

Le Festival Castell de Peralada, qui avait déjà présenté une partie de la programmation : Houston Ballet, Rufus Wainwright, Aida, Brian Jadge, Les Arts Florissants & William Christie et Jonas Kaufmann, commencera à rembourser les billets dès aujourd’hui et les jours qui suivront.

Il sera procédé au remboursement automatique du montant de tous les billets achetés par anticipation sur le site web du Festival et autres circuits officiels.

Pour tout éclaircissement ou information supplémentaire, vous pourrez contacter le guichet du Festival à travers l’e-mail taquilla@festivalperalada.com.

À la Fondation Castell de Peralada, nous continuerons à travailler pour que la culture ne s’arrête pas et le Festival étudiera la possibilité de réaliser une programmation au format intime en streaming cet été.

Nous vous remercions sincèrement pour votre soutien et votre compréhension.

L'équipe du Festival"

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2810
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par dge » 06 mai 2020, 11:17

David-Opera a écrit :
06 mai 2020, 10:54
Je trouve très grave cette société qui voudrait faire porter une telle chape de plomb sur sa jeunesse et donc sur son avenir.
Comment expliques-tu alors les réticences, pour ne pas dire plus, du retour à l'école des enfants. Les blocages ne viennent que d'en haut.
La reprise des spectacles est importante, mais celle de l'économie aussi. Et l'une dépend aussi de l'autre.

paco
Basse
Basse
Messages : 9262
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par paco » 06 mai 2020, 11:19

Vérone :

- le Festival tel que programmé initialement est reporté intégralement à 2021 (avec probablement des modifications de distributions)

- au mois d'août de cette année, des concerts auront lieu, avec modification de la configuration : artistes et orchestre au centre de l'arène (comme à l'époque des jeux ...), public "distancié" réparti sur les gradins (jauge de fait limitée : environ 4 000 spectateurs).

Sont prévus : Marcelo Álvarez, Marco Armiliato, Roberto Aronica, Daniela Barcellona, Ezio Bosso, Plácido Domingo, Yusif Eyvazov, Vittorio Grigolo, Francesco Meli, Anna Netrebko, Leo Nucci, Daniel Oren, Lisette Oropesa, Michele Pertusi, Saimir Pirgu, Anna Pirozzi, Marina Rebeka, Luca Salsi, Fabio Sartori, Ekaterina Semenchuk, María José Siri, Sonya Yoncheva

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6602
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par David-Opera » 06 mai 2020, 12:05

dge a écrit :
06 mai 2020, 11:17
Comment expliques-tu alors les réticences, pour ne pas dire plus, du retour à l'école des enfants. Les blocages ne viennent que d'en haut.
La reprise des spectacles est importante, mais celle de l'économie aussi. Et l'une dépend aussi de l'autre.
En fait, je ne me focalise pas sur la reprise des spectacles mais sur l'ensemble du fonctionnement de la société car tout est lié. Moins d'activité générale, c'est plus de personnes au chômage, c'est moins de contributions sociales des travailleurs et plus de charges sociales, c'est une réduction des retraites nettes pour tous (puisque le gouvernement n'aura pas d'autre choix que d'augmenter les cotisations de tous et des retraités en particulier), une réduction des subventions publiques, donc je souhaite d'abord que toute la population en âge de travailler puisse le faire, que les plus jeunes poursuivent leurs études et qu'il n'y ait pas de décrochage scolaire, car sinon tout le système se déstabilise.

La fermeture des écoles a été décidée avant que l'on ne sache que les enfants étaient peu susceptibles de développer des symptômes à ce virus, car pour eux une grippe est même plus dangereuse, et avant que l'on ne sache que c'était d'abord les adultes qui les contaminaient.

Le blocage du retour de ces enfants vient d'un frein naturel au retour à la situation normale suite à confinement fort contraignant. Toute la société n'a fait que se scléroser pendant 2 mois.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9585
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par jerome » 06 mai 2020, 12:22

dge a écrit :
06 mai 2020, 11:17
Comment expliques-tu alors les réticences, pour ne pas dire plus, du retour à l'école des enfants. Les blocages ne viennent que d'en haut.
les blocages viennent aussi et avant tout des parents et des enseignants qui ne sont pas du tout rassurés sur les conditions actuelles de ce retour en classe! Si les enfants (surtout les petits) ont peu de risque de développer la maladie, ils peuvent tout de même véhiculer les microbes et former un bouillon de culture qui exposerait considérablement les enseignants et leurs familles mais également potentiellement les familles des enfants ...

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6602
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par David-Opera » 06 mai 2020, 12:30

Mais normalement un protocole est défini qui fait qu'en cas de détection de nouveaux cas, il y aura mise en quarantaine de 14 jours et suivi des cas.
De toute façon le virus va rester pendant des mois, on va vivre avec. Et beaucoup de parents et d'enseignants souhaitent cette reprise également, moins frileux au risque, car le risque de décrochage économique est encore plus dangereux pour la vie des jeunes.

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Michel » 06 mai 2020, 12:36

paco a écrit :
06 mai 2020, 10:26
Pour ce qui est des âges, David, je ne suis pas sûr que les seniors soient plus tétanisés que les autres. Quand je regarde depuis le 15 mars dans mon quartier les promeneurs du dimanche par grappes de 5 ou 6 sans distanciation et les pique-niqueurs par groupes de plus de 10, il y a tous les âges : des jeunes, des vieux, de tout. Et je connais des trentenaires qui étaient tétanisés dès février ..., A l'inverse, des vieux qui me disent en avoir marre du confinement et prêts à sortir des lignes dès que le pandore a le dos tourné ...
En revanche, ce qui est vrai, c'est qu'une enquête d'opinion il y a une semaine a montré un rejet massif par les moins de 40 ans de la société Vigivirus qui se profile.
Mais au global, pour les salles de spectacles, je pense que les tétanisés qui ne viendront pas quelles que soient les précautions sont de tous âges, et inversement.
C'est également mon sentiment et ce, bien avant la mise en confinement, alors que le coronavirus n'était pour la plupart qu'une perspective encore lointaine. Puisque ce virus est désormais un risque supplémentaire, qui s'ajoute à beaucoup d''autres de notre monde dit moderne, je pense qu'il est grand temps que chacun se comporte en adulte, prenne ses responsabilités, estime en fonction de son âge et son état de santé la prise de risque qu'il consent à prendre et se comporte en conséquence. Ne sommes-nous pas infantilisés par une surdose de médias dans l'immédiateté des scoops, dont l'accumulation et la contradiction permanente donne le tournis, et sans le temps de la mise en perspective et du recul nécessaire ?

Concernant l'enquête d'opinion qu'évoque Paco, j'aimerais savoir quel est le pourcentage des plus de 40 ans qui souhaiteraient vivre dans cette société Vigivirus. Ce n'est certainement pas mon cas et encore moins ma demande, bien que j'aie plus de 40 ans.

Ceci dit, nous sommes dans une période de transition et forcément incertaine. A posteriori,il est désormais clair pour moi (et pourtant je suis en "première ligne" et dans une région très touchée) qu'une peur excessive, entretenue par les projections pessimistes des épidémiologistes, les fantasmes ultrasécuritaires des conseils sanitaires et de certains partis politiques ainsi que par la crainte des gouvernants d'être traduits en justice pour ne pas en avoir fait assez, s'est emparée de beaucoup de citoyens. L'effet positif est que le confinement, devenu nécessaire en raison de la flambée de l'épidémie, a fonctionné et a ralenti la contamination. Mais on en voit désormais les effets négatifs avec une demande d'ultra sécurisation qui, si elle devait être retenue, finirait par rendre toute vie économique, sociale ou culturelle impossibles.
Restons optimistes cependant. Laissons les choses se remettre en place progressivement, sans vouloir presser le mouvement mais sans vouloir à tout prix tout contrôler et ne prendre aucun risque. Et soyons plus vigilants qu'en février dernier, en limitant nos contacts trop rapprochés et en dépistant mieux les nouveaux cas qui ne manqueront pas d'apparaître. Si, comme cela semble être le cas dans les pays qui nous ont précédés dans l'épidémie, la contamination au mieux s'arrête ou au moins reste contenue, ce sera gagné et on pourra encore mieux desserrer l'étau.

Amicalement
Michel

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Michel » 06 mai 2020, 12:52

jerome a écrit :
06 mai 2020, 12:22
dge a écrit :
06 mai 2020, 11:17
Comment expliques-tu alors les réticences, pour ne pas dire plus, du retour à l'école des enfants. Les blocages ne viennent que d'en haut.
les blocages viennent aussi et avant tout des parents et des enseignants qui ne sont pas du tout rassurés sur les conditions actuelles de ce retour en classe! Si les enfants (surtout les petits) ont peu de risque de développer la maladie, ils peuvent tout de même véhiculer les microbes et former un bouillon de culture qui exposerait considérablement les enseignants et leurs familles mais également potentiellement les familles des enfants ...
Je ne souhaite pas être excessivement rassurant mais les risques que tu soulignes étaient déjà présents en février et la première quinzaine de mars, alors que écoles, collèges et lycées ne prenaient aucun précaution ni aucune mesure. Y a-t--il eu une flambée épidémique parmi les écoliers et les enseignants ? Et maintenant, tout le monde est conscient du risque et donc plus à même de le réduire.

Amitiés
MIchel

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2810
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par dge » 06 mai 2020, 12:56

David-Opera a écrit :
06 mai 2020, 12:05

Le blocage du retour de ces enfants vient d'un frein naturel au retour à la situation normale suite à confinement fort contraignant. Toute la société n'a fait que se scléroser pendant 2 mois.
Tout à fait d'accord.

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2810
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par dge » 06 mai 2020, 13:05

jerome a écrit :
06 mai 2020, 12:22
dge a écrit :
06 mai 2020, 11:17
Comment expliques-tu alors les réticences, pour ne pas dire plus, du retour à l'école des enfants. Les blocages ne viennent que d'en haut.
les blocages viennent aussi et avant tout des parents et des enseignants qui ne sont pas du tout rassurés sur les conditions actuelles de ce retour en classe! Si les enfants (surtout les petits) ont peu de risque de développer la maladie, ils peuvent tout de même véhiculer les microbes et former un bouillon de culture qui exposerait considérablement les enseignants et leurs familles mais également potentiellement les familles des enfants ...
Bien d'accord. Mais on voit bien qu'il ne suffit pas de décider que l'école rouvre pour que tous les enfants reprennent. Comme il ne suffit pas de décréter la reprise des spectacles pour que le public suive. La période de confinement indispensable pour permettre à l'hôpital de faire face a induit des comportements compréhensibles mais pas forcément justifiés, à cause d'une communication mal maîtrisée et d'une prolifération d'avis et de discours où il fallait jouer à Cassandre ou à Zadig pour exister. Le réveil risque d'être difficile.

Répondre