Succession de Stéphane Lissner

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13945
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par HELENE ADAM » 16 oct. 2019, 10:08

PlacidoCarrerotti a écrit :
16 oct. 2019, 09:59
HELENE ADAM a écrit :
16 oct. 2019, 09:57
le chef a cette fois, été totalement partie prenante des réalisations et il a été fort bien choisi pour les reprises d'I Puritani...
C'est une plaisanterie ?
HELENE ADAM a écrit :
16 oct. 2019, 09:57
... et de Don Carlo.
Qui n'a pas démarré 8O
Tu peux simplement argumenter si tu n'es pas d'accord, tu n'es pas obligé d'utiliser ces raccourcis supprimant la moitié ou les trois-quarts de ce que j'ai écris. Et je maintiens que Fabio Luisi pour Don Carlo c'est infiniment mieux que Jordan l'an dernier.

PS : je ne partagerai jamais le style "bashing" systématique de Lissner ou de qui que ce soit d'ailleurs. Ni un certain mépris systématique pour qui n'est pas d'accord avec cette "mode" d'un bien petit microcosme par ailleurs, assez mal vu par une autre partie des amateurs d'opéra.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14567
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par PlacidoCarrerotti » 16 oct. 2019, 10:15

HELENE ADAM a écrit :
16 oct. 2019, 10:08
Tu peux simplement argumenter si tu n'es pas d'accord, tu n'es pas obligé d'utiliser ces raccourcis supprimant la moitié ou les trois-quarts de ce que j'ai écris. Et je maintiens que Fabio Luisi pour Don Carlo c'est infiniment mieux que Jordan l'an dernier.
Les arguments concernant la direction de Frizza ont été développés en long en large et en travers dans le fil des Puritani : on ne va pas refaire le match à chaque fois. Un métronome ou une baguette attaché à la queue d'un chien auraient le même effet.
Quant à Fabio Luisi, honnête professionnel un peu moins routinier que Frizza, on ne l'a pas encore entendu (ça j'en suis sûr : ça n'a rien de subjectif).
HELENE ADAM a écrit :
16 oct. 2019, 10:08
PS : je ne partagerai jamais le style "bashing" systématique de Lissner ou de qui que ce soit d'ailleurs. Ni un certain mépris systématique pour qui n'est pas d'accord avec cette "mode".
Critiquer Riccardo Frizza, c'est faire du Lissner-bashing ? Un peu de mesure, voyons.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13945
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par HELENE ADAM » 16 oct. 2019, 10:19

PlacidoCarrerotti a écrit :
16 oct. 2019, 10:15
Critiquer Riccardo Frizza, c'est faire du Lissner-bashing ? Un peu de mesure, voyons.
Bon tu es mal luné, je laisse tomber. Comme dit Bernard, je retourne travailler.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14567
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par PlacidoCarrerotti » 16 oct. 2019, 10:21

HELENE ADAM a écrit :
16 oct. 2019, 10:19
PlacidoCarrerotti a écrit :
16 oct. 2019, 10:15
Critiquer Riccardo Frizza, c'est faire du Lissner-bashing ? Un peu de mesure, voyons.
Bon tu es mal luné, je laisse tomber. Comme dit Bernard, je retourne travailler.
Pas du tout ! Micaela vient de me trouver "mesuré et argumenté" sur le fil des Indes :lol:
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11136
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par Bernard C » 18 oct. 2019, 19:37

Vu de Toronto, les propos de Neef sur ses projets concernant l'ONP et recueillis par Yannick sont très intéressants.

Son rapport au répertoire, sa responsabilité dans les productions et les choix artistiques, sa volonté de faire venir de grands talents méconnus dans l'hexagone, sa volonté de combler des trous dans le répertoire français , la mise en valeur des talents du pays etc...

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6339
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par David-Opera » 18 oct. 2019, 19:58

C'est ce qui est intéressant dans cette interview!

D’ailleurs, tous les commentateurs sur FO, et ici même, utilisent le mot "intéressant".

Il est en fait assez clair qu'à 2 ans de sa prise de fonction son projet est encore très flou, et, d'ailleurs, il ne me semble pas que Mortier, Joel ou Lissner, ne donnaient des orientations précises aussi tôt. L'article sonne donc comme quelquechose de très agréable à lire, mais sans contour, ni projet précis.

En fait, une bonne partie de ce que dit Alexander Neef pourrait être repris par ses prédécesseurs. La question est de savoir si ce flou est entretenu volontairement ou pas.

J'ai donc plutôt pris cette interview comme une conversation en musique qui se lit très bien en réécoutant l'introduction du sextuor de Capriccio.

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11136
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par Bernard C » 18 oct. 2019, 20:46

Je trouve au contraire qu'il dégage une vraie orientation et s'engage déjà beaucoup sur plusieurs voies

Je me demande si tu n'es pas agacé de constater que le Monsieur est plus dans l'équilibre des choses que ton extremisme ne l'espérait.

Bernard

Moi je ne suis pas surpris du tout , tout ce qu'il raconte c'est ce qu'il fait depuis des années ( adapté à l'Ontario évidemment)
Ce sera différent à Paris mais relèvera du même sens artistique et politique.
Il n'est pas un fils de Mortier et encore moins un suiveur de Lissner.

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6339
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par David-Opera » 18 oct. 2019, 20:58

Ah non il y erreur d'interprétation. Rien n'est dit qui ne permette de savoir ce qu'il va faire. C'est la seule chose que j'ai écrit.
Quant au sens du mot 'équilibre', chacun y lit ce qu'il veut, il était également utilisé par Lissner ("L'ambition, l'équilibre, l'unité").

https://www.la-croix.com/Culture/Musiqu ... 06-1277483

Etre offensif, tout en maintenant l’équilibre entre tradition et modernité, entre radicalisme et ouverture

https://radionotredame.net/2015/musique ... ris-34442/

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11136
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par Bernard C » 18 oct. 2019, 21:43

David-Opera a écrit :
18 oct. 2019, 20:58
Ah non il y erreur d'interprétation. Rien n'est dit qui ne permette de savoir ce qu'il va faire. C'est la seule chose que j'ai écrit.
Quant au sens du mot 'équilibre', chacun y lit ce qu'il veut, il était également utilisé par Lissner (...)
C'est ça , rien n'est dit qui ne permette de savoir ce qu'il va faire.

Quant à Lissner il ne faut plus rabâcher , c'est déjà presqu'une page tournée .

Faut déjà commencer à oublier. ( Ou ceux qui sont tombés in love commencer à penser à s'abonner à Naples, très belle petite maison qui a besoin de spectateurs pour consolider ses murs)

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13945
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par HELENE ADAM » 18 oct. 2019, 21:55

Bernard C a écrit :
18 oct. 2019, 20:46
Il n'est pas un fils de Mortier et encore moins un suiveur de Lissner.
Je ne comprends pas cette assertion...
Il avait déclaré clairement sur France Musique qu'il désirait poursuivre l'appel aux plus grands metteurs en scène actuels, là il déclare qu'il souhaite appeler des artistes encore inconnus à Paris comme Lissner l'a largement fait (je tiens la liste à ta disposition sur tu ne te rappelles plus), et s'intéresser tout particulièrement aux artistes français (on est encore tentés de dire, preuve à l'appui, donc continuer le travail de Lissner), se sentir responsable de ce qui se passe sur scène, c'est normal, c'est son job, il a aussi déclaré qu'il ressortirait des oeuvres rares du répertoire français, toujours dans la continuité du travail entamé par Lissner qui reste effectivement à développer. Espérons qu'il poursuivra aussi les créations et les oeuvres contemporaines et quelques autres production de génie de l'ère Lissner.
Ce qui sera difficile pour lui et ressort de l'interview c'est que
- il avait eu pour mission de tourner le COC vers l'international, ce n'est pas le problème de l'ONP qui a acquis une des premières places depuis quelques années, ce n'est donc plus un objectif. Sa mission sera plutôt de maintenir la place prestigieuse acquise par l'ONP sans retomber au niveau médiocre que lui avait donné Joël (c'est la raison pour laquelle il saisit la perche tendue concernant les délais courts pour sa préparation tout en assurant qu'on ne retombera pas dans les distributions de seconde zone... tout le monde comprend bien sa crainte et c'est aussi la nôtre.
- la fermeture de Bastille pour plusieurs mois (puisqu'apparemment son mandat commencera par... une fermeture ce qui n'est pas très commode pour organiser une vraie saison parisienne si cela se confirme.
- l'absence de directeur musical donc un évident retard pris en la matière pour monter des projets complets.
- l'absence de projet concernant la moitié de l'activité de l'ONP, le ballet qui a beaucoup souffert pour des tas de raisons depuis pas mal d'années.
Pour le moment tout ce qu'il déclare ne donne guère d'indications précises mais ce n'est pas plus mal. S'il déclarait qu'il n'allait donner que du répertoire français, ou que des oeuvres modernes, ou n'engager que des metteurs en scène de plus de 70 ans, je serai très inquiète ! :lol:
Mais il est évident que sa tâche est rude avec les retards pris dans sa nomination. Il a évidemment tout mon soutien dans cette entreprise.

PS : je signale aux détracteurs habituels et patentés de Lissner que lors de cette rentrée, l'ONP fait nettement plus le buzz que toute autre maison d'opéra de stature internationale. Ce n'est pas si courant....et que les jeunes chanteurs, très majoritairement français, et très présents en cette rentrée, sont aux anges !
La vidéo des "Indes Galantes", partie "les sauvages" extrait de la retransmission d'Arte a atteint quand j'écris, les 2 millions et 607241 vues ...
Et par bonheur, ce n'est pas Bernard ( :lol: ), (ni moi :rain: ) qui fait l'opinion...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre