Succession de Stéphane Lissner

Actualité, potins, débats.
paco
Basse
Basse
Messages : 9127
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par paco » 17 sept. 2019, 23:14

HELENE ADAM a écrit :
17 sept. 2019, 10:55
je trouve que l'ère Lissner a permis de franchir un vrai niveau (...) mais pas du tout quant aux chefs d'orchestre.
Pas du tout d'accord !! Bien au contraire, Lissner a "aligné" un nombre de chefs d'orchestre de très haut niveau comme on n'en avait plus vu à l'ONP depuis très très longtemps !! : Salonen, Metzmacher, Dudamel, Mariotti, Sagripanti, Luisi, ... et j'en oublie de saisons précédentes.
On n'avait pas ça sous Gall ni sous Joël. Un peu sous Mortier. Il n'y a que l'ère Liebermann qui avait proposé autant de chefs de haut niveau.

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1175
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par enrico75 » 18 sept. 2019, 08:31

paco a écrit :
17 sept. 2019, 23:14
HELENE ADAM a écrit :
17 sept. 2019, 10:55
je trouve que l'ère Lissner a permis de franchir un vrai niveau (...) mais pas du tout quant aux chefs d'orchestre.
Pas du tout d'accord !! Bien au contraire, Lissner a "aligné" un nombre de chefs d'orchestre de très haut niveau comme on n'en avait plus vu à l'ONP depuis très très longtemps !! : Salonen, Metzmacher, Dudamel, Mariotti, Sagripanti, Luisi, ... et j'en oublie de saisons précédentes.
On n'avait pas ça sous Gall ni sous Joël. Un peu sous Mortier. Il n'y a que l'ère Liebermann qui avait proposé autant de chefs de haut niveau.
je pense qu'Hélène voulait surtout parler du directeur musical!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13957
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par HELENE ADAM » 18 sept. 2019, 08:45

enrico75 a écrit :
18 sept. 2019, 08:31
paco a écrit :
17 sept. 2019, 23:14
HELENE ADAM a écrit :
17 sept. 2019, 10:55
je trouve que l'ère Lissner a permis de franchir un vrai niveau (...) mais pas du tout quant aux chefs d'orchestre.
Pas du tout d'accord !! Bien au contraire, Lissner a "aligné" un nombre de chefs d'orchestre de très haut niveau comme on n'en avait plus vu à l'ONP depuis très très longtemps !! : Salonen, Metzmacher, Dudamel, Mariotti, Sagripanti, Luisi, ... et j'en oublie de saisons précédentes.
On n'avait pas ça sous Gall ni sous Joël. Un peu sous Mortier. Il n'y a que l'ère Liebermann qui avait proposé autant de chefs de haut niveau.
je pense qu'Hélène voulait surtout parler du directeur musical!
Oui et non mais je me suis mal exprimée : le directeur musical dans les grandes maisons (prenons le ROH, la Scala, Munich et le staatsoper de Berlin) pèse très lourd dans les projets musicaux "complets". Quand Pappano monte un Hollandais ou les Meistersinger, Otello ou la Forza, on sent qu'il a tout "pensé", du metteur en scènes aux chanteurs (au moins les rôles principaux) et il va travailler ces productions comme un tout dont la réalisation est marquante. Pareil pour Petrenko à Munich, Chailly à la Scala, Barenboim à Berlin. Ce sont de fortes personnalités qui déploient des vrais projets musicaux. Jordan n'a jamais réussi à être convainquant de ce point de vue malgré tous ses essais sous Joël puis sous Lissner. Et n'a sans doute même pas été vraiment "vécu" comme cela (je n'ai jamais eu l'impression que le fait que telle ou telle production soit dirigée par Jordan, constituait un vrai "plus". Il ne dirige pas la "nouvelle" Traviata à cette rentrée et ce n'est pas plus mal, Mariotti est bien meilleur, personne ne s'en plaint.
DU coup les chefs que tu cites sont un peu venus comme Guest stars et pas comme partie prenante d'un projet (Dudamel pour la Bohème c'était évident par exemple, Salonen c'est un peu différent vue son histoire concernant De la Maison des morts, les "italiens" sont appelés pour les opéras italiens un peu partout sans être forcément des stars tous terrains etc...
Les "chef" n'ont jamais servis d'argument de "vente" par exemple alors que la présence de Petrenko, Barenboim, Pappano (qui est justement en tournée au Japon en cette rentrée et pas à Londres), Chailly, si...
Je ne sais pas si c'est plus clair ?
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 9127
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par paco » 18 sept. 2019, 08:55

Ah oui alors là je suis d'accord ! :D

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6374
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

From Pocketbook to Playbill: Paris Opera and Alexander Neef

Message par David-Opera » 29 sept. 2019, 08:21

Article détaillé dans Opera Canada sur la place du mécénat dans le développement des projets de L'ONP, et une comparaison aussi précise avec la situation que connait Alexander Neef à Toronto, ainsi que sur la réception de ses choix de programmation.

Image

Extrait :

Opéra de Paris relies on various fundraising activities and sponsors. In 2010, it received just over 40% of its annual operating budget (roughly €200 million, or close to CDN$300 million) in public funding. It currently relies on funding from both corporate (BNP Paribas, Crédit Agricole, and Natixis, among others) and private entities. The Association pour le Rayonnement de l’Opéra de Paris, or Friends of the Paris Opera (AROP), started in 1980, is a philanthropic arm of the Opéra de Paris made up of 4700 individuals and 180 companies. AROP membership provides privileged access to the various cultural activities offered by the organization, including meetings with artists, attendance at rehearsals, gala events, and trips abroad.

Since its founding, the organization has raised more than €55 million (almost $83 million). The organization receives assistance from the American Friends of the Paris Opera & Ballet (AFPOB), which raises between $500,000 to $1.2 million (US) annually. Acclaimed director Robert Wilson, whose production of Turandot opens the COC season in September, is a member of the board. Other fundraising initiatives include themed donor clubs (including Cercle Berlioz, specifically for lovers of French music), crowdfunding, and a seat-naming initiative (which netted the organization a tidy €650,000). “Initially, philanthropy was used as a stopgap solution,” Jean-Yves Kaced told the New York Times last year. Kaced is the Director of Development for the Opéra de Paris, and is also the director of AROP. “We would ask patrons to contribute because there was a funding shortage somewhere, or because the director of opera wanted to develop a project and couldn’t afford it.”


http://operacanada.ca/alexander-neef-ne ... pera-post/

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13957
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par HELENE ADAM » 07 oct. 2019, 22:17

Stéphane Lissner quant à lui, prendrait la direction du Teatro San Carlo de Naples après la fin de son mandat à l'ONP.

https://napoli.repubblica.it/cronaca/20 ... rZpEobGjUU
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 9127
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par paco » 07 oct. 2019, 23:11

HELENE ADAM a écrit :
07 oct. 2019, 22:17
Stéphane Lissner quant à lui, prendrait la direction du Teatro San Carlo de Naples après la fin de son mandat à l'ONP.

https://napoli.repubblica.it/cronaca/20 ... rZpEobGjUU
Bon courage à lui, ce n'est pas un cadeau (genre de navire ingouvernable sans relais locaux très influents et très solides. Même Segalini y a laissé des plumes ...).

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6374
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par David-Opera » 07 oct. 2019, 23:39

Je ne comprends pas ce que Lissner irait faire à Naples? Le public est hyper conservateur, le répertoire dominé par les italiens et les productions conventionnelles. Je ne crois pas du tout à cette information.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9475
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par jerome » 07 oct. 2019, 23:40

Bon courage au Teatro San Carlo de Naples surtout!!!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13957
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par HELENE ADAM » 08 oct. 2019, 08:01

Réactions fort amusantes :lol:
Lissner s'est évidemment porté candidat donc il faut croire que terminer une carrière à Naples lui plait bien, en tous cas mes amis italiens qui m'ont transmis l'information sur le vote du conseil d'administration, se réjouissent de son arrivée. Il a gardé en Italie le prestige de la Scala (surtout en comparaison avec son successeur Pereira) et est bien plus apprécié en France que ce que ce forum pourrait laisser apparaitre (surtout en comparaison avec son prédécesseur Joel).
Il faut attendre l'accord du maire et rien ne prouve que ce sera sa seule occupation par ailleurs... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre