Bilan de la première saison de Gérard Mortier

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21012
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: le Mortier bashing

Message par JdeB » 11 juil. 2005, 16:35

faustin a écrit :
JdeB a écrit : Tout à basculé pour Mortier le jour où, à Salzbourg, quelqu'un lui a demandé un autographe
"Le jour où..". "Quelqu'un..." Info ou intox? Intox ou ragot?
Ne devrait-on pas parler de cet homme avec plus de respect?

Faustin
Pourquoi t'emporter, cher Faustin ? Il s'agit d'un fait que beaucoup de festivalier ont pu constater de visu. Je ne crois pas que cela arrive à beaucoup d'autres directeurs d'opéra ou de festivals.
Je suis désolé mais je suis incapable d'être plus précis sur la date de ce jour probablement décisif et sur le nom de ce chasseur d'autographes.

faustin
Basse
Basse
Messages : 2891
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

contre le Mortier bashing

Message par faustin » 11 juil. 2005, 17:05

JdeB a écrit : Pourquoi t'emporter, cher Faustin ? Il s'agit d'un fait que beaucoup de festivalier ont pu constater de visu. Je ne crois pas que cela arrive à beaucoup d'autres directeurs d'opéra ou de festivals.
Je suis désolé mais je suis incapable d'être plus précis sur la date de ce jour probablement décisif et sur le nom de ce chasseur d'autographes.
Pourquoi m'emporter? Parce que je supporte mal ce Mortier bashing, (c'est d'ailleurs ainsi que ce fil aurait dû s'appeler) qui ne vise pas toujours très haut. Cette anecdote en fait improbable fait de Gerard Mortier un personnage ridicule, ce qu'il n'est certainement pas.

"Beaucoup de festivaliers", on n'est guère plus avancé. Pour dire que "tout aurait basculé pour lui" il faudrait être dans sa tête ou bien être son psychiatre ou pourquoi pas son confesseur mais ces différentes personnes sont tenues au secret professionnel.

Faustin CAMB Comité anti Mortier bashing

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21012
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: contre le Mortier bashing

Message par JdeB » 11 juil. 2005, 17:14

faustin a écrit :
JdeB a écrit : Pourquoi t'emporter, cher Faustin ? Il s'agit d'un fait que beaucoup de festivalier ont pu constater de visu. Je ne crois pas que cela arrive à beaucoup d'autres directeurs d'opéra ou de festivals.
Je suis désolé mais je suis incapable d'être plus précis sur la date de ce jour probablement décisif et sur le nom de ce chasseur d'autographes.
Pourquoi m'emporter? Parce que je supporte mal ce Mortier bashing, (c'est d'ailleurs ainsi que ce fil aurait dû s'appeler) qui ne vise pas toujours très haut. Cette anecdote en fait improbable fait de Gerard Mortier un personnage ridicule, ce qu'il n'est certainement pas.

"Beaucoup de festivaliers", on n'est guère plus avancé. Pour dire que "tout aurait basculé pour lui" il faudrait être dans sa tête ou bien être son psychiatre ou pourquoi pas son confesseur mais ces différentes personnes sont tenues au secret professionnel.

Faustin CAMB Comité anti Mortier bashing
Cette anecdote loin d'être improbable est historiquement avérée et a été rapportée par de nombreux journaux. Le cas s'est reproduit à de multiples reprises. Peu m'importe que tu mettes en doute ma bonne foi. Chacun sait que sur ce sujet tu n'es plus toi-même.
Je préfére faire des hypothèses sur des faits attestés que de sombrer dans une idolâtrie que rien ne justifie.
Je constate que G. Mortier ne cesse de se mettre en scène et je cherche d'où cette propension remarquée par tous peut bien provenir. Libre à toi d'y voir "une extraordinaire disponibilité"

faustin
Basse
Basse
Messages : 2891
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

anecdote Salzbourg, dernier message

Message par faustin » 11 juil. 2005, 18:26

JdeB a écrit : Cette anecdote loin d'être improbable est historiquement avérée et a été rapportée par de nombreux journaux. Le cas s'est reproduit à de multiples reprises. Peu m'importe que tu mettes en doute ma bonne foi. Chacun sait que sur ce sujet tu n'es plus toi-même.
Je préfére faire des hypothèses sur des faits attestés que de sombrer dans une idolâtrie que rien ne justifie.
Je constate que G. Mortier ne cesse de se mettre en scène et je cherche d'où cette propension remarquée par tous peut bien provenir. Libre à toi d'y voir "une extraordinaire disponibilité"

Il ne faudra pas épiloguer indéfiniment sur cette anecdote "historiquement avérée" mais un peu d'esprit critique oblige à faire remarquer qu'on passe "d'un jour où il aurait basculé" à "le cas s'est reproduit de multiples fois" ce qui fait un scénario bien différent.

Que Gerard Mortier prenne un certain plaisir à être l'homme public qu'il est devenu, je n'y vois pas plus qu'un péché mignon, à une époque où c'est fort courant et s'il fait le tour des radios et des télévisions pour donner des intervious on peut supposer que c'est pour la bonne cause. C'est si banal que je n'y vois pas motif à prétendre entrer dans par effraction dans sa psyché. Personnellement, j'apprécie qu'il fasse lui-même les conférences de présentation, qu'il aille à cette occasion au devant de son public; j'ai à cette occasion admiré sa flamme et son désir de convaincre et je n'y ai pas vu le symptôme d'un ego surdimensionné.

Pour ce qui est d'idolâtrie, je proteste. Rien ne justifiera jamais l'idolâtrie. Quoi de plus normal en revanche dans le domaine artistique que d'éprouver de l'admiration et de la reconnaissance?

Faustin

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21012
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 11 juil. 2005, 18:32

C'est toi qui épilogues sur ce qui ne serait qu'une anecdote cocasse si entre temps G Mortier ne disait pas "notre mise en scène" en parlant de celle des autres (Pourquoi payer P. Sellars si G. Mortier peut le faire ?), appose sur les billets pour la première fois de l'histoire de l'Opéra la mention "direction G. Mortier", etc...(je renvoie au post de Friedmund sur le culte de la personnalité)

Oui, G. Mortier a ses ridicules, comme nous tous. Que tu ne les vois pas ne change rien.


C'est toi qui entretiens ici indirectement le Mortier Bashing par ton soutien inconditionnel et outrancier. Moi ce personnage m'indiffére. Mais je regrette et m'étonne que des gens comme toi gobent tant de démagogie et de service de soi (de son image, de son idéologie, de ses goûts) sous couvert de service public.

Et merci de ne plus m'accuser de colporter des ragots pour nuire à quelqu'un.

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 762
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Re: anecdote Salzbourg, dernier message

Message par PaoloAlbiani » 11 juil. 2005, 18:57

faustin a écrit :Personnellement, j'apprécie qu'il fasse lui-même les conférences de présentation, qu'il aille à cette occasion au devant de son public
Faustin
Je ne voudrais pas relancer la polémique mais qu'il fasse les conférences lui-même serait respectable si elles n'étaient pas prétexte à une mise en scène narcissique. Enfin, ces (ou ses) conférences pour lesquelles il n'a très probablement fait aucune recherche, sont le fruit d'un service de relations publiques très efficace.

Ceci dit, comme JdB, ce personnage (dont je respecte les grandes qualités) m'indiffère.

Kristoff
Soprano
Soprano
Messages : 68
Enregistré le : 18 janv. 2005, 00:00

Message par Kristoff » 11 juil. 2005, 19:01

Donc on est bien d'accord. Et je propose de fermer ce forum où personne ne se comprend et ou aucun échange n'est ici formulé, un comble pour un forum de discussions. Chacun restant sur ses positions.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21012
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 11 juil. 2005, 19:11

non, ce fil reste ouvert. La discussion avance même si certains sont des irréductibles.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14138
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 11 juil. 2005, 19:28

tuano a écrit : Salonen était catastrophique dans Tristan et Isolde, c'est lui qui aurait dû payer pour avoir le droit d'être dans la fosse !
Nous sommes donc au moins deux sur cette planète à avoir cet avis sur la direction de Salonen.
Un peu moins que ceux qui n'ont pas apprécié Dohnanyi dans Elektra : ils ne sont pas nombreux sur ODB et j'en fais également partie !

Kristoff
Soprano
Soprano
Messages : 68
Enregistré le : 18 janv. 2005, 00:00

Message par Kristoff » 11 juil. 2005, 19:46

JdeB a écrit :non, ce fil reste ouvert. La discussion avance même si certains sont des irréductibles.
Mais qui sont les "irréductibles"?
Les pro Mortier?
C'est trop facile!

Verrouillé