La politique artistique de Stéphane Lissner

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6871
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par David-Opera » 03 nov. 2015, 10:27

Lissner a parfaitement intégré ce qui compte le plus pour le public, et donc il investit sur ce qui est le plus important car il est contraint financièrement.
Ce que j'apprécie chez lui c'est qu'il annonce d'avance sa méthode, qui ne peut satisfaire tout le monde, qu'il a une véritable approche de chef d'entreprise, et qu'il l'assume sans états d'âme.

En ingénierie, on appelle cela du Design to cost.

Quant aux petits rôles, faire des économies peut signifier confier plusieurs personnages d'une tessiture proche au même chanteur. Cela ne signifie donc pas forcément qu'il y aura perte de qualité vocale.

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2774
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par Efemere » 06 nov. 2015, 07:08

Concernant les programmes papier, je viens seulement de remarquer qu'ils sont moins chers, à 10€ au lieu de 12€ (ou 11,40€ au tarif des abonnés) ou à 12€ au lieu de 15€ pour les nouvelles productions, lorsqu'ils sont achetés en ligne en même temps que les billets ; je ne sais pas si ça marche aussi aux guichets. Je suppose qu'il s'agit d'une nouveauté de cette saison.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6871
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par David-Opera » 06 nov. 2015, 08:40

Autre élément majeur de la politique artistique de Stéphane Lissner, la taille des surtitres a légèrement augmenté...

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 3036
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par raph13 » 06 nov. 2015, 11:12

David-Opera a écrit :Autre élément majeur de la politique artistique de Stéphane Lissner, la taille des surtitres a légèrement augmenté...
Et il y a enfin des écrans de chaque côté de la scène à Bastille pour éviter de se tordre le coup lorsque l'on est dans les 1ers rangs !
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2774
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par Efemere » 06 nov. 2015, 16:49

David-Opera a écrit :Autre élément majeur de la politique artistique de Stéphane Lissner, la taille des surtitres a légèrement augmenté...
Je ne sais pas si la taille du surtitrage constitue un élément majeur de la politique artistique de M. Lissner, mais pour moi, c'est essentiel au niveau du confort, car j'ai besoin de ce support, que je connaisse ou pas les livrets. Hier soir, c'était la 1e fois en cette saison que je retournais à Bastille. J'étais installée à des places du 2e balcon que je choisis depuis plusieurs saisons (au 7e rang latéral du 2e balcon, au niveau de l'allée en bas des quelques marches après la porte, donc pas tout en haut de ce 2e balcon), et pour la 1e fois, alors que ma vue n'a pas baissé, je n'ai pu lire les surtitres en français (en dessous de ceux en anglais), tout comme certains de mes voisins qui se plaignaient du même problème. En tout cas, je n'ai pas remarqué l'augmentation de la taille puisque je ne distinguais pas les mots, probablement à cause d'un manque de luminosité sur le panneau.
Bref, tout ça pour dire que si je continue à ne pas pouvoir lire le surtitrage à partir de ce 7e rang où sont situées la plupart de mes places d'abo. en cat. 6, je changerai certains de mes billets contre une cat. supérieure si mes finances me le permettent, et pour les saisons suivantes, je réserverai deux fois moins de spectacles pour pouvoir me payer la cat. 5 :cry:.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14816
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par PlacidoCarrerotti » 06 nov. 2015, 16:54

Efemere a écrit :Bref, tout ça pour dire que si je continue à ne pas pouvoir lire le surtitrage à partir de ce 7e rang où sont situées la plupart de mes places d'abo. en cat. 6, je changerai certains de mes billets contre une cat. supérieure si mes finances me le permettent.
Ça te coûtera moins cher d'acheter des lunettes.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2774
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par Efemere » 06 nov. 2015, 16:56

PlacidoCarrerotti a écrit :Ça te coûtera moins cher d'acheter des lunettes.
J'avais mes lunettes (+ des jumelles qui m'ont servi à lire le surtitrage).

paco
Basse
Basse
Messages : 9371
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par paco » 06 nov. 2015, 22:00

David-Opera a écrit :Autre élément majeur de la politique artistique de Stéphane Lissner, la taille des surtitres a légèrement augmenté...
Majeur... J'espère quand même qu'il y a des éléments autrement "majeurs" dans la politique artistique de Stéphane Lissner... :mrgreen:

Avatar du membre
Bruno92
Baryton
Baryton
Messages : 1197
Enregistré le : 23 avr. 2011, 23:00
Localisation : 92
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par Bruno92 » 06 nov. 2015, 22:06

paco a écrit :
David-Opera a écrit :Autre élément majeur de la politique artistique de Stéphane Lissner, la taille des surtitres a légèrement augmenté...
Majeur... J'espère quand même qu'il y a des éléments autrement "majeurs" dans la politique artistique de Stéphane Lissner... :mrgreen:
oui,à chaque fois que je vais à l'ONP, il est dans la salle :lol:

Musanne
Baryton
Baryton
Messages : 1706
Enregistré le : 03 nov. 2011, 00:00
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par Musanne » 06 nov. 2015, 22:46

Efemere a écrit :
David-Opera a écrit :Autre élément majeur de la politique artistique de Stéphane Lissner, la taille des surtitres a légèrement augmenté...
Je ne sais pas si la taille du surtitrage constitue un élément majeur de la politique artistique de M. Lissner, mais pour moi, c'est essentiel au niveau du confort, car j'ai besoin de ce support, que je connaisse ou pas les livrets. Hier soir, c'était la 1e fois en cette saison que je retournais à Bastille. J'étais installée à des places du 2e balcon que je choisis depuis plusieurs saisons (au 7e rang latéral du 2e balcon, au niveau de l'allée en bas des quelques marches après la porte, donc pas tout en haut de ce 2e balcon), et pour la 1e fois, alors que ma vue n'a pas baissé, je n'ai pu lire les surtitres en français (en dessous de ceux en anglais), tout comme certains de mes voisins qui se plaignaient du même problème. En tout cas, je n'ai pas remarqué l'augmentation de la taille puisque je ne distinguais pas les mots, probablement à cause d'un manque de luminosité sur le panneau.
Bref, tout ça pour dire que si je continue à ne pas pouvoir lire le surtitrage à partir de ce 7e rang où sont situées la plupart de mes places d'abo. en cat. 6, je changerai certains de mes billets contre une cat. supérieure si mes finances me le permettent, et pour les saisons suivantes, je réserverai deux fois moins de spectacles pour pouvoir me payer la cat. 5 :cry:.
Pour Moïse et Aaron j'étais au 5e rang du 2e balcon et j'ai eu aussi plus de mal à lire les surtitres que d'habitude. Ce que j'ai mis sur le compte de ma vue qui a effectivement baissé depuis ma dernière visite à Bastille, laquelle remonte à l'avant-dernière saison. Mais l'expérience d'Efemere me fait douter : luminosité plus faible ? taille des caractères plus petite ? en tous cas il ne me semble pas qu'elle ait augmenté. Ceci dit, cela ne m'a pas autrement gênée car j'avais relu le livret avant la représentation. Et j'ai été habituée au fond du 1er balcon d'où on n'a qu'une vue très partielle des surtitres. Les surtitres ne m'intéressent vraiment que pour des opéras que je connais mal ou dont je ne connais pas la langue

Répondre