La politique artistique de Stéphane Lissner

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21930
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

La politique artistique de Stéphane Lissner

Message par JdeB » 28 janv. 2015, 14:18

A quelques jours du dévoilement de sa première saison à la tête de l'ONP, j'ouvre ce fil.
Attentes, désirs, déceptions, comparaison avec ses prédécesseurs, etc ?
Ferra-t-il comme c'est son but affiché de l'Opéra la première scène du monde ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Musanne
Baryton
Baryton
Messages : 1706
Enregistré le : 03 nov. 2011, 00:00
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner.

Message par Musanne » 28 janv. 2015, 17:53

Si Lissner veut ferrer les spectateurs :wink: , peut-être conviendrait-il qu'il leur dévoile sa saison avant l'ouverture des abonnements ! Quelqu'un a déjà reçu la brochure ?

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2774
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner.

Message par Efemere » 28 janv. 2015, 18:33

JdeB a écrit :A quelques jours du dévoilement de sa première saison à la tête de l'ONP, j'ouvre ce fil.
Attentes, désirs, déceptions, comparaison avec ses prédécesseurs, etc ?
Ferra-t-il comme c'est son but affiché de l'Opéra la première scène du monde ?
Musanne a écrit :Si Lissner veut ferrer les spectateurs :wink: , peut-être conviendrait-il qu'il leur dévoile sa saison avant l'ouverture des abonnements ! Quelqu'un a déjà reçu la brochure ?
:)
Non, toujours pas de brochure...

Avatar du membre
Bruno92
Baryton
Baryton
Messages : 1197
Enregistré le : 23 avr. 2011, 23:00
Localisation : 92
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner.

Message par Bruno92 » 28 janv. 2015, 19:13

Musanne a écrit :Si Lissner veut ferrer les spectateurs :wink: , peut-être conviendrait-il qu'il leur dévoile sa saison avant l'ouverture des abonnements ! Quelqu'un a déjà reçu la brochure ?
Non plus....

Serait ce délibéré pour que le public ne puisse pas choisir à l'avance et saturer le serveur des abonnements dès l'ouverture ????

Bruno (en mode complot :alien1: )

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6871
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner.

Message par David-Opera » 28 janv. 2015, 20:44

Musanne a écrit :Si Lissner veut ferrer les spectateurs :wink: , peut-être conviendrait-il qu'il leur dévoile sa saison avant l'ouverture des abonnements ! Quelqu'un a déjà reçu la brochure ?
Si je peux me permettre, cette réflexion est petit-bourgeoise et pas à la hauteur de la question posée.
Lissner a la faculté, et l'entourage, de faire de l'Opéra de Paris la première scène lyrique du monde.
Mais connaissant que trop bien la nature humaine, la question est de savoir qui cherchera à l'en empêcher?

paco
Basse
Basse
Messages : 9370
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner.

Message par paco » 28 janv. 2015, 21:04

David-Opera a écrit :Mais connaissant que trop bien la nature humaine, la question est de savoir qui cherchera à l'en empêcher?
Bruno92 a écrit :Bruno (en mode complot :alien1: )
Bruno92, aurais-tu contaminé David-Opera ? :wink:

Je sens un complot pour faire capoter ce fil... :ghostface:

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2162
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner.

Message par Schwannhilde » 28 janv. 2015, 21:11

Ne manquent plus que des négationnistes pour affirmer que M. Lissner n'a pas de politique artistique et ce sera complet.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6871
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner.

Message par David-Opera » 28 janv. 2015, 21:18

Si ce n'est que ce fil qui capote, il n'y a pas grand mal...

Sérieusement, la question est prématurée, mais tout le monde a compris que les mises en scène du type Mireille, Manon, Faust, Carmen, bref les chefs-d’œuvre du répertoire français ridiculisés par la politique artistique de Nicolas Joel appartiennent au passé...

Et oui, à Paris on en est là, éviter le pire...

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2812
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner.

Message par dge » 28 janv. 2015, 21:24

David-Opera a écrit :
Musanne a écrit :Si Lissner veut ferrer les spectateurs :wink: , peut-être conviendrait-il qu'il leur dévoile sa saison avant l'ouverture des abonnements ! Quelqu'un a déjà reçu la brochure ?
Si je peux me permettre, cette réflexion est petit-bourgeoise et pas à la hauteur de la question posée.
Lissner a la faculté, et l'entourage, de faire de l'Opéra de Paris la première scène lyrique du monde.
Mais connaissant que trop bien la nature humaine, la question est de savoir qui cherchera à l'en empêcher?
Il va gagner ou on va le faire perdre. C'est curieux ce raisonnement : il est le meilleur (sur quel critère ?) donc s'il ne réussit pas c'est la faute des autres.

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2812
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: La politique artistique de Stéphane Lissner.

Message par dge » 28 janv. 2015, 21:29

David-Opera a écrit :Si ce n'est que ce fil qui capote, il n'y a pas grand mal...

Sérieusement, la question est prématurée, mais tout le monde a compris que les mises en scène du type Mireille, Manon, Faust, Carmen, bref les chefs-d’œuvre du répertoire français ridiculisés par la politique artistique de Nicolas Joel appartiennent au passé...

Et oui, à Paris on en est là, éviter le pire...
Certes, mais être le premier opéra du monde c'est quand même faire beaucoup, beaucoup mieux.

Et puis ce sera intéressant de savoir si son projet artistique se situe en droite ligne du projet original : faire un opéra "populaire" - ouvert au plus grand nombre- et non uniquement élitiste

Répondre