La désaffection des salles d'opéras

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10737
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: La désaffection des salles d'opéras

Message par Bernard C » 05 déc. 2014, 20:55

PlacidoCarrerotti a écrit :Et ça continue :

Palais Garnier: Offre spéciale. L'opéra Hänsel et Gretel à -50% en Optima et cat. 1 les 9 et 11/12. operadeparis.fr/resa/ ou 0892899090 (0,34€/m) - code HG911

Pour les représentations de janvier de H&G au Met, c'est moins 43% via Groupon ...

pas seulement Placido , je viens de recevoir ça :

Dear Dr. Bernard C.,

As the holiday season approaches, we'd like to offer you a special opportunity to save on upcoming productions during the month of December.

You can enjoy 25% off tickets to any performance through December 30*.

Wagner's Die Meistersinger von Nürnberg
Don't miss the final performances of this beloved production, conducted by James Levine. The New York Times says, "Die Meistersinger is one of Levine's finest achievements." Annette Dasch, Johan Botha, and James Morris star.

Puccini's La Bohème
Sonya Yoncheva and Angela Gheorghiu share the role of Mimì in Franco Zeffirelli's classic production.

Mozart's Le Nozze di Figaro
A new cast takes over in Richard Eyre's new staging, led by Erwin Schrott, Mariusz Kwiecien, and Danielle de Niese.

Verdi's La Traviata
Verdi's consumptive courtesan returns in Willy Decker's timeless setting, with rising soprano Marina Rebeka in the title role.

Humperdinck's Hansel and Gretel
Returning for the holidays, this season's family entertainment is Richard Jones's witty production of Humperdinck's fairy-tale opera



Bref les soldes de fin d'année jusqu'au 30 décembre inclus sont valables pour toutes les séances ,toutes catégories de places pour les spectacles et casts du Met les plus "prestigieux" du moment .

bernard
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Asvo
Ténor
Ténor
Messages : 847
Enregistré le : 05 févr. 2011, 00:00
Contact :

Re: La désaffection des salles d'opéras

Message par Asvo » 05 déc. 2014, 21:35

Et que dire des student tickets du Met, qui se sont généralisés au point que tous les spectacles de la saison ont eu au moins une (et plusieurs pour beaucoup d'entre eux) représentation(s) avec student tickets (même la première de Macbeth était ouverte aux student tickets).

Cette année plus que toute autre, j'ai rarement vu le Met aussi déserté. Pour la première des Meistersinger (Levine+Wagner je croyais que ça attirait à NY!), le family circle était + qu'à moitié vide. Même un Barbiere di Siviglia ne fait pas le plein; je crois que suele Netrebko a réussi à remplir complètement la salle pour les représentations d'après la première.

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2162
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: La désaffection des salles d'opéras

Message par Schwannhilde » 05 déc. 2014, 21:40

Il y a des publicités sur des radios généralistes pour La Bohème à l'ONP.
C'est bien parce que ça fait savoir que ça existe et qu'on peut y aller mais est-ce un signe de non remplissage ?
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14258
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: La désaffection des salles d'opéras

Message par PlacidoCarrerotti » 05 déc. 2014, 22:01

quetzal a écrit :
PlacidoCarrerotti a écrit :Et ça continue :

Palais Garnier: Offre spéciale. L'opéra Hänsel et Gretel à -50% en Optima et cat. 1 les 9 et 11/12. operadeparis.fr/resa/ ou 0892899090 (0,34€/m) - code HG911

Pour les représentations de janvier de H&G au Met, c'est moins 43% via Groupon ...

pas seulement Placido , je viens de recevoir ça :

Dear Dr. Bernard C.,

As the holiday season approaches, we'd like to offer you a special opportunity to save on upcoming productions during the month of December.

You can enjoy 25% off tickets to any performance through December 30*.

Wagner's Die Meistersinger von Nürnberg
Don't miss the final performances of this beloved production, conducted by James Levine. The New York Times says, "Die Meistersinger is one of Levine's finest achievements." Annette Dasch, Johan Botha, and James Morris star.

Puccini's La Bohème
Sonya Yoncheva and Angela Gheorghiu share the role of Mimì in Franco Zeffirelli's classic production.

Mozart's Le Nozze di Figaro
A new cast takes over in Richard Eyre's new staging, led by Erwin Schrott, Mariusz Kwiecien, and Danielle de Niese.

Verdi's La Traviata
Verdi's consumptive courtesan returns in Willy Decker's timeless setting, with rising soprano Marina Rebeka in the title role.

Humperdinck's Hansel and Gretel
Returning for the holidays, this season's family entertainment is Richard Jones's witty production of Humperdinck's fairy-tale opera



Bref les soldes de fin d'année jusqu'au 30 décembre inclus sont valables pour toutes les séances ,toutes catégories de places pour les spectacles et casts du Met les plus "prestigieux" du moment .

bernard
Et 36% de remise sur Traviata et les Contes en janvier, toujours avec Groupon :crybaby: Ca sent le sapin (mais pas de Noël).
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: La désaffection des salles d'opéras

Message par tuano » 05 déc. 2014, 22:53

Amis new-yorkais, qu'en est-il de Broadway ? Le problème de remplissage est-il généralisé à tous les théâtres musicaux ou seulement à l'opéra ?

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14258
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: La désaffection des salles d'opéras

Message par PlacidoCarrerotti » 06 déc. 2014, 11:30

tuano a écrit :Amis new-yorkais, qu'en est-il de Broadway ? Le problème de remplissage est-il généralisé à tous les théâtres musicaux ou seulement à l'opéra ?
Je ne suis pas spécialiste mais mes impressions sont les suivantes (un peu en vrac et un peu à côté du sujet).

Il y a beaucoup moins de titres à l'affiche qu'il y a 20 ou 30 ans.
Pour les spectacles qui ont été couverts d'éloges par la "presse" ("Dazzling !" "Best ever !") il est très difficile d'avoir des places les premiers temps (qui peuvent être de plusieurs années comme pour "The Book of Mormon") même en visant les places les plus chères.
Ces spectacles durent plusieurs années, voire plusieurs décennies et continuent à faire le plein grâce au discount.
Le week-end, des dizaines de milliers de touristes américains ou canadiens continuent de débarquer à NY pour faire leur plein de spectacles.
Pour les autres spectacles, c'est très difficile de survivre : si le remplissage persiste à être insuffisant, la recette ne compense plus le coût d'exploitation du théâtre (alors qu'elle doit aussi rembourser les coûts fixes comme la production elle même), donc ça ferme.
Il y a eu le cas récemment avec "Spider man". Previews désastreuses en raison d'un argument absurde : des teenagers essaient d'imaginer un nouveau super-héros et inventent Spiderman. Ils interviennent tout au long du spectacle en emmerdant tout le monde. Je me souviens avoir créé une interruption en criant "On n'est pas chez Pirandello !" (mais non c'est pas vrai ....). Toute cette absurdité (au sens du résultat économique) a été presque supprimée pour les "vraies" représentations, mais l'image du show avait été atteinte (limogeage du metteur en scène en cours de route, buzz internet, interviews TV des spectateurs à la sortie du show pendant les previews contre tous les usages ...). Et le show, qui n'était pas si mal, surtout visuellement, a dû stopper.
Ceci pour dire qu'avec leurs coûts de production, les spectacles de Broadway, c'est un peu la roulette russe pour le producteur.
Je ne suis pas sûr que le milieu croyait au succès des "Producteurs" de Mel Brooks (livret, musique, lyrics !). Et lui-même a cru qu'il triompherait de la même manière avec "Frankenstein Jr" (un bide, à des prix délirants).

Bref, je ne suis pas allé à NY cette année, mais, encore l'année précédente, les "bons" spectacles faisaient le plein.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: La désaffection des salles d'opéras

Message par tuano » 07 déc. 2014, 10:17

Merci pour ces impressions...

Sinon, même si ça a été cent fois dit ici, juste pour enfoncer le clou : je pense que le nombre de spectateurs qui ont envie d'aller voir La Bohème à Bastille n'a pas forcément diminué mais... 130 euros pour être placé au second balcon ?? 100 euros pour un premier rang de galerie de côté autrefois vendu 10 euros ??

paco
Basse
Basse
Messages : 8730
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: La désaffection des salles d'opéras

Message par paco » 07 déc. 2014, 10:31

tuano a écrit : Sinon, même si ça a été cent fois dit ici, juste pour enfoncer le clou : je pense que le nombre de spectateurs qui ont envie d'aller voir La Bohème à Bastille n'a pas forcément diminué mais... 130 euros pour être placé au second balcon ?? 100 euros pour un premier rang de galerie de côté autrefois vendu 10 euros ??
Exactement, l'ONP a perdu le sens des réalités. Mon neveu y est allé au dernier moment en coupe-file étudiant et a eu une excellente place dans les 10 premiers rangs d'orchestre pour une quinzaine d'euros (il m'a d'ailleurs confirmé que le parterre était très dégarni). A côté de ça, celui qui n'est plus étudiant doit se contenter d'un dernier rang de parterre (jumelles obligatoires pour essayer de distinguer quelque chose sur scène) à 130 euros. Cherchez l'erreur...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: La désaffection des salles d'opéras

Message par tuano » 07 déc. 2014, 10:34

J'ai peur que le souci ne soit plus le remplissage mais la rentabilité. Une salle avec des centaines de places vides vendues deux fois plus cher qu'avant fait quand même rentrer dans les caisses plus d'argent que la configuration ancienne... et tant pis pour la mission de service public !

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21152
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: La désaffection des salles d'opéras

Message par JdeB » 07 déc. 2014, 13:18

oui, je partage ton analyse mais en abandonnant peu à peu une mission de service public comment justifier une subvention de 100 millions d'euros ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre