Dialogues des Carmélites: mise en scène attaquée en justice

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2188
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Message par Piem67 » 29 oct. 2012, 13:49

et j'ai bien dit "musique", pas "chanteurs"

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2188
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Message par Piem67 » 29 oct. 2012, 13:55

Pantalon a écrit : Par contre, j'aimerai que les maisons d'opéra soient plus transparentes sur ce qui va être présenté au public.
Pourquoi pas, par exemple, inclure dans le programme de la saison des notes de production, des croquis préparatoire ou n'importe quel élément qui permette au public de choisir d'aller voir le spectacle ou non.
Bien souvent, quand on prend une place pour un opéra, on n'a aucune idée de ce qui va être présenté : vision "classique", moderne, réinterprétée ?

Je pense que dans le cas de Dialogues, si il était clairement précisé en début de saison qu'il s'agit d'une relecture radicale du livret, ça poserait beaucoup moins de problèmes...
Alors sur ce point, tu peux savoir à quoi ressemblera une nouvelle prod. Suffit d'aller sur le site de l'opéra concerné ou du metteur en scène concerné, et tu trouves bien souvent des images de répétition, des photos, des maquettes, etc. Ou alors, tu vas à l'opéra concerné, et tu demandes à feuilleter le programme où là aussi il y a (souvent) des photos des répétitions. Ou encore on se renseigne sur ce qu'a fait le metteur en scène par le passé, ça donne une idée. Bref, il y a des tas de moyens de savoir à quoi ça va ressembler.

Mais, pour ma part, je trouve bien dommage de savoir à l'avance ce qu'on va voir. Je préfère avoir la surprise.

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1414
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 29 oct. 2012, 14:17

Piem67 a écrit :et j'ai bien dit "musique", pas "chanteurs"
Il est alors évident que la caractérisation lyrique d'un personnage est secondaire pour toi, si l'adéquation de la voix avec le rôle n'a aucune importance.
L'opéra est, pour moi, du théâtre chanté.
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2188
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Message par Piem67 » 29 oct. 2012, 14:25

maitreluther a écrit :
Piem67 a écrit :et j'ai bien dit "musique", pas "chanteurs"
Il est alors évident que la caractérisation lyrique d'un personnage est secondaire pour toi, si l'adéquation de la voix avec le rôle n'a aucune importance.
L'opéra est, pour moi, du théâtre chanté.
Et l'orchestre, il fait de la figuration ? Et le chef ? Il bouge les bras, c'est tout ?
Ahlala, ces amateurs d'opéra qui placent les voix par-dessus tout !

L'opéra, par définition, c'est 50 % musique 50 % théâtre.
Et dans les 50 % musique, il y a aussi l'orchestre et le chef.

Bon, c'est sûr que si tu écoutes à 90 % du Donizetti, du Belini et de Verdi, je comprends mieux.

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2188
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Message par Piem67 » 29 oct. 2012, 14:34

je m'empresse de dire qu'il n'y a aucun mal à écouter à 90 % du Donizetti, du Bellini ou du Verdi. Mais ce n'est qu'une bien petite partie de l'opéra.

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1414
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 29 oct. 2012, 15:06

Piem67 a écrit :je m'empresse de dire qu'il n'y a aucun mal à écouter à 90 % du Donizetti, du Bellini ou du Verdi. Mais ce n'est qu'une bien petite partie de l'opéra.
Etonnant aprés un échange principalement axé sur du Puccini.... mais bon!
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2188
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Message par Piem67 » 29 oct. 2012, 15:07

maitreluther a écrit :
Piem67 a écrit :je m'empresse de dire qu'il n'y a aucun mal à écouter à 90 % du Donizetti, du Bellini ou du Verdi. Mais ce n'est qu'une bien petite partie de l'opéra.
Etonnant aprés un échange principalement axé sur du Puccini.... mais bon!
Je vois pas le rapport....

Villagna

Message par Villagna » 10 nov. 2012, 12:51

Bonjour !
Débat récurrent, échanges parfois musclés mais de bonne foi.
C'est l'histoire du couteau dont on a remplacé le manche, et plus tard la lame qu'on a cassée. S'agit-il du même couteau en fin de compte ?

Répondre