L'Opéra National de Paris : actualités.

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13478
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par HELENE ADAM » 23 janv. 2020, 00:12

jerome a écrit :
22 janv. 2020, 21:35
Christopher a écrit :
22 janv. 2020, 19:29
Quid aussi des musiciens ? que font ils que deviennent ils depuis le 5 décembre ?
Les soldes peut-être ??? :twisted:
Les musiciens de l'orchestre ? Ben ils sont comme le reste du personnel, en partie en grève en partie en chômage technique mais ils répètent évidemment et ont participé aux spectacles de plein air, manifestations contre la réforme des retraites. Les séances de travail des Contes et la Générale ont eu lieu, tout le monde est prêt pour une reprise quand elle aura lieu. Si ce n'était pas le cas, aucune nouvelle représentation ne pourrait être programmée par définition.
elisav a écrit :
22 janv. 2020, 18:33
J’ai des doutes à ce sujet : je pense que les employés de l’ONP ( les artistes, tout comme les autres ) s’en foutent éperdument du public, qui est le dernier de leurs soucis. Je ne vois aucune preuve du contraire.
En fin de compte, ils n’ont pas tort : le public compte assez peu dans les décisions qui sont prises concernant l’ONP.
Réflexion gratuite et sans base. Ceux qui s'en foutent c'est sans doute plutôt ceux qui mettent en oeuvre une réforme et sont incapables de négocier avec un personnel qui conteste les décisions les concernant. Il est clair que pour les pouvoirs publics, la chute de l'OnP n'a aucune espèce d'importance. A l'inverse la vitesse à laquelle les policiers ont obtenu satisfaction pour être placés en dehors de la réforme, prouve que quand on veut on peut. Et quand on veut pas on laisse pourrir le conflit malgré les alertes du personnel qui se manifeste régulièrement publiquement et même celles du patron de la maison, Lissner.

Sondage BFM du jour : 61% des personnes interrogées estiment par ailleurs que le président de la République devrait prendre en compte la contestation de la réforme des retraites et retirer le projet.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5779
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 23 janv. 2020, 05:38

HELENE ADAM a écrit :
23 janv. 2020, 00:12
Et quand on veut pas on laisse pourrir le conflit malgré les alertes du personnel qui se manifeste régulièrement publiquement et même celles du patron de la maison, Lissner.
C'est faux.

Stéphane Lissner rappelle qu'il a été chargé (dans un courrier du 23 décembre 2019) par les deux ministres, de la Culture et des retraites (Franck Riester et Laurent Pietrasziewski) de mener la négociation "afin de définir les meilleures solutions possibles pour prendre en compte les spécificités des métiers de l’Opéra et protéger l’excellence de notre modèle."

https://www.olyrix.com/articles/actu-de ... drastiques

Par conséquent, le gouvernement a dit vouloir prendre en compte les particularités des métiers de l'ONP, mais il n'intervient pas si ceux-ci décident de négliger leur institution et de se noyer tous seuls comme des grands.
Il considère donc les personnels comme responsables d'eux-mêmes de la même façon que les salariés du privé, salariés habitués à avoir le sens du service et de leurs interlocuteurs, se sentent responsables de leur entreprise. Les grévistes n'ont en fait pas l'habitude d'être traités comme des adultes qui savent ce qu'ils font. C'est cela qui les surprend.

altini
Ténor
Ténor
Messages : 902
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par altini » 23 janv. 2020, 06:47

En fait, cela coûte très peu aux personnels de l'ONP. Seuls les jours de représentation sont pris en considération puisqu'ils répètent. Il y a même la générale. Et encore la comptabilité des jours de grève a changé , on ne comptabilise pas toute la journée ( si je dis une ânerie, corrigez-_moi). Il suffit donc de faire une grève tournante ( un jour les éclairagistes, un jour les violoncelles, un jour le ballet, un jour la sécurité etc...) A l'arrivée, chacun peut n'avoir qu'un jour de grève effectif dans le mois.Et encore! Peut-être moins étant donné le nombre de représentations par mois.
Cela peut donc durer très longtemps.
D'après David (et Lissner), la grève coûte 15 millions à l'ONP. La SNCF 1 milliard. La RATP 200 millions. Concluez!

Avatar du membre
Christopher
Basse
Basse
Messages : 2055
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par Christopher » 23 janv. 2020, 07:28

Effacé

paco
Basse
Basse
Messages : 8773
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par paco » 23 janv. 2020, 10:09

Oui c'est tout à fait ce que décrit altini. C'est une situation spécifique à l'ONP, la grève ne coûte quasiment rien à ceux qui la font. Rien à voir avec la SNCF et la RATP. Je ne suis d'ailleurs pas certain que la Comédie Française (où les spectacles ont repris depuis le 1er janvier, à l'exception de 2 représentations) ait les mêmes règles que l'ONP concernant les grèves.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13478
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par HELENE ADAM » 23 janv. 2020, 10:15

Christopher a écrit :
23 janv. 2020, 07:28
Donc tout le personnel est présent chaque jour et on annule la représentation quelques heures avant ? Voilà une situation rocambolesque qui jette l'argent public par les fenêtres en méprisant les spectateurs de surcroît. C'est un vrai désastre.
Chacun peut "imaginer" selon son expérience propre des grèves comment cela se passe.Et répéter à l'envi que le personnel se complait dans la grève mais je pense plutôt (et c'est ce que j'indique dans mes posts depuis le début) que les négociations sont longues et difficiles, que le personnel tient régulièrement des assemblées générales où il décide après discussion, de la poursuite ou non de la grève et que, sachant que les négociations peuvent enfin aboutir malgré tout (même si le personnel n'obtient pas, au contraire des policiers, entière satisfaction), le personnel décide d'assurer les répétitions pour que les représentations puissent avoir iieu dès la fin du conflit (sans longues répétitions préalables aucune représentation ne peut se tenir). David rappelle que les négociations se sont ouvertes le 23 décembre en croyant apporter de l'eau à son moulin mais c'est évidemment l'inverse : le projet a commencé à être travaillé par l'équipe de Delevoiye il y a deux ans. Comme disait Placido dans un post précédent, le cas particuliers de l'Opéra de Paris est passé sous les radars des hauts fonctionnaires du gouvernement au travail dans l'équipe en question (celui des avocats, littéralement déchainés actuellement, également..., alors qu'on s'est penché avec des solutions d'apaisement immédiates pour les forces de l'ordre). Le rapport a été présenté au CESE par le PM en septembre ! Dès ce moment Lissner et d'autres ont alerté le gouvernement sur les problèmes que cela allait poser. Mais aucune négociation ne s'est ouverte pour autant (pour pouvoir ouvrir une négociation Lissner avait besoin d'avoir l'assurance de marges de manoeuvres dans un projet "fermé" concocté par le gouvernement, pas par la direction de l'OnP). Le projet a été présenté toujours par le PM et toujours au CESE début décembre. Entretemps le personnel de l'OnP est parti en grève (à partir du 5 décembre) et j'avais signalé qu'il était très représenté et nombreux avec deux banderoles à la manifestation du 5 décembre.
Les négociations ont longtemps achoppé depuis leur ouverture très tardive, le 23 décembre (soit après 18 jours de grève, du jamais vu...) sur le désaccord du personnel (voir les lettres des danseurs notamment) à ne voir réglé que le cas d'un de leurs corps de métier (le ballet) et de manière provisoire (pour les embauchés actuels uniquement).
Lissner communique pas mal en ce moment, depuis la mi-janvier, pour signaler que de nouvelles propositions ont été faites et sans doute a-t-il indiqué la date du 23 janvier parce qu'il a proposé un protocole d'accord et attend les retours.
Espérons que Lissner a eu suffisamment de marges de manoeuvres pour faire des propositions acceptables par le personnel.

PS : la grève n'est jamais une situation dans laquelle on se complait surtout quand on doit, de fait, assurer la "maintenance" de l'institution, c'est à dire les répétitions, avec professionnalisme. Un artiste qui a longuement répété, ne décide pas de ne pas jouer devant le public sans un grand regret. Ce n'est pas qu'une question d'argent...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14354
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par PlacidoCarrerotti » 23 janv. 2020, 10:43

paco a écrit :
23 janv. 2020, 10:09
Oui c'est tout à fait ce que décrit altini. C'est une situation spécifique à l'ONP, la grève ne coûte quasiment rien à ceux qui la font. Rien à voir avec la SNCF et la RATP. Je ne suis d'ailleurs pas certain que la Comédie Française (où les spectacles ont repris depuis le 1er janvier, à l'exception de 2 représentations) ait les mêmes règles que l'ONP concernant les grèves.
A la Comédie Française, il y a le statut de sociétaire : celui-ci est membre de la Société des Comédiens-Français, et participe aux bénéfices en recevant un certain nombre de « douzièmes » de part de la société à laquelle il est lié contractuellement.

Ça calme.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

alexios
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 171
Enregistré le : 22 mai 2017, 18:12

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par alexios » 23 janv. 2020, 10:49

Quasiment tout le parterre et le balcon de Garnier ce soir sont disponible à l'achat sur le site de l'OnP. Un signe ?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13478
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par HELENE ADAM » 23 janv. 2020, 10:50

paco a écrit :
23 janv. 2020, 10:09
Oui c'est tout à fait ce que décrit altini. C'est une situation spécifique à l'ONP, la grève ne coûte quasiment rien à ceux qui la font. Rien à voir avec la SNCF et la RATP. Je ne suis d'ailleurs pas certain que la Comédie Française (où les spectacles ont repris depuis le 1er janvier, à l'exception de 2 représentations) ait les mêmes règles que l'ONP concernant les grèves.
C'est curieux qu'ils ne soient pas en grève en permanence alors... être payé à ne rien faire c'est quand même une situation idéale. :mrgreen:
(c'est comme le mythe du paiement des jours de grève dans les services publics, ceux qui en parlent n'ont jamais fait grève...et vu les fins de mois difficiles qui en découlaient, la seule négociation qui fut possible en 95 par exemple, a été le retrait étalé sur trois mois, des jours de grève).
alexios a écrit :
23 janv. 2020, 10:49
Quasiment tout le parterre et le balcon de Garnier ce soir sont disponible à l'achat sur le site de l'OnP. Un signe ?
On est le 23 janvier :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Christophe2017
Alto
Alto
Messages : 364
Enregistré le : 09 mai 2018, 15:40
Localisation : Lille

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par Christophe2017 » 23 janv. 2020, 11:02

Effectivement , pas d'annonce sur le site de l' OnP indiquant que la représentation de ce soir serait menacée par un préavis de grève... Espérons ...

Répondre