Succession de Stéphane Lissner

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5670
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par David-Opera » 08 oct. 2019, 14:54

Pas l'information sur la date du départ (01 avril 2020) qui insinuait que Lissner créerait des difficultés pour l'ONP, entrainant une rumeur désagréable.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13195
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par HELENE ADAM » 08 oct. 2019, 15:04

David-Opera a écrit :
08 oct. 2019, 14:54
Pas l'information sur la date du départ (01 avril 2020) qui insinuait que Lissner créerait des difficultés pour l'ONP, entrainant une rumeur désagréable.
Pas ici.. 😊
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5670
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par David-Opera » 08 oct. 2019, 15:06

Elle y est dans l'article que tu as relayé sans la moindre analyse.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13195
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par HELENE ADAM » 08 oct. 2019, 15:17

David-Opera a écrit :
08 oct. 2019, 15:06
Elle y est dans l'article que tu as relayé sans la moindre analyse.
L'article italien de la Repubblica parle de la date de fin de mandat de l'actuel directeur. Je ne vois pas ce que j'aurais dû analyser à ce sujet. Les détails seront l'objet de discussions ultérieures une fois cette nomination confirmée par les pouvoirs publics. J'ai déjà dit que les spéculations orientées n'étaient justement pas mon truc. J'ai transmis l'information telle que donnée par les premiers intéressés sur place via la presse.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14259
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par PlacidoCarrerotti » 08 oct. 2019, 15:20

HELENE ADAM a écrit :
08 oct. 2019, 15:17
David-Opera a écrit :
08 oct. 2019, 15:06
Elle y est dans l'article que tu as relayé sans la moindre analyse.
L'article italien de la Repubblica parle de la date de fin de mandat de l'actuel directeur. Je ne vois pas ce que j'aurais dû analyser à ce sujet. Les détails seront l'objet de discussions ultérieures une fois cette nomination confirmée par les pouvoirs publics. J'ai déjà dit que les spéculations orientées n'étaient justement pas mon truc. J'ai transmis l'information telle que donnée par les premiers intéressés sur place via la presse.
Tu n'as pas compris : David ne t'a pas crue et c'est de ta faute.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14259
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par PlacidoCarrerotti » 08 oct. 2019, 15:35

Quand on voit la Scala et maintenant Naples... Ces histoires bien franco-françaises de pousse-toi-d'là-que-j'm'y-mette-t'es-trop-vieux sont bien dérisoires.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13195
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par HELENE ADAM » 08 oct. 2019, 17:17

Un autre article italien qui insiste sur la nécessité de donner à Lissner ce qu'il demande c'est à dire le double poste de surintendant et de directeur artistique et lui lâcher un peu la bride... :wink:
https://corrieredelmezzogiorno.corriere ... 13b3.shtml

https://corrieredelmezzogiorno.corriere ... poli.shtml
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

alexios
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 150
Enregistré le : 22 mai 2017, 18:12

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par alexios » 09 oct. 2019, 15:39

PlacidoCarrerotti a écrit :
08 oct. 2019, 15:20
HELENE ADAM a écrit :
08 oct. 2019, 15:17
David-Opera a écrit :
08 oct. 2019, 15:06
Elle y est dans l'article que tu as relayé sans la moindre analyse.
L'article italien de la Repubblica parle de la date de fin de mandat de l'actuel directeur. Je ne vois pas ce que j'aurais dû analyser à ce sujet. Les détails seront l'objet de discussions ultérieures une fois cette nomination confirmée par les pouvoirs publics. J'ai déjà dit que les spéculations orientées n'étaient justement pas mon truc. J'ai transmis l'information telle que donnée par les premiers intéressés sur place via la presse.
Tu n'as pas compris : David ne t'a pas crue et c'est de ta faute.
:lol: :lol:

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13195
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par HELENE ADAM » 16 oct. 2019, 09:57

HELENE ADAM a écrit :
18 sept. 2019, 08:45
enrico75 a écrit :
18 sept. 2019, 08:31
paco a écrit :
17 sept. 2019, 23:14
HELENE ADAM a écrit :
17 sept. 2019, 10:55
je trouve que l'ère Lissner a permis de franchir un vrai niveau (...) mais pas du tout quant aux chefs d'orchestre.
Pas du tout d'accord !! Bien au contraire, Lissner a "aligné" un nombre de chefs d'orchestre de très haut niveau comme on n'en avait plus vu à l'ONP depuis très très longtemps !! : Salonen, Metzmacher, Dudamel, Mariotti, Sagripanti, Luisi, ... et j'en oublie de saisons précédentes.
On n'avait pas ça sous Gall ni sous Joël. Un peu sous Mortier. Il n'y a que l'ère Liebermann qui avait proposé autant de chefs de haut niveau.
je pense qu'Hélène voulait surtout parler du directeur musical!
Oui et non mais je me suis mal exprimée : le directeur musical dans les grandes maisons (prenons le ROH, la Scala, Munich et le staatsoper de Berlin) pèse très lourd dans les projets musicaux "complets". Quand Pappano monte un Hollandais ou les Meistersinger, Otello ou la Forza, on sent qu'il a tout "pensé", du metteur en scènes aux chanteurs (au moins les rôles principaux) et il va travailler ces productions comme un tout dont la réalisation est marquante. Pareil pour Petrenko à Munich, Chailly à la Scala, Barenboim à Berlin. Ce sont de fortes personnalités qui déploient des vrais projets musicaux. Jordan n'a jamais réussi à être convainquant de ce point de vue malgré tous ses essais sous Joël puis sous Lissner. Et n'a sans doute même pas été vraiment "vécu" comme cela (je n'ai jamais eu l'impression que le fait que telle ou telle production soit dirigée par Jordan, constituait un vrai "plus". Il ne dirige pas la "nouvelle" Traviata à cette rentrée et ce n'est pas plus mal, Mariotti est bien meilleur, personne ne s'en plaint.
DU coup les chefs que tu cites sont un peu venus comme Guest stars et pas comme partie prenante d'un projet (Dudamel pour la Bohème c'était évident par exemple, Salonen c'est un peu différent vue son histoire concernant De la Maison des morts, les "italiens" sont appelés pour les opéras italiens un peu partout sans être forcément des stars tous terrains etc...
Les "chef" n'ont jamais servis d'argument de "vente" par exemple alors que la présence de Petrenko, Barenboim, Pappano (qui est justement en tournée au Japon en cette rentrée et pas à Londres), Chailly, si...
Je ne sais pas si c'est plus clair ?
paco a écrit :
18 sept. 2019, 08:55
Ah oui alors là je suis d'accord ! :D
Cette ouverture de la saison 19-20 corrige un peu mes propres analyses, peut-être parce que Jordan est absent pour le moment des nouvelles productions. En tous cas que ce soit la Traviata, et surtout les Indes Galantes, le chef a cette fois, été totalement partie prenante des réalisations et il a été fort bien choisi pour les reprises d'I Puritani et de Don Carlo.
Question distribution, le rajeunissement est impressionnant puisque Lissner (ou son directeur de cast) a parié sur la jeune génération des chanteurs, français pour beaucoup d'ailleurs, et réussi son pari. Cela avait déjà commencé avec Don Pasquale et Don Giovanni en fin d'année dernière et cela se poursuit avec la Traviata, I Puritani, les Indes et même une bonne partie de la distribution de Don Carlo d'ailleurs.
Cela confirme en tous cas que Lissner aura apporté un "plus" remarquable dans le choix global des distributions lors de son mandat.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14259
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Succession de Stéphane Lissner

Message par PlacidoCarrerotti » 16 oct. 2019, 09:59

HELENE ADAM a écrit :
16 oct. 2019, 09:57
le chef a cette fois, été totalement partie prenante des réalisations et il a été fort bien choisi pour les reprises d'I Puritani...
C'est une plaisanterie ?
HELENE ADAM a écrit :
16 oct. 2019, 09:57
... et de Don Carlo.
Qui n'a pas démarré 8O
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Répondre