Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6579
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par David-Opera » 11 juil. 2019, 18:12

Je viens de découvrir que la production de Robert Lepage pour la Damnation de Faust (création Opéra de Paris 2001) est remplacée par une version de concert, ce qui serait du à une infaisabilité technique.

Please note that these are concert presentations on the Met stage. The decision to present La Damnation de Faust in its more usual concert version is driven by the unanticipated technical demands of reviving the Met’s staged production, which proved to be impossible to accommodate within the company’s production schedule.
https://www.metopera.org/season/2019-20 ... -de-faust/

Un article dans le NYTimes l'annonçait le 07 juin dernier.
The Met Opera Cuts Back on Screen Time for Berlioz Next Season
https://www.nytimes.com/2019/06/07/arts ... faust.html

J'ai acheté ma place il y a 2 jours sans y prêter attention. Cette Damnation de Faust sera la version de concert la plus chère de ma vie! :D

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1876
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par elisav » 11 juil. 2019, 22:40

David-Opera a écrit :
11 juil. 2019, 18:12
Je viens de découvrir que la production de Robert Lepage pour la Damnation de Faust (création Opéra de Paris 2001) est remplacée par une version de concert, ce qui serait du à une infaisabilité technique.

Please note that these are concert presentations on the Met stage. The decision to present La Damnation de Faust in its more usual concert version is driven by the unanticipated technical demands of reviving the Met’s staged production, which proved to be impossible to accommodate within the company’s production schedule.
https://www.metopera.org/season/2019-20 ... -de-faust/

Un article dans le NYTimes l'annonçait le 07 juin dernier.
The Met Opera Cuts Back on Screen Time for Berlioz Next Season
https://www.nytimes.com/2019/06/07/arts ... faust.html

J'ai acheté ma place il y a 2 jours sans y prêter attention. Cette Damnation de Faust sera la version de concert la plus chère de ma vie! :D
Oops ! J'ai eu l'intention de le mentionner sur ODB, je ne l'ai pas fait de suite quand ça a été annoncé et puis j'ai oublié... :oops:

VivaLaMamma
Soprano
Soprano
Messages : 75
Enregistré le : 14 nov. 2018, 11:37

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par VivaLaMamma » 08 oct. 2019, 15:50

Petit séjour à NYC avec deux opéras :

Turandot (3 octobre), dans la mise en scène grandiose et kitsch de Zeffirelli. On en prend plein les yeux et même s'il faut supporter deux longs entractes pour les changements de décors, c'est une production efficace et qui en met plein la vue.
Distribution plus mitigée : Christine Goerke a un vilain vibrato chevrotant et si la puissance est appréciable dans le médium, les aigus ont moins d'impact et sont souvent trop bas.
Yusif Eyvasof est vaillant et a du souffle mais ce timbre ingrat et ce côté "bêlant" de la voix sont pour moi rédhibitoires ; il est de plus très piètre acteur.
Au final, à côté du Timur de James Morris usé jusqu'à la corde, seule Eleonora Buratto tire son épingle du jeu dans le rôle il est vrai toujours payant de Liu. La soprano italienne dispose d'une jolie voix de soprano lyrique, bien projetée et capable de sons filés émouvants.
Yannick Nézet-Seguin, qui dispose déjà visiblement d'un fan club imposant dans la salle, livre une très belle direction, parfois un peu trop clinquante mais très attentive aux nombreux détails de cette partition chatoyante. Les chœurs sont incroyables !

Le lendemain, Macbeth de Verdi dans une production plus moderne d'Adrian Noble. L'action est située dans ce qui semble être l'après 1945, avec un décor unique assez sombre sur fond de forêt.
Après la malédiction des tournettes grinçantes à l'ONP, le dispositif scénique (une sorte de plate forme circulaire noire) se révèle aussi très bruyant (bruits de craquements/couinements lorsque les artistes marchent dessus).
Je suis ressorti partagé sur la prestation d'Anna Netrebko, qui ouvre démesurément les sons dans le grave et le bas médium, avec un résultat peu heureux et un large vibrato : elle sonne comme une ogresse, ce qui peut aller pour ce personnage, mais le son est assez creux, avec la mâchoire comme bloquée. La voix retrouve un placement "normal" dans l'aigu, qui sonne du coup beaucoup plus libre et naturel.
L'agilité est assez contrastée : de très beaux trilles et piqués dans le brindisi, mais des vocalises souvent bousculées ou savonnées.
La scène de somnambulisme sera son passage le plus réussi, nuancée et vécue avec force, et terminée par un très beau contre-ré bémol piano.
Scéniquement, elle s'en donne à cœur joie dans ce rôle démoniaque, jouant les femmes fatales avec un plaisir visible.
Zeljko Lucic se retrouve quelque peu éclipsé par sa pétulante partenaire. Le baryton fait le job mais ne marque jamais les esprits, avec un timbre terne et une fâcheuse tendance à chanter faux dans l'aigu. Il se retrouve de plus en grande difficulté lors de son air "Pieta, rispetto", qu'il finit au bord de l'accident (il avait annulé la représentation précédente et n'était surement pas complètement remis).
Macduff impeccable de Matthew Polenzani qui, loin des braillards, cisèle et nuance avec goût son magnifique air.
Très beau Banquo d'Ildar Abdrazakov qui marque les esprits malgré la brièveté de ce rôle ingrat.
Direction routinière de Marco Armiliato et excellents chœurs.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14669
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par PlacidoCarrerotti » 08 oct. 2019, 16:04

J'ai vu ce Macbeth un peu plus tôt dans la saison, primitivement avec Domingo, remplacé par Željko Lučić lui-même remplacé par Craig Colclough, baryton-basse américain. Celui-ci a des problèmes d'aigus qui se manifestent à la fin et la voix est un peu petite. Mais c'est un chanteur sensible et intéressant : je ne me déplacerai pas pour lui, mais si son nom est à l'affiche dans une petite salle, il ne me fera pas fuir. Au moins, lui chante juste.

Déçu par Netrebko par rapport à Londres : effectivement, les sons sont démesurément ouverts dans le grave et le bas medium et ça donne une impression de deux voix qui coexistent comme dans l'Exorciste 12. La justesse est rarement au rendez-vous, les vocalises sont laborieuses, il y a de plus en plus de vibrato... Pas rassurant tout ça.

Polenzani effectivement très bien et Abdrazakov insuffisamment projeté pour ma place.
Direction métronomique et sans intérêt : à aucun moment les aspects glauques ne ressortent, pas plus que la vaillance des scène guerrières. Tout est plat.

Je n'ai rien compris à la transposition. D'ailleurs, y-avait-il quelque chose à comprendre ?
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

houppelande
Ténor
Ténor
Messages : 760
Enregistré le : 01 juil. 2011, 23:00

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par houppelande » 13 oct. 2019, 10:18

VivaLaMamma a écrit :
08 oct. 2019, 15:50
Turandot (3 octobre), dans la mise en scène grandiose et kitsch de Zeffirelli. On en prend plein les yeux et même s'il faut supporter deux longs entractes pour les changements de décors, c'est une production efficace et qui en met plein la vue.
Ah oui, revue hier au cinéma pour la énième fois et je ne m'en lasse pas. Je redécouvre à chaque fois la beauté de certains décors et des costumes. On croirait que l'accessoiriste s'est fourni exclusivement au Musée Guimet, c'est de toute beauté. Bien sûr, c'est excessif, mais quand l'excessif est manié avec le génie de Zefirelli, c'est extraordinaire.
Je comparerai avec la prochaine version qui sera donnée à Bastille, probablement relocalisée sur la Colline du crack à la porte de la Chapelle avec décors à l'avenant.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9569
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par jerome » 13 oct. 2019, 11:20

Turandot au MET vue hier soir au cinéma avec des collégiens: Spectacle grandiose, esthétiquement magnifique! Voilà ça c'est l'opéra! Et les jeunes ont adoré!
Très bien dirigé par Nézet-Séguin, le cast est globalement fort bon à défaut d'être exceptionnel: Goerke est bizarrement bien précautionneuse dans des aigus peu mordants mais la caractérisation est louable! Eyvazov, furieusement aminci!!!, fait vite oublier le souvenir pénible du Calaf de Marco Berti il y a 4 saisons. Le rôle est assuré crânement et dans une grande probité stylistique mais avec un timbre qui reste nasillard et un peu ingrat. Son Nessun dorma est tout de même accueilli avec joie!
Eleonora Buratto superbe de timbre et James Morris à la justesse plus que chancelante ...

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11223
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par Bernard C » 11 janv. 2020, 13:46

Ce soir dans les Cinémas , diffusion en direct de Wozzeck
dirigé par Yannick Nézet-Séguin
Marie Elza van den Heever
Tambour major : Christopher Ventris
Wozzeck : Peter Mattei
Le Doceur Christian Van Horn
Le Capitaine Gerhard Siegel
Margret Tamara Mumford


Distribution prometteuse s'il en est .

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14175
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par HELENE ADAM » 11 janv. 2020, 16:11

Bernard C a écrit :
11 janv. 2020, 13:46
Ce soir dans les Cinémas , diffusion en direct de Wozzeck
dirigé par Yannick Nézet-Séguin
Marie E van den Heever
Tampour major : Christopher Ventris
Wozzeck : Peter Mattei
Le Doceur C. Van Horn
Le Capitaine Gerhard Siegel
Margret Tamara Mumford


Distribution prometteuse s'il en est .

Bernard
Merci 😊 voilà qui m'avait échappé ! Du coup faute de Barbier, j'y vais ! 😉
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5691
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par micaela » 11 janv. 2020, 17:23

Tentée aus (si, mais faute de transports, je m'abstiens. En espérant pouvoir voir Porgy and Bess ke 1/2 (toujours pas fait de réservation, pas envie de réserver pour rien).
A force d'écrire des choses horribles, les choses horribles finissent par arriver

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11223
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par Bernard C » 11 janv. 2020, 21:09

Bernard C a écrit :
11 janv. 2020, 13:46
Ce soir dans les Cinémas , diffusion en direct de Wozzeck
dirigé par Yannick Nézet-Séguin
Marie Elza van den Heever
Tambour major : Christopher Ventris
Wozzeck : Peter Mattei
Le Doceur Christian Van Horn
Le Capitaine Gerhard Siegel
Margret Tamara Mumford


Distribution prometteuse s'il en est .

Bernard
Retransmission Cinéma du 11/01/20 ( en direct) présentée par Eric Owens.

Interprétation d'anthologie

Musicalement je n'ai rien entendu de mieux depuis 40 ans ( Boulez ) ça dépasse la merveilleuse interprétation de Levine.
YNS bravo ! Bravo !

C'est extraordinaire et le cast est de bout en bout extraordinaire , indépassable.

EVDH est inouïe dans les parties les plus redoutablement techniques comme dans les moments de violente émotion .Et la beauté de la.voix est incroyable.
Mattei c'est pareil , dans une forme incroyable , une intensité .
Tous, tous ...et Siegel ... incomparable.

Bref je suis abasourdi. Je n'ai qu'un regret ne pas avoir pu me libérer pour être sur place.

Mais qu'est ce que la retransmission au cinéma était forte ! Quel moment de musique et d'opéra !

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Répondre