Discographie de Rigoletto

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
opera-tic
Alto
Alto
Messages : 294
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00
Localisation : Paris

Re:

Message par opera-tic » 17 mai 2016, 22:50

paul a écrit :
adecambrai a écrit :
Par contre je ne connais pas la version Panerai/Rinaldi/Bonisolli. En quoi est-elle bizzare ?
C'est la bande son d'un film hyper kitsh, fait, je crois, pour la télévision allemande. Rinaldi n'est vraiment que correct, Panerai est vraiment très bon, la couleur de voix idéale pour Rigoletto mais peut-être pas complètement investi par le personnage. Le bizarre c'est Bonisolli qui n'est vraiment pas un duc ordinaire: la voix comme d'habitude somptueuse,, les aigus magnifiques (y compris ceux rajoutés), mais il a vraimennt tendance à tirer la couverture à lui, avec une interprétation vraiment imposante de grivoiserie et de sensualité. Faudrait que je l'écoute sans regarder les images (j'ai le film, mais la bande son a été éditée à part), cela me paraîtrait peut-être moins bizarre...
Je me suis procuré le CD pour apprécier le côté "bizarre"...
En fait, je trouve cet enregistrement abominable ! Un Rigoletto au vibrato insoutenable et à la justesse plus qu'approximative... Un Duc qui chante faux, lui aussi... Une Gilda, effectivement tout juste correcte ! Pour moi, à éviter !

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8452
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Discographie de Rigoletto

Message par jerome » 18 mai 2016, 14:35

je vais faire le juge de paix sur ce coup là! lol
Cet enregistrement n'est évidemment en rien une référence mais pas abominable non plus! Molinari-Pradelli y délivre la meilleure prestation de ses 3 intégrales studios. Rinaldi chante très bien mais de manière un peu trop uniforme et comme par ailleurs, elle n'est pas dotée d'un timbre qu'on peut qualifier de beau (très proche d'ailleurs de celui de Scotto), elle est une Gilda efficace mais assez peu marquante. Panerai est tout sauf un baryton-verdi et si le métier lui permet de proposer un Rigoletto d'assez bonne facture d'ensemble, dans le détail, il lui manque beaucoup de choses et il est vrai que sa voix commence à l'époque à être plombée d'un vibrato assez désagréable. On est très loin des références absolues de Warren, Bastianini, Cappucilli, Milnes, MacNeil et même plus proche de nous, Nucci! Quant à Bonisolli, il ne chante absolument pas faux et effectivement sa voix est superbe de slancio, le chant est viril et très sensuel (ce qui colle parfaitement au Duc!) et l'aigu et le suraigu sont impériaux! Oui il semble en imposer mais c'est parce que les deux autres ne sont pas de la même trempe! Enfin je noterai la magnifique Maddalena de Viorica Cortez qui est dans le peloton de tête de la discographie de l'oeuvre.

paul
Alto
Alto
Messages : 409
Enregistré le : 23 nov. 2004, 00:00
Localisation : Igny (91)
Contact :

Re: Discographie de Rigoletto

Message par paul » 18 mai 2016, 15:16

jerome a écrit :je vais faire le juge de paix sur ce coup là! lol
Dieu est parmi nous, agenouillez-vous foules impies!... :Jumpy: :Jumpy:

et pourtant d'accord dans l'ensemble sauf pour Panerai que j'aime bien et qui possède pas mal de qualités d'un baryton Verdi!

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12806
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Discographie de Rigoletto

Message par PlacidoCarrerotti » 18 mai 2016, 15:39

HELENE ADAM a écrit :
altini a écrit :
veniziano a écrit : RIGOLETTO : Kraus , Scotto, Bastianini. Kraus est moi le meilleur Duc de la discographie, Scotto magnifique, Bastianini , la plus belle voix de baryton de la fin du vingtième siècle.
:D :D :D
:Jumpy:
Est-ce que Kraus est le premier à avoir rétabli la cabalette (au disque et au studio) ?
Est-ce que le live "du studio" existe (puisque ça s'était donné l'année d'avant au Mai musical je crois) ?
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Stefano P

Re: Discographie de Rigoletto

Message par Stefano P » 18 mai 2016, 18:03

PlacidoCarrerotti a écrit :
HELENE ADAM a écrit :
altini a écrit :
veniziano a écrit : RIGOLETTO : Kraus , Scotto, Bastianini. Kraus est moi le meilleur Duc de la discographie, Scotto magnifique, Bastianini , la plus belle voix de baryton de la fin du vingtième siècle.
:D :D :D
:Jumpy:
Est-ce que Kraus est le premier à avoir rétabli la cabalette (au disque et au studio) ?
Est-ce que le live "du studio" existe (puisque ça s'était donné l'année d'avant au Mai musical je crois) ?
Del Monaco la fait aussi en 1954 dans la version Erede (mais ce n'est pas franchement une réussite). Pour la version de Kraus avec Gavazzeni (1960), je ne savais pas qu'il existait un enregistrement studio ; il me semblait qu'il s'agissait du live du Maggio fiorentino (publié chez Ricordi).

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12806
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Discographie de Rigoletto

Message par PlacidoCarrerotti » 18 mai 2016, 18:38

Ricordi c'est studio.
Del Monaco ça doit donner en effet !
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Discographie de Rigoletto

Message par Lucas » 26 févr. 2018, 13:17

Je remonte ce fil pour parler d'un enregistrement dont on ne parle jamais et que je viens d'acheter : le Rigoletto de Chailly.

J'ai toujours exprimé mes plus grandes réserves sur les prestations calamiteuses de Léo Nucci depuis quinze ans. J'en suis donc d'autant plus à l'aise pour applaudir des deux mains sa prestation en studio captée au faîte de sa gloire (1989) avec un timbre superbe, une engagement dramatique remarquable et une diction naturellement impeccable. Il lui manque peut-être quelques nuances (même s'il reste assez subtil) pour pleinement emporter l'adhésion mais globalement, c'est remarquable.

Quant à Pavarotti, il ose des accelerandi très surprenants, une variété de l'émission inhabituelle chez lui et vocalement, il ne fait qu'une bouchée du personnage avec un chant d'une arrogance rare. Bref, c'est plus varié et incarné que dans sa gravure avec Bonynge.

On a aussi été souvent injuste avec Anderson. Certes, sa voix est moins pulpeuse que Moffo (qui reste ma Gilda préférée) et techniquement, c'est moins bluffant que Sutherland. Mais justement, il faut remonter à "la stupenda" pour entendre les trilles de la fin de son air aussi bien exécutées et sa prononciation de l'italien, sans être parfaite, est bien supérieure.

Enfin l'ensemble est enlevé par un Chailly des grands jours qui fouette son orchestre comme rarement, délivrant par là même une lecture toscaninienne de Rigoletto qui ne sera surpassée que par la première version Muti.

Bref un très grand Rigoletto sans réels points faibles tant les quatre principaux protagonistes (rôle titre, Duc, Gilda et orchestre) sont excellents. Pas sûr qu'on soit toujours en mesure d'en dire autant de Kubelik, Solti, Bonynge ou Giulini que j'aime beaucoup mais qui ont chacun des points faibles (les stridences de Scotto, la vulgarité de Merrill, la voix de baryton-Martin beaucoup trop claire de Milnes, les étranglements de Domingo ...).

En un mot, une très belle intégrale injustement oubliée et que, pour ma part, je place au sommet de la discographie avec les enregistrements précités.

Image

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 424
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Discographie de Rigoletto

Message par DelBosco » 26 févr. 2018, 18:47

J'allais répondre, mais je m'aperçois que j'ai déjà dit ce que je pensais de cet enregistrement en page 5 de ce fil .. Je ne change rien à mon impression de l'époque

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Discographie de Rigoletto

Message par Lucas » 28 févr. 2018, 11:50

DelBosco a écrit :
26 févr. 2018, 18:47
J'allais répondre, mais je m'aperçois que j'ai déjà dit ce que je pensais de cet enregistrement en page 5 de ce fil .. Je ne change rien à mon impression de l'époque
Je viens de lire cela mais je te trouve bien sévère au sujet du "déclin" de Pavarotti. L'enregistrement date de 1989 et il est encore en pleine voix. Bref, des déclins comme cela, j'en veux bien tous les jours pour mon quatre heure.

En revanche, je te rejoins entièrement sur Verrett : c'est vraiment trop tard et elle gâche le quatuor.

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 424
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Discographie de Rigoletto

Message par DelBosco » 28 févr. 2018, 15:31

Oui, j'avoue que le terme de déclin est excessif et inapproprié.
Pavarotti a toujours gardé l'éclat de son timbre et la voix n'a jamais sonné "vieillie". Et en l'occurrence, la tessiture du Duc semble ne lui poser aucun problème. C'est plus la conduite du chant qui me gêne.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités