Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10927
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par HELENE ADAM » 07 oct. 2018, 10:41

Dans le compte rendu passionné du DVD An Italian Night de Kaufmann, lu dans classique-new

"Après ce Ponchielli solistique d’un lyrisme embrasé a voce sola, voici tout un cycle théâtral, extrait de la dramaturgie la plus tendue, âpre de Cavalleria Rusticana de Mascagni, opposant Santuzza et Turiddu, ex amants ici affrontés car elle ne l’aime plus désormais, ce qu’il n’accepte pas : un duo mordant, félin là encore, qui se termine comme chez Bizet (Carmen) par l’assassinat de la jeune femme "

http://www.classiquenews.com/cd-critiqu ... ical-2018/
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3582
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par micaela » 07 oct. 2018, 10:45

On peut à la rigueur admettre que le (ou la) journaliste de LCI, sous le coup de l'émotion (ou de la précipitation), se soit mélangé les pinceaux avec Berganza, mais là, franchement, les bras m'en tombent...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 769
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par fomalhaut » 07 oct. 2018, 16:56

micaela a écrit :
07 oct. 2018, 09:47
A propos de Caballé : sur LCI, il a été annoncé que son plus gros succès public (hors le duo "Barcelona" avec Freddie Mercury) était son interprétation de Carmen.
Passons.

fomalhaut

sopranolove
Ténor
Ténor
Messages : 564
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par sopranolove » 08 oct. 2018, 14:59

Et Lisner ! Vous savez ce qu'il a dit de Montserrat ? Qu'elle avait inspiré Hergé pour la Castafiore ! C'est encore plus gros que Carmen !
M. Lisner, Hergé a sorti le premier album de Tintin avec la Castafiore quand Montserrat avait 6 ans. Elle avait tous les dons, sauf la précocité...

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12805
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par PlacidoCarrerotti » 08 oct. 2018, 15:18

Sur FM j’ai appris que Vienne était une ville métissée a l’époque de Mozart. Ce qui expliquerait la composition de l’Enlèvement au Sérail. Sait-on où se trouve des vestiges des sérails viennois ?
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3582
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par micaela » 08 oct. 2018, 16:51

Tout dépend de ce qu'on appelle "métissage" : ça se limite peut-être aux ressortissants de l'empire austro-hongrois de l'époque. Et, effectivement, les nationalités devaient se croiser pas mal à l'époque.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Il prezzo
Alto
Alto
Messages : 445
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par Il prezzo » 10 oct. 2018, 20:22

Sur FO, commentaire de S Yoncheva après sa 1ère de Medea à Berlin, rapporté par Christophe Rizoud:

« Je souhaite que plus de théâtres ouvrent leur scène et leur esprit à ce chef d’œuvre absolu, oublient les mythes et les traditions et donnent leur feu vert à des chanteurs de la nouvelle génération pour qu’ils expriment leur art dans ce type d’ouvrage. Nous sommes seuls responsables que l’opéra ne devienne pas une relique poussiéreuse ou une attraction touristique. Ne l’oublions pas ». Un appel à tourner la page Callas ?

Je ne comprends pas bien la conclusion de Rizoud: Callas n'était elle pas la première à avoir ressorti de l'ombre des oeuvres oubliées, telle que Medea justement.
Carabistouille ?

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3582
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par micaela » 10 oct. 2018, 21:00

Je crois que c'est plus une allusion aux comparaisons qui ont été faites entre Yoncheva et Callas. Certains, ici même, lui trouvent des accents "callassiens", voire voient en elle une sorte de "nouvelle Callas" . Peut-être une façon de dire qu'elle va aller de l'avant et oublier les références "callassiennes" ?
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Il prezzo
Alto
Alto
Messages : 445
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par Il prezzo » 13 oct. 2018, 11:41

https://www.ladyalert.com/jenifer-ne-ch ... =FR35JBAd6
Bartoli arrête sa carrière...?!
On a eu chaud 😉

valery
Ténor
Ténor
Messages : 749
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par valery » 13 oct. 2018, 13:24

J'écoute Richard Martet dans le Classic Club de France Musique du vendredi 5 octobre. L'émission commence par un air de Marcel chanté par Siepi qui ajoute à la fin de son air un ut-grave (non écrit sur la partition). Et Richard Martet d'expliquer que c'est un mi grave, et qui le répète, au cas où une étourderie l'aurait poussé au lapsus.
Je n'en veux pas aux critiques de ne pas identifier un aigu, un grave, une tonalité, etc, car ils ont d'autres qualités, s'ils n'ont pas celle d'identifier la fréquence des notes. Mais s'ils ne savent pas (ce qui arrive à tout le monde), qu'ils se taisent plutôt que de dire une erreur.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 56 invités