Discographie de Parsifal

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 810
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Re: Discographie de Parsifal

Message par Oylandoy » 18 mai 2018, 10:34

Pas un mot sur Solti ?

Je préfère Kna 64 (avec Vickers) à Kna 62, même si l'enregistrement est de moins bonne qualité.
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1808
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Discographie de Parsifal

Message par Polyeucte » 18 mai 2018, 10:53

Oylandoy a écrit :
18 mai 2018, 10:34
Pas un mot sur Solti ?
Qui en effet est assez magnifique... même si Frick est un peu bougon...
Je préfère Kna 64 (avec Vickers) à Kna 62, même si l'enregistrement est de moins bonne qualité.
Pareil pour moi... il y a quelque chose de plus passionné je trouve dans cette version. Même si 62 est déjà superbe.
Et à l'autre bout il y a Kna 51 bien sûr...

Sinon, dans les choses très intéressantes il y aussi :
- Ferdinand Leitner (1953 à Paris) avec Martha Mödl, Wolfgang Windgassen, Otto von Rohr (grandiose Gurnemanz!), Gustav Neidlinger.
- Herbert von Karajan (1961 à Vienne) avec Christa Ludwig, Fritz Uhl, Hans Hotter, Walter Berry, Eberhard Waechter (Elisabeth Höngen aussi...)
- Armin Jordan (1981 à Monte Carlo) avec Yvonne Minton, Reiner Goldberg, Robert Lloyd, Walfgang Schöne, Aag Haugland
- Jaap van Zweden (2010 à Amsterdam) avec Katarina Dalayman, Klaus Florian Vogt, Robert Holl, Falk Struckmann, Ante Jerkuna

Et puis des trucs non publiés comme :
- Leopold Ludwig (1971 à New-York) avec Irène Dalis, Sandor Kinya, Cesare Siepi (magique!), Thomas Stewart, John Macurdy
- James Levine (1985 à New-York) avec Leonie Rysanek, Jon Vickers, Kurt Moll, Simon Estes, Franz Mazura
- Daniele Gatti (2009 à Bayreuth) avec Mihoko Fujimura, Christopher Ventris, Kwangchul Youn, Detlef Roth, Thomas Jesatko)

Et plein d'autres! En fait, Parsifal est peut être l'opéra où j'aime le plus varier les versions!!
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

ermione
Messages : 48
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Re:

Message par ermione » 22 mai 2018, 16:49

abaris a écrit :
09 févr. 2006, 12:24
jeanlouis a écrit :Karajan 1980 : c'est par cette version que j'ai découvert Parsifal et je la trouve splendide . Je sais : Karajan se fait plaisir et la Kundry de Vejzovic ne fait pas le poids . Qu'importe , que c'est beau !
Il est de bon ton de porter la version Knappertsbush 1951 aux nues ! mais alors là que le son est mauvais ! je trouve cette version d'un ennui total .
La version Karajan est pourtant à déconseiller. Le chef n'y a rien à dire, le plateau vocal est plutôt médiocre : Vejzovic, Van Dam, Hoffmann. seraient tout juste acceptables sur une scène. Tout cela est difficilement défendable en comparaison des grands live de Bayreuth des années 50-60, notamment le Kna 51 avec les extraordinaires Mödl, London et Weber.
D'accord la version Karajan n'est pas passionnante... mais ne passez pas à côté du Gurnenmanz de Kurt Moll, immense chanteur idéalement enregistré ici
Balena in man del figlio
L'asta di Achille ancora,
Né sa temer periglio
Di Troja il vincitor.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 21 invités