Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Représentations
merklin
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 179
Enregistré le : 29 mai 2008, 23:00
Localisation : paris
Contact :

Re: Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Message par merklin » 17 mai 2019, 15:22

mais pourquoi faut il que Py nous inflige SYSTEMATIQUEMENT ses fantasmes sexuels dans ses mises en scène ? Qu'il fasse du cinéma pour cela.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13695
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 17 mai 2019, 16:25

merklin a écrit :
17 mai 2019, 15:22
mais pourquoi faut il que Py nous inflige SYSTEMATIQUEMENT ses fantasmes sexuels dans ses mises en scène ? Qu'il fasse du cinéma pour cela.
Je plussois.

Depuis sa réouverture, Favart s’est repositionné sur un créneau : répertoire français original, mises en scène non clivantes, versions musicologiques.
Cette stratégie a permis de reconstituer un public fidèle : l’Opéra-comique n’en est pas à se demander avec quelles facéties attirer des jeunes parce que la salle se vide.
La Manon "de" Py vient violer ce contrat de confiance avec le public (et comme on dit à la Bourse : la confiance vient en marchant mais elle repart en courant). Py ne correspond pas à ce qu’attendent les spectateurs habituels de la maison (et pourquoi irait-on leur présenter ce qu’ils peuvent trouver chez Lissner s’ils le souhaitent ?). Le titre n’a pas grand-chose d’original. La version est coupée alors que Minkowski aurait pu au contraire présenter des morceaux alternatifs.

Par ailleurs, si Py a réalisé AMHA quelques productions excellentes (Les Huguenots par exemple), il a quand même tendance à tourner en rond. Manon en pute, après les Leonor (de la Favorite) en pute, Carmen en pute et Violetta en pute : si c’est ça la nouveauté révolutionnaire, on n’est pas rendu, putain.

J’espère qu’il ne s’agit pas de donner des gages de servilité moderniste pour améliorer les chances d’Olivier Mantei de récupérer la place de Lissner…
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5083
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Message par David-Opera » 17 mai 2019, 16:31

Je suis tout à fait d'accord avec Placido! A l'Opéra Comique, des metteurs en scène tels Michel Fau, Ivan Alexandre, ou Zabou Breitman.

A l'Opéra de Paris, des metteurs en scène tels Barrie Kosky, Krzysztof Warlikowski, Olivier Py, Dmitri Tcherniakov, Simon Stone, Mariusz Trelenski (qui attend toujours d'entrer dans la maison), et bien d'autres grandes pointures!

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10209
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Message par Bernard C » 17 mai 2019, 16:38

PlacidoCarrerotti a écrit :
17 mai 2019, 16:25
merklin a écrit :
17 mai 2019, 15:22
mais pourquoi faut il que Py nous inflige SYSTEMATIQUEMENT ses fantasmes sexuels dans ses mises en scène ? Qu'il fasse du cinéma pour cela.
Je plussois.

Depuis sa réouverture, Favart s’est repositionné sur un créneau : répertoire français original, mises en scène non clivantes, versions musicologiques.
Cette stratégie a permis de reconstituer un public fidèle : l’Opéra-comique n’en est pas à se demander avec quelles facéties attirer des jeunes parce que la salle se vide.
La Manon "de" Pelly vient violer ce contrat de confiance avec le public (et comme on dit à la Bourse : la confiance vient en marchant mais elle repart en courant). Py ne correspond pas à ce qu’attendent les spectateurs habituels de la maison (et pourquoi irait-on leur présenter ce qu’ils peuvent trouver chez Lissner s’ils le souhaitent ?). Le titre n’a pas grand-chose d’original. La version est coupée alors que Minkowski aurait pu au contraire présenter des morceaux alternatifs.

Par ailleurs, si Py a réalisé AMHA quelques productions excellentes (Les Huguenots par exemple), il a quand même tendance à tourner en rond. Manon en pute, après les Leonor (de la Favorite) en pute, Carmen en pute et Violetta en pute : si c’est ça la nouveauté révolutionnaire, on n’est pas rendu, putain.

J’espère qu’il ne s’agit pas de donner des gages de servilité moderniste pour améliorer les chances d’Olivier Mantei de récupérer la place de Lissner…
Je ne crois pas que la Manon de Pelly viole qui que ce soit :lol:

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13695
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 17 mai 2019, 16:38

Bernard C a écrit :
17 mai 2019, 16:38
PlacidoCarrerotti a écrit :
17 mai 2019, 16:25
merklin a écrit :
17 mai 2019, 15:22
mais pourquoi faut il que Py nous inflige SYSTEMATIQUEMENT ses fantasmes sexuels dans ses mises en scène ? Qu'il fasse du cinéma pour cela.
Je plussois.

Depuis sa réouverture, Favart s’est repositionné sur un créneau : répertoire français original, mises en scène non clivantes, versions musicologiques.
Cette stratégie a permis de reconstituer un public fidèle : l’Opéra-comique n’en est pas à se demander avec quelles facéties attirer des jeunes parce que la salle se vide.
La Manon "de" Pelly vient violer ce contrat de confiance avec le public (et comme on dit à la Bourse : la confiance vient en marchant mais elle repart en courant). Py ne correspond pas à ce qu’attendent les spectateurs habituels de la maison (et pourquoi irait-on leur présenter ce qu’ils peuvent trouver chez Lissner s’ils le souhaitent ?). Le titre n’a pas grand-chose d’original. La version est coupée alors que Minkowski aurait pu au contraire présenter des morceaux alternatifs.

Par ailleurs, si Py a réalisé AMHA quelques productions excellentes (Les Huguenots par exemple), il a quand même tendance à tourner en rond. Manon en pute, après les Leonor (de la Favorite) en pute, Carmen en pute et Violetta en pute : si c’est ça la nouveauté révolutionnaire, on n’est pas rendu, putain.

J’espère qu’il ne s’agit pas de donner des gages de servilité moderniste pour améliorer les chances d’Olivier Mantei de récupérer la place de Lissner…
Je ne crois pas que la Manon de Pelly viole qui que ce soit :lol:

Bernard
Caramba !!!
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13695
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 17 mai 2019, 16:45

Tu oublies un point dans ta comparaison.
David-Opera a écrit :
17 mai 2019, 16:31
Je suis tout à fait d'accord avec Placido! A l'Opéra-Comique...
qui a un budget minable et aucun problème de remplissage
David-Opera a écrit :
17 mai 2019, 16:31
...des metteurs en scène tels Michel Fau, Ivan Alexandre, ou Zabou Breitman.
David-Opera a écrit :
17 mai 2019, 16:31
A l'Opéra de Paris, des metteurs en scène tels Barrie Kosky, Krzysztof Warlikowski, Olivier Py, Dmitri Tcherniakov, Simon Stone, Mariusz Trelenski (qui attend toujours d'entrer dans la maison), et bien d'autres grandes pointures!
qui n'attirent pas tant que ça les foules.


Je serais d'accord avec toi si les metteurs en scène que tu cites remplissaient les salles au lieu de les vider :lol:
Avec son budget et ses 250 représentations lyriques annuelles, l'ONP ne peut pas se contenter d'un marché de niche.
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5083
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Message par David-Opera » 17 mai 2019, 22:52

PlacidoCarrerotti a écrit :
17 mai 2019, 16:45
Je serais d'accord avec toi si les metteurs en scène que tu cites remplissaient les salles au lieu de les vider :lol:
Avec son budget et ses 250 représentations lyriques annuelles, l'ONP ne peut pas se contenter d'un marché de niche.
Ils remplissent (Don Carlos, Les Troyens, Carmen, Iolanta ...) dans les salles de 2000 places et plus et, surtout, sont soutenus par les mécènes. Les défauts de remplissage ne concernent que les ouvrages du XXe siècle ou les ouvrages démodés types Grand Opéra 1830 à 1860, mais cela est du au manque d'ouverture du public pour ce répertoire.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13695
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 17 mai 2019, 23:02

Il n’y a jamais eu autant de places vides à Bastille. Il y en avait pour la Tosca d’hier sans Kaufmann : attribuer au seul Warlinovsky le bon remplissage de l’excellent Don Carlo me paraît relever de l’autosuggestion.

Carmen fait le plein ? Quelle Carmen ne l’a pas fait ?
Iolanta fait le plein ? Quel spectacle à Garnier ne le fait pas ?
Des bourgeois gentilhommes à la tête d’entreprises dépendant des financements publics y vont de leur obole ? Qu’est-ce que ça signifie ?
Au gala des 350 ans, j’étais à proximité d’un ancien patron d’une régie nationale complètement sourd : quelle valeur à toute cette société du spectacle faite d’apparences, d’affairisme et de compromission ?
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5083
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Message par David-Opera » 17 mai 2019, 23:15

PlacidoCarrerotti a écrit :
17 mai 2019, 23:02
Il n’y a jamais eu autant de places vides à Bastille. Il y en avait pour la Tosca d’hier sans Kaufmann : attribuer au seul Warlinovsky le bon remplissage de l’excellent Don Carlo me paraît relever de l’autosuggestion.
Tu n'as donné aucun exemple de spectacle dont le manque de remplissage serait du au metteur en scène. Monsieur affirme, mais il s'agit toujours de blabla.
Je vais cependant t'en donner un : Faust par Martinoty, en 2011, malgré la présence d'Alagna : 87%, et le plus faible score d'audience sur France Télévisions pour un opéra en prime time (3,3%).

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13695
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Massenet - Manon - Minkowski/Py- OC - 05/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 18 mai 2019, 10:05

David-Opera a écrit :
17 mai 2019, 23:15
PlacidoCarrerotti a écrit :
17 mai 2019, 23:02
Il n’y a jamais eu autant de places vides à Bastille. Il y en avait pour la Tosca d’hier sans Kaufmann : attribuer au seul Warlinovsky le bon remplissage de l’excellent Don Carlo me paraît relever de l’autosuggestion.
Tu n'as donné aucun exemple de spectacle dont le manque de remplissage serait du au metteur en scène. Monsieur affirme, mais il s'agit toujours de blabla.
Je vais cependant t'en donner un : Faust par Martinoty, en 2011, malgré la présence d'Alagna : 87%, et le plus faible score d'audience sur France Télévisions pour un opéra en prime time (3,3%).
Apparemment, le nom pourtant prestigieux de Pierre Audi ne suffit pas à empêcher certains à revendre leurs places pour Tosca :mrgreen:
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 73 invités