Piero Cappuccilli (1929 - 2005)

Les artistes
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4580
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: PIERO CAPPUCCILLI IN MEMORIAM

Message par Loïs » 09 nov. 2019, 08:53

et bien entendu Ernani à Verone avec Corelli, Raimondi et Ligabue dirigés par Fabritiis:
https://www.youtube.com/watch?v=852dIVNFW8U

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1202
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: PIERO CAPPUCCILLI IN MEMORIAM

Message par philopera » 09 nov. 2019, 08:56

Loïs a écrit :
09 nov. 2019, 08:32

Alors pour s'en souvenir, ce moment inouï où il accorda le bis dès le prologue de Paillasse à un public qu'il savait hystériser (un an avant son retrait):
https://www.youtube.com/watch?v=l2eE1VjdGbY
Merci Lois
Ce bis est très émouvant
PS : Et j'adore le pauvre trompettiste qui a pas compris ce qui se passait ...

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1077
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: PIERO CAPPUCCILLI IN MEMORIAM

Message par enrico75 » 09 nov. 2019, 09:16

Loïs a écrit :
09 nov. 2019, 08:32
Il aurait eu 90 ans ce matin.
En lisant avec joie les compte rendus d'Ernani au TCE et à Lyon car une nouvelle étoile vient de s'inscrire au firmament des barytons verdiens (je l'avais découvert cet été à Vérone dans Traviata, il est à l'orée d'une carrière que l'on imagine magnifique même si pour l'instant les rôles matures n'ont pas encore la densité émotionnelle qui viendra), je repensais à celui qui fut le plus grand après Warren et qui m'offrit aussi une dizaine de mes plus fabuleux souvenirs.
En effet ça remets un peu les pendules à l'heure.😉
Hs: quid de Shuen? Tu l'as entendu à Hambourg?

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4580
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: PIERO CAPPUCCILLI IN MEMORIAM

Message par Loïs » 09 nov. 2019, 09:20

enrico75 a écrit :
09 nov. 2019, 09:16
Hs: quid de Shuen? Tu l'as entendu à Hambourg?
malheureusement non, j'ai renoncé une heure avant, étant entraîné à la fête de la bière de Bremen :lol:
mais ce n'est que partie remise, il débute à peine et lui aussi un avenir brillantissime se dessine

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4580
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: PIERO CAPPUCCILLI IN MEMORIAM

Message par Loïs » 09 nov. 2019, 09:35

philopera a écrit :
09 nov. 2019, 08:56
Ce bis est très émouvant
PS : Et j'adore le pauvre trompettiste qui a pas compris ce qui se passait ...
Quand on sait qu'il ne lui reste plus que quelques mois à chanter, on pense au dernier tour de piste du clown :cry:

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12865
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: PIERO CAPPUCCILLI IN MEMORIAM

Message par HELENE ADAM » 09 nov. 2019, 10:24

philopera a écrit :
09 nov. 2019, 08:56
Loïs a écrit :
09 nov. 2019, 08:32

Alors pour s'en souvenir, ce moment inouï où il accorda le bis dès le prologue de Paillasse à un public qu'il savait hystériser (un an avant son retrait):
https://www.youtube.com/watch?v=l2eE1VjdGbY
Merci Lois
Ce bis est très émouvant
PS : Et j'adore le pauvre trompettiste qui a pas compris ce qui se passait ...
+1
C'est tout simplement fascinant, merci !
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8976
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: PIERO CAPPUCCILLI IN MEMORIAM

Message par jerome » 10 nov. 2019, 21:38

Loïs a écrit :
09 nov. 2019, 08:32
Alors pour s'en souvenir, ce moment inouï où il accorda le bis dès le prologue de Paillasse à un public qu'il savait hystériser (un an avant son retrait)
Extraordinaire! Comme il l'était souvent d'ailleurs! Précisons au passage que si nous n'avons plus beaucoup ce type de chanteurs, nous n'avons plus non plus ce type de publics ...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12865
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: PIERO CAPPUCCILLI IN MEMORIAM

Message par HELENE ADAM » 11 nov. 2019, 15:27

jerome a écrit :
10 nov. 2019, 21:38
Loïs a écrit :
09 nov. 2019, 08:32
Alors pour s'en souvenir, ce moment inouï où il accorda le bis dès le prologue de Paillasse à un public qu'il savait hystériser (un an avant son retrait)
Extraordinaire! Comme il l'était souvent d'ailleurs! Précisons au passage que si nous n'avons plus beaucoup ce type de chanteurs, nous n'avons plus non plus ce type de publics ...
Nous avons toujours des chanteurs qui suscitent les enthousiasmes d'un public qui réclame un "bis" par de longues ovations. Il y a moins de trois jours, Camarena a bissé "Una lacrima" à Barcelone dans l'Elisir. :wink:
Et ce n'est pas moins rare "qu'avant".
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 8616
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: PIERO CAPPUCCILLI IN MEMORIAM

Message par paco » 11 nov. 2019, 15:33

HELENE ADAM a écrit :
11 nov. 2019, 15:27
jerome a écrit :
10 nov. 2019, 21:38
Loïs a écrit :
09 nov. 2019, 08:32
Alors pour s'en souvenir, ce moment inouï où il accorda le bis dès le prologue de Paillasse à un public qu'il savait hystériser (un an avant son retrait)
Extraordinaire! Comme il l'était souvent d'ailleurs! Précisons au passage que si nous n'avons plus beaucoup ce type de chanteurs, nous n'avons plus non plus ce type de publics ...
Nous avons toujours des chanteurs qui suscitent les enthousiasmes d'un public qui réclame un "bis" par de longues ovations. Il y a moins de trois jours, Camarena a bissé "Una lacrima" à Barcelone dans l'Elisir. :wink:
Et ce n'est pas moins rare "qu'avant".
Je pense que Jérôme ne faisait pas allusion au bis (il y a depuis peu d'années un retour en grâce du bis, quasiment disparu de nos scènes dans les années 90-00). A mon avis, il faisait allusion à ces longs délires du public après un air, là très franchement pour avoir vécu l'opéra depuis 40 ans je suis d'accord avec Jérôme, l'ambiance en salle de nos jours n'a absolument plus rien à voir avec ce qu'elle était dans les années 70-80. Exception peut-être du Liceu (quoique, le public peut y être glacial certains soirs), et peut-être du Met à certaines occasions.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12865
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: PIERO CAPPUCCILLI IN MEMORIAM

Message par HELENE ADAM » 11 nov. 2019, 15:43

paco a écrit :
11 nov. 2019, 15:33
HELENE ADAM a écrit :
11 nov. 2019, 15:27
jerome a écrit :
10 nov. 2019, 21:38
Loïs a écrit :
09 nov. 2019, 08:32
Alors pour s'en souvenir, ce moment inouï où il accorda le bis dès le prologue de Paillasse à un public qu'il savait hystériser (un an avant son retrait)
Extraordinaire! Comme il l'était souvent d'ailleurs! Précisons au passage que si nous n'avons plus beaucoup ce type de chanteurs, nous n'avons plus non plus ce type de publics ...
Nous avons toujours des chanteurs qui suscitent les enthousiasmes d'un public qui réclame un "bis" par de longues ovations. Il y a moins de trois jours, Camarena a bissé "Una lacrima" à Barcelone dans l'Elisir. :wink:
Et ce n'est pas moins rare "qu'avant".
Je pense que Jérôme ne faisait pas allusion au bis (il y a depuis peu d'années un retour en grâce du bis, quasiment disparu de nos scènes dans les années 90-00). A mon avis, il faisait allusion à ces longs délires du public après un air, là très franchement pour avoir vécu l'opéra depuis 40 ans je suis d'accord avec Jérôme, l'ambiance en salle de nos jours n'a absolument plus rien à voir avec ce qu'elle était dans les années 70-80. Exception peut-être du Liceu (quoique, le public peut y être glacial certains soirs), et peut-être du Met à certaines occasions.
Oui j'avais bien compris, Jerome est souvent sur le mode "nostalgique" cela n'a échappé à personne je pense. Mais moi non. :wink:
Je connais aujourd'hui des délires certains soirs et pas d'autres, comme autrefois. Et ce qui préside à un "bis" est forcément un délire du public (jamais vu de "bis" concédés sans une forte insistance du public). Et je trouve que le public d'opéra reste très "sensible" aux belles performances qu'il voudrait, du coup, voir répétées aussitôt...d'où l'ovation très spéciale qui réclame un "bis" même en plein milieu d'un opéra (Radvanovsky à Bastille pour le Trovatore pour ceux qui étaient, il y a deux ans par exemple).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 49 invités