Récital JF Borras/C. Giannelli/A. Palloc- Elephant Paname- 14/01/2019

Représentations
Répondre
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19880
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Récital JF Borras/C. Giannelli/A. Palloc- Elephant Paname- 14/01/2019

Message par JdeB » 13 janv. 2019, 10:03

Jean-François Borras, ténor
Cristina Giannelli, soprano
Antoine Palloc, piano


ROGRAMME

Jules Massenet (1842-1912)
Werther
« Alors, c’est bien ici … Ô nature … » JFB
« Lorsque l’enfant … » JFB
« Toute mon âme est là … Pourquoi me réveiller … » JFB

Charles Gounod (1818-1893)
Roméo et Juliette
« Dieu ! quel frisson court dans mes veines … » CG
« C’est là … » JFB

Polyeucte
« Source délicieuse … » JFB

Georges Bizet (1838-1875)
Carmen
« Parle-moi de ma mère … » CG-JFB
« La fleur que tu m’avais jetée … » JFB

Jules Massenet (1842-1912)
Manon
« C’est toi … » CG-JFB

Paris, Elephant Paname, le 14 janvier 2019

Depuis une douzaine d’années déjà, Jean-François Borras fait parler de lui et, lentement mais sûrement, a réussi sa conquête de grandes scènes internationales avec trois tremplins : l’Opéra de Monte-Carlo, principauté où il s’est formé dès son plus jeune âge, le Met de New York et l’Opéra de Vienne. Comme beaucoup, il a su saisir sa chance à la faveur de l’annulation d’un illustre confrère lorsque, le 3 mars 2014, Jonas Kaufmann a déclaré forfait pour Werther au Met et où, en qualité de « cover » (doublure) Jean-François Borras l’a remplacé au pied levé et avec un succès retentissant. Depuis il est revenu sur la première scène américaine en Rofolfo de La Bohème, Duc de Mantoue, à nouveau dans Werther, en titulaire cette fois, et une série de Nicias soit 16 représentations à ce jour au total.
C’est justement avec Werther qu’il ouvre la soirée devant Karine Deshayes, présente dans le public et marraine des Instants lyriques (c’était le quatre et unième ce soir) qui sera à nouveau sa Charlotte au Capitole en juin prochain. D’emblée on admire la somptueuse opulence du timbre, rond et charnu, plein de sève et de fraicheur, la netteté parfaite de son articulation et sa probité stylistique ainsi qu’un engagement total mais on note déjà une certaine prudence dans l’aigu.
Il semble que le ténor soit parvenu à un tournant dans sa vocalité et qu’il aborde désormais, la voix gagnant en largeur et en puissance, une évolution vers les rôles plus spinto d’où un registre aigu plus problématique en ce moment décisif ce dont témoigne un petit accident sur le très délicat si bémol piano de l’air de la fleur…
Mais tout le reste du concert est à saluer bien bas même si on déplore qu’il ait renoncé à l’air du Chevalier Des Grieux »Ah, fuyez… » inscrit au programme. Mais le duo de Saint-Sulpice le trouve à son meilleur, éperdu et tourmenté en ce retour de flamme pour la fatale Manon, ardent d’émission et totalement crédible.

Cristina Giannelli lui donne la réplique avec beaucoup d’intensité, la plastique et le glamour qui s’imposent dans ce rôle. Dotéé de vrais moyens vocaux et d’une très bonne diction française, la soprano italienne doit cependant canaliser son vibrato, mieux maîtriser ses prises de respirations et élargir sa palette de couleurs. Elle fut aussi une touchante Micaela dans le duo avec Don José.

Antoine Palloc, au sommet de son art, fait se lever de son simple clavier tout un orchestre et tant d’atmosphères variées !

Après ce programme entièrement dévolu à l’opéra français, les deux bis sont tirés du Mefistofele de Boito sans que JF Borras ne retrouve dans l’air sublime "Giunto sul passo estremo" toute la magie d’Orange... Mais le duo d’amour Faust/Marguerite "Lontano, Lontano" est vécu puissamment, tout en délicatesse, ferveur et raffinement.

Jérôme Pesqué
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19880
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Récital JF Borras/C. Giannelli/A. Palloc- Elephant Paname- 14/01/2019

Message par JdeB » 16 janv. 2019, 10:40

Outre la présence de K. Deshayes, déjà citée, signalons celle de Nicolas Cavallier, d'Yvan Cassar et d'Alain Lanceron
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 57 invités