Cilea - Adriana Lecouvreur - Noseda/McVicar - Met - 01/2019

Représentations
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 4127
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Cilea - Adriana Lecouvreur - Noseda/McVicar - Met - 01/2019

Message par micaela » 13 janv. 2019, 12:04

Elle avait déjà fait ça pour son Anna Bolena du Met il y a quelques années, pour les mêmes motifs .
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

dany54
Messages : 41
Enregistré le : 02 déc. 2012, 00:00

Re: Cilea - Adriana Lecouvreur - Noseda/McVicar - Met - 01/2019

Message par dany54 » 13 janv. 2019, 13:04

Vu au cinéma. Très belle soirée car tout était réussi ! J'ai beaucoup aimé Netrebko dans sa déclamation de Phèdre et dans la scène finale : quelle tragédienne ! Filmer les chanteurs en gros plan est une erreur de toute façon et ne leur rend pas service pour la majorité d'entre eux. Beczala a une belle santé vocale et ne déçoit jamais. Anita parfaite, Maestri très émouvant et tous les autres très bons dans leurs rôles respectifs. Très bonne direction et belle mise en scène ! Bravo !

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9795
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Cilea - Adriana Lecouvreur - Noseda/McVicar - Met - 01/2019

Message par Bernard C » 13 janv. 2019, 13:55

Représentation du 12 janvier 2019

Anthologique.
Une salle en suspension.
On ne peut pas espérer entendre mieux aujourd'hui cette œuvre tant ce quatuor fut immense.
Nous sommes tous ressortis sonnés.


Bernard
"C'est beau parce que c'est Virgile ; c'est saisissant parce que c'est Shakespeare ; je le sais bien. Je ne suis qu'un maraudeur ; je viens de fourrager dans le jardin des deux génies... " Berlioz (à propos des Troyens IV-4)

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2166
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Cilea - Adriana Lecouvreur - Noseda/McVicar - Met - 01/2019

Message par aurele » 13 janv. 2019, 14:09

philopera a écrit :
13 janv. 2019, 11:49
aurele a écrit :
13 janv. 2019, 11:42
L'actrice en revanche est de plus en plus banale, terme utilisé pour être gentil.
Et le cinéma avec les gros plans de lui rend pas service tant elle est inexpressive de la face ...en salle cela devait être moins gênant
Quand je dis qu'elle m'a finalement ému c'est surtout par l'expressivité et les couleurs de sa voix qui ,au delà d'un timbre merveilleux, m'ennuie d'habitude
Même chose que toi, notamment au quatrième acte où je l'ai trouvée bouleversante.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9795
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Cilea - Adriana Lecouvreur - Noseda/McVicar - Met - 01/2019

Message par Bernard C » 16 janv. 2019, 13:39

Évidemment j'approuve pleinement ( à tous égards) la très belle critique de notre Yannick , publiée sur la toile , de cette représentation du 12 janvier.

Vous la trouverez bien quelque part.


Bernard
"C'est beau parce que c'est Virgile ; c'est saisissant parce que c'est Shakespeare ; je le sais bien. Je ne suis qu'un maraudeur ; je viens de fourrager dans le jardin des deux génies... " Berlioz (à propos des Troyens IV-4)

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9795
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Cilea - Adriana Lecouvreur - Noseda/McVicar - Met - 01/2019

Message par Bernard C » 16 janv. 2019, 14:30

Bon je vais dire quelque chose pas très politiquement correct mais vous avez un peu l'habitude.

Quand vous écoutez ce passage :

"Si, con l'ansia, con l'impeto ardente
di chi sente, primamente
dischiudersi il core!
Egli é mio! L'amor suo m'appartiene!
Chi mai viene le catene
sue dolci a tentar? "


C'est là :
https://youtu.be/9imgHGNOjEI

Est-ce que comme moi Anita Rachvelishvili vous fait traverser le corps d'une vibration érotique ?

Ça me trouble, c'est très rare cette sensation chez moi à l'opéra... cette voix, cette énergie vibrante... ça me déclenche vraiment une sensation corporelle, ressentie aussi bien dans la salle qu'en revoyant cet extrait vidéo.

Bernard
"C'est beau parce que c'est Virgile ; c'est saisissant parce que c'est Shakespeare ; je le sais bien. Je ne suis qu'un maraudeur ; je viens de fourrager dans le jardin des deux génies... " Berlioz (à propos des Troyens IV-4)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 63 invités