Verdi - Nabucco - Rustioni / vc - Lyon et TCE - 11/2018

Représentations
Répondre
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12643
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 10 nov. 2018, 20:46

jerome a écrit :
10 nov. 2018, 20:21
PlacidoCarrerotti a écrit :
10 nov. 2018, 19:49
Rajoute Rebeka :lol: !
Désolé mais alors là pas du tout! j'aimerais beaucoup que Mme Pirozzi ait le quart des qualités vocales de Rebeka!
J'aimerais beaucoup que Rebeka ait le dixième de la voix de Caballé, Sutherland, Anderson, Yoncheva, Radvanovsky ou la moitié de la voix de Miricoiu, Devia et quelques autres...
Même problème de pénurie.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par jerome » 10 nov. 2018, 21:03

La comparaison interne est déjà fausse car Sutherland qui avait les plus gros moyens vocaux de tout ce monde là avait plus du double de ceux d'Anderson, ... et Dieu sait que j'adore Anderson!
Par ailleurs je suis infiniment désolé les moyens vocaux de Rebeka sont très supérieurs à ceux de Miricioiu en longueur comme en largeur et à ceux de Devia en largeur. En moyens vocaux Devia c'était le pendant italien de Gruberova. Rebeka est une très grosse pointure au dessus!

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9226
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par Bernard C » 10 nov. 2018, 21:39

Je sens que Mademoiselle Pirozzi est entrain de descendre au quatrième dessous....

:mrgreen:

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par jerome » 10 nov. 2018, 21:50

Pas du tout! Un simple réajustement par rapport à certains propos qui en font une immense verdienne, l'Abigaille du siècle et une virtuose extraordinaire. Cedolins lui était très supérieure dans bon nombre de rôles et verdiens et belcantistes y a pas si longtemps que ça et pourtant Cedolins a été, à mon sens, injustement malmenée. Theodossiou que pourtant je n'affectionne pas spécialement, faisait objectivement bien mieux que Pirozzi qui est en définitive une globalement pas mauvaise chanteuse mais pas exceptionnelle non plus!

srourours
Alto
Alto
Messages : 305
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par srourours » 10 nov. 2018, 21:53

Le plus triste là-dedans, c'est qu'on taille un short à Pirozzi, passant sous silence le reste de la distribution ( quand meme une sacrée découverte que ce baryton mongol, c'est fascinant je trouve ce parcours, cet amour de Verdi qu'il a, ce chant de haute école), et ne parlant pas de l'oeuvre.

srourours
Alto
Alto
Messages : 305
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par srourours » 10 nov. 2018, 21:55

jerome a écrit :
10 nov. 2018, 21:50
Pas du tout! Un simple réajustement par rapport à certains propos qui en font une immense verdienne, l'Abigaille du siècle et une virtuose extraordinaire. Cedolins lui était très supérieure dans bon nombre de rôles et verdiens et belcantistes y a pas si longtemps que ça et pourtant Cedolins a été, à mon sens, injustement malmenée. Theodossiou que pourtant je n'affectionne pas spécialement, faisait objectivement bien mieux que Pirozzi qui est en définitive une globalement pas mauvaise chanteuse mais pas exceptionnelle non plus!
Mais tu es venu à quelle représentation ?

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par jerome » 10 nov. 2018, 22:15

Mais peu importe! Je n'ai pas à répondre à ça! Mon propos est une réaction générale par rapport aux hyperboles laudatives dont ce Nabucco est le prétexte parce que je connais les prestations de Mme Pirozzi que ce soit chez Bellini, Donizetti et Verdi (Nabucco compris) et que ces prestations m'amènent à nuancer ces louanges improbables de par leur aspect excessif!

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par jerome » 10 nov. 2018, 22:16

srourours a écrit :
10 nov. 2018, 21:53
quand meme une sacrée découverte que ce baryton mongol, c'est fascinant je trouve ce parcours, cet amour de Verdi qu'il a, ce chant de haute école
là je suis d'accord!

srourours
Alto
Alto
Messages : 305
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par srourours » 10 nov. 2018, 22:43

jerome a écrit :
10 nov. 2018, 22:15
Mais peu importe! Je n'ai pas à répondre à ça! Mon propos est une réaction générale par rapport aux hyperboles laudatives dont ce Nabucco est le prétexte parce que je connais les prestations de Mme Pirozzi que ce soit chez Bellini, Donizetti et Verdi (Nabucco compris) et que ces prestations m'amènent à nuancer ces louanges improbables de par leur aspect excessif!
Non, ce n'est pas anodin. Tu operes de nombreuses comparaisons sans que l'on sache si tu as vu tout ce petit monde en direct.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10665
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par HELENE ADAM » 10 nov. 2018, 22:47

srourours a écrit :
10 nov. 2018, 22:43
jerome a écrit :
10 nov. 2018, 22:15
Mais peu importe! Je n'ai pas à répondre à ça! Mon propos est une réaction générale par rapport aux hyperboles laudatives dont ce Nabucco est le prétexte parce que je connais les prestations de Mme Pirozzi que ce soit chez Bellini, Donizetti et Verdi (Nabucco compris) et que ces prestations m'amènent à nuancer ces louanges improbables de par leur aspect excessif!
Non, ce n'est pas anodin. Tu operes de nombreuses comparaisons sans que l'on sache si tu as vu tout ce petit monde en direct.
Le point de vue de Jérôme est précieux, qu'il ait vu en direct ou écouté en retransmission. En tous cas moi, (même si je ne suis pas toujours d'accord et en particulier sur Pirozzi :wink: ), c'est un point de vue qui m'intéresse.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : altini, HELENE ADAM, Majestic-12 [Bot] et 85 invités