Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Représentations
jeantoulouse
Ténor
Ténor
Messages : 510
Enregistré le : 27 mai 2012, 23:00

Re: Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Message par jeantoulouse » 13 oct. 2018, 13:11

Très beau compte rendu, très prenant, qui donne envie de voir le spectacle et d'entendre Yoncheva. On vous envie.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8449
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Message par jerome » 13 oct. 2018, 20:44

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10927
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Message par HELENE ADAM » 14 oct. 2018, 10:10

Merci à Jérôme pour ces photos qui illustrent bien la représentation y compris la scène finale (Médée s'accrochant au rideau de scène avant de sombrer) et les saluts avec l'orchestre sur la scène.
La mise en scène se fait assassiner dans la presse allemande mais le reste est encensé, même s'il existe au moins un article qui considère que cette Médée, version française, a été mal distribuée, la voix de Yoncheva étant surdimensionnée et celle-ci passant son temps à réduire la voilure pour ne pas couvrir tout le monde. Je précise tout de suite que ce n'est pas du tout mon opinion et qu'au contraire, j'ai trouvé le plateau assez équilibré sur le plan des décibels, il m'a semblé que c'était le choix de Yoncheva de chanter tout en tension dramatique (mais avec des nuances), et que c'était l'une des causes de l'émotion intense qui s'est emparée du public assez rapidement dès son arrivée sur scène.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Message par zigfrid » 15 oct. 2018, 11:21

Concernant Yoncheva, en tout cas à l'écoute c'était très prenant; sur scène, l'impact doit être encore plus fort.
Dreisig finit son air de manière catastrophique; cette dame en est encore à l'A.B.C du chant; je ne comprends pas que des magazines en fasse la couverture (et avec le titre qui va avec où la chanteuse se vante sans s'embarrasser de scrupules qu'elle a l'impression d'être née chanteuse!!!; en tout cas on n'a pas beaucoup l'impression qu'elle soit apte à ce niveau à fouler les planches)
je sais bien qu'on est en temps de disette mais tout de même!!

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 422
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Message par DelBosco » 15 oct. 2018, 16:49

jeantoulouse a écrit :
13 oct. 2018, 13:11
Très beau compte rendu, très prenant, qui donne envie de voir le spectacle et d'entendre Yoncheva. On vous envie.
Je lis que Lissner était dans la salle. Une possibilité qu'il fasse venir ce spectacle à Paris ?

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7185
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Message par MariaStuarda » 15 oct. 2018, 23:14

zigfrid a écrit :
15 oct. 2018, 11:21
Concernant Yoncheva, en tout cas à l'écoute c'était très prenant; sur scène, l'impact doit être encore plus fort.
Dreisig finit son air de manière catastrophique; cette dame en est encore à l'A.B.C du chant; je ne comprends pas que des magazines en fasse la couverture (et avec le titre qui va avec où la chanteuse se vante sans s'embarrasser de scrupules qu'elle a l'impression d'être née chanteuse!!!; en tout cas on n'a pas beaucoup l'impression qu'elle soit apte à ce niveau à fouler les planches)
je sais bien qu'on est en temps de disette mais tout de même!!
On est obligé de dire des horreurs pareils sur les chanteurs ?

Avatar du membre
kirby
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 177
Enregistré le : 14 déc. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Re: Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Message par kirby » 16 oct. 2018, 06:43

C'est en effet bien exagéré.
Ecnore une fois, dans la salle, cette jeune chanteuse a été handicapée par le mur de son bâti par la fosse et le chef.

Avatar du membre
kirby
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 177
Enregistré le : 14 déc. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Re: Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Message par kirby » 16 oct. 2018, 06:45

DelBosco a écrit :
15 oct. 2018, 16:49
jeantoulouse a écrit :
13 oct. 2018, 13:11
Très beau compte rendu, très prenant, qui donne envie de voir le spectacle et d'entendre Yoncheva. On vous envie.
Je lis que Lissner était dans la salle. Une possibilité qu'il fasse venir ce spectacle à Paris ?
Il faut espérer qu’il offre aux spectateurs de l’opera de paris, yoncheva en medée...mais pas dans ce mauvais spectacle...

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7185
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Message par MariaStuarda » 16 oct. 2018, 06:55

kirby a écrit :
16 oct. 2018, 06:43
C'est en effet bien exagéré.
Ecnore une fois, dans la salle, cette jeune chanteuse a été handicapée par le mur de son bâti par la fosse et le chef.
Et dire qu'elle est à l'ABC du chant alors qu'elle nous a offert un récital de toute beauté au TCE le lendemain !!!!!
Certains se rendent ils compte que les artistes eux-mêmes peuvent lire ODB et peuvent être blessés par des avis aussi extrêmes ?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10927
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cherubini - Médée - Barenboim/Breth - Berlin - 10/2018

Message par HELENE ADAM » 16 oct. 2018, 07:53

kirby a écrit :
16 oct. 2018, 06:43
C'est en effet bien exagéré.
Ecnore une fois, dans la salle, cette jeune chanteuse a été handicapée par le mur de son bâti par la fosse et le chef.
Je n'ai pas eu cette impression de "mur" du tout. Au contraire, Barenboim nous a offert (et ce n'est pas toujours le cas), une lecture très fine et très complexe de ce Cherubini en français (donc avec des dialogues parlés), qui n'est pas du baroque pur mais reste "classique" sans les "excès" du romantisme qui n'auraient rien à faire là. (Question mur de l'orchestre, FROSCH c'était évidemment autre chose mais les chanteurs-chanteuses, tous wagnériens, ne sont pas du même calibre....)
Les chanteuses de Médée dominaient de très loin l'orchestre (qui dialogue beaucoup avec leurs voix d'ailleurs) et n'ont pas eu besoins, AMHA, de forcer une nature qu'elles ont très généreuses (c'est vrai pour les trois.. :wink: ).
Je pense que le "problème" d'Elsa Dreisig, qui, je le répète, campe une Dircé à fort caractère, pas une petite oie blanche écrasée par la personnalité de Médée, est plutôt ce chant "tout d'un bloc" qui manque de nuances. Dès que Yoncheva ouvre la bouche après son monologue on entend la différence de technique et la belle maitrise du timbre et de sa richesse harmonique que la jeune chanteuse ne possède pas encore. Du coup, ses aigus jetés parfois en hâte, sont un peu acides sur scène (et donc pas toujours agréables). J'avais eu un peu déjà cette impression quand elle chantait Lauretta dans Gianni Schicchi à Bastille.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 66 invités