Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Représentations
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10290
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Message par HELENE ADAM » 13 juil. 2018, 19:45

Don Giovanni

Wolfgang Amadeus Mozart

Livret : Lorenzo da Ponte

© 2018 ROH. Photograph by Bill Cooper
Image


Direction musicale : Marc Minkowski
Mise en scène : Kasper Holten

Don Giovanni : Mariusz Kwiecień
Leporello : Ildebrando D'Arcangelo
Donna Anna : Rachel Willis-Sørensen
Don Ottavio : Pavol Breslik
Donna Elvira : Hrachuhi Bassenz
Zerlina : Chen Reiss
Masetto : Anatoli Sivko
Le Commandeur : Willard W. White

Choeurs : Royal Opera Chorus
Orchestra du Royal Opera House

Reprise au Royal Opera House, juillet 2018.

Retransmission sur grand écran en extérieur dans plusieurs villes du Royaume Uni de la séance du 12 juillet 2018.
Toujours disponible sur la chaine du ROH sur Youtube.

Joyeuse ambiance avant la retransmission et pendant l'entracte, puisque les organisateurs de cette opération "big Screen" se rendent au milieu des spectateurs de plein air, recueillant les impressions et jouant les animateurs (comment applaudir et se manifester pour que les spectateurs de l'intérieur du ROH entendent le nombre de "supporters" de ce Don Giovanni dans tout le RU, comment reprendre en choeurs certains thèmes célèbres etc etc...).
Au Royaume Uni c'est comme en Allemagne, on aime l'opéra...de qualité et on vient l'écouter assis sur un coussin sur le sol devant un grand écran.
A Munich, c'est BMW qui sponsorisait et organisait la retransmission extérieure en direct de Parsifal. Au Royaume Uni c'est BP.

La mise en scène de Holten a été créée en 2014 au ROH.
Lien vers le fil qui en avait alors fait une analyse assez précise (Paco) ici même
viewtopic.php?f=6&t=13613&p=219174&hili ... ni#p219174

CR à suivre....
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 727
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Message par fomalhaut » 13 juil. 2018, 20:32

Oui mais, la disponibilité est sujette à question.
Le ROH ne bloquait-il pas la diffusion, ou, plus exactement, la rediffusion aujourd'hui ?

fomalhaut

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10290
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Message par HELENE ADAM » 13 juil. 2018, 21:06

fomalhaut a écrit :
13 juil. 2018, 20:32
Oui mais, la disponibilité est sujette à question.
Le ROH ne bloquait-il pas la diffusion, ou, plus exactement, la rediffusion aujourd'hui ?

fomalhaut
Je viens de finir de le regarder sur Youtube, chaine officielle du ROH... :wink:
Triomphe absolu aux saluts pour ce diable de Mariusz Kwiecień, fabuleux Don Giovanni, pour la Donna Anna magnifique de Rachel Willis-Sørensen et pour le Leporello, double un peu sinistre de DG, interprété par Ildebrando D'Arcangelo.
Et salutations appuyées au maestro qui rend Mozart si magique....


Image

J'ai bien aimé la mise en scène de Holten, même si elle prend un parti très radical, surtout visible en deuxième partie, celui de considérer les femmes comme irrésistiblement attirées par Don Giovanni comme par un aimant. Ce qu'on voit alors sur scène, est paradoxal par rapport au texte chanté. Mais il faut reconnaitre que c'est si magistralement interprété scéniquement par tous les artistes, que ce choix, si bien défendu, n'est finalement pas gênant. Esthétiquement la représentation est très réussie bien que finalement assez simple : un décor blanc en carroussel, avec escaliers, portes, balcons, pièces diverses, qui s'ouvrent, se ferment, tournent, et surtout sont éclairées par des vidéos projetées de couleurs différentes avec inscriptions, arabesques, dessins artistiques, évoluant au fur et à mesure de l'opéra. Plutôt noir, teinté de blanc, de rouge par instant au début, plutôt blanc éclaboussé de noir à la fin, du rouge flamboyant au début de la deuxième partie, du bleu soutenu au milieu, bref, c'est si beau et si impressionnant que lorsque les lumières se rallument normalement juste après la mort de DG (pas de final lénifiant, tant mieux...), le plateau parait soudain bien terne, la magie est rompue.
A noter que les costumes sont de toute beauté, eux aussi oeuvres d'art, la jupe rose de Donna Anna est "teintée" d'une tache d'encre noir savamment répandue sur les plis, la robe vert d'eau de Donna Elvira est couverte d'écritures de belle calligraphie etc...
Mais c'est surtout vraiment, très bien joué par tous, ce qui démontre une capacité importante de direction d'acteurs de la part du metteur en scène (et un sacré talent des artistes).

Plus globalement, j'ai évidemment apprécié la direction de Minkowski, l'un des meilleurs actuels dans DG. Il sait tout à la fois respecter la discrétion de l'accompagnement des récitatifs, les solos de harpe et les grandes envolée dramatiques de cet opéra de Mozart que je tiens décidément pour son meilleur (et qui me rend toujours nostalgique de ce que nous avons perdu potentiellement à sa mort trop rapide...). Et cette attention permanente aux chanteurs est également une de ses marques de fabrique de qualité. Les tempi sont vifs mais jamais à contre sens et les passages "légers" annoncent toujours habilement la tragédie en marche.
Il a évidemment une très belle distribution globale.

Image

Le Don Giovanni de Mariusz Kwiecień, est l'un des meilleurs et nul doute que cette salle du ROH à l'excellente acoustique et avec la délicatesse de Minkowski faisant du Mozart (orchestre en rapport...), en faisait un DG parfaitement calibré en projection de voix. On connait ses talents d'acteur dans ce rôle comme dans d'autres (je pense à son étonnant et touchant Krol Roger dans cette même salle, à son Alphonse de la Favorite l'an dernier à Munich notamment), mais au-delà de sa capacité à jouer un personnage en l'habitant dans chaque geste et chaque mimique, il sait aussi traduire dans son chant les inflexions d'un DG qui sombre peu à peu dans la folie.
Son compère, son double, son esclave, son Leporello est un Ildebrando D'Arcangelo à la voix très sombre et au look inquiétant, qui complète parfaitement le DG du baryton Polonais. Il a fait d'énormes progrès sur le plan vocal, trouve-je, il n'a plus ce côté assez approximatif dans le phrasé, a gagné en régularité et en beauté du timbre.
Je reste subjuguée par la Donna Anna de Rachel Willis-Sørensen, voix capiteuse à souhait, beauté physique et classe folle sur la scène, vocalises périlleuses jamais ennuyeuses, elle fait tout passer dans sa voix, c'est superbe. Elle a été ovationnée à chacun de ses grands airs et au final et c'était amplement mérité. Je l'ai découverte dans cette salle d'ailleurs, en Eva des Meistersinger l'an dernier, puis en Hélène des Vêpres en septembre. Deux fois remarquée. :D

Image

J'étais moins convaincue au départ par la Donna Elvira de Hrachuhi Bassenz (que je ne connais pas je crois ?), aigus difficiles et voix un peu sur le fil et puis elle s'est enhardie et a continué elle aussi par "Ah, pietà !" de toute beauté et très engagé. Un peu en deçà de sa partenaire cependant. Je crois ne l'avoir jamais entendue ce qui rend plus difficile une appréciation uniquement à partir d'une retransmission.
Je suis plus circonspecte sur le rôle un peu ingrat réservé au ténor dans cet opéra. Le Don Ottavio de Pavol Breslik est assez moyen : le timbre est assez rugueux, le phrasé un peu heurté avec bien peu de legato et ses airs n'ont pas l'élégance de son port, parfait lui, ni de son physique de jeune premier. C'était peut-être un mauvais soir pour lui, je ne sais pas...
Gentils et charmants Zerlina et Masetto, très bien chantant et très crédibles par la même occasion, pour compléter une brillante distribution.
Bref, avec les réserves d'usage dues à la retransmission, atténuées par le fait que j'ai déjà entendus la plupart des chanteurs déjà en salle, et même dans cette salle, j'ai passé une très bonne soirée.

© 2018 ROH. Photograph by Bill Cooper
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 7898
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Message par paco » 13 juil. 2018, 21:59

HELENE ADAM a écrit :
13 juil. 2018, 21:06
Plus globalement, j'ai évidemment apprécié la direction de Minkowski, l'un des meilleurs actuels dans DG.
J'ai entendu son DG à Versailles l'an dernier et cela reste pour moi très mémorable, tout à fait d'accord avec toi il est un des meilleurs chefs qui soit à l'heure actuelle pour cette oeuvre. Il est notamment le seul à en faire aussi bien ressortir la tension et la théâtralité.
HELENE ADAM a écrit :
13 juil. 2018, 21:06
Je suis plus circonspecte sur le rôle un peu ingrat réservé au ténor dans cet opéra. Le Don Ottavio de Pavol Breslik est assez moyen : le timbre est assez rugueux, le phrasé un peu heurté avec bien peu de legato et ses airs n'ont pas l'élégance de son port, parfait lui, ni de son physique de jeune premier. C'était peut-être un mauvais soir pour lui, je ne sais pas...
Il est possible aussi que le Mozart "virtuose" (je pense notamment à l'air du II) ne lui convienne plus compte tenu de l'évolution de son répertoire vers des rôles plus lourds ces dernières années.

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 665
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Message par enrico75 » 14 juil. 2018, 06:52

HELENE ADAM a écrit :
13 juil. 2018, 21:06

Je reste subjuguée par la Donna Anna de Rachel Willis-Sørensen, voix capiteuse à souhait, beauté physique et classe folle sur la scène, vocalises périlleuses jamais ennuyeuses, elle fait tout passer dans sa voix, c'est superbe. Elle a été ovationnée à chacun de ses grands airs et au final et c'était amplement mérité. Je l'ai découverte dans cette salle d'ailleurs, en Eva des Meistersinger l'an dernier, puis en Hélène des Vêpres en septembre. Deux fois remarquée. :D

elle était aussi une remarquable Elsa au DeutchOper en décembre dernier :) :) :)

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1541
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Message par Hiero von Stierkopf » 14 juil. 2018, 07:05

Elle n'a pas chanté Hélène à la ROH mais à la BSO.
Rôle qu'elle reprend d'ailleurs pendant le festival.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10290
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Message par HELENE ADAM » 14 juil. 2018, 07:08

Hiero von Stierkopf a écrit :
14 juil. 2018, 07:05
Elle n'a pas chanté Hélène à la ROH mais à la BSO.
Rôle qu'elle reprend d'ailleurs pendant le festival.
Oui très juste, comme j'ai vu les deux, j'ai mélangé. Je suis confuse... :oops:
C'était Malin Byström au ROH.
Je vais revoir d'ailleurs les Vêpres pour le festival....(du BSO)
paco a écrit :
13 juil. 2018, 21:59
Il est possible aussi que le Mozart "virtuose" (je pense notamment à l'air du II) ne lui convienne plus compte tenu de l'évolution de son répertoire vers des rôles plus lourds ces dernières années.
Comme pas mal de ténors lyriques à un certain stade de sa carrière, il semble un peu hésiter entre plusieurs voies...
Le fait est qu'il ne se ménage guère ces jours-ci puisqu'il est reparti à Munich pour deux séances du Trittico les 14 et 16 juillet avant la dernière de ce Don Giovanni à Londres le 17...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1079
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Message par philipppe » 14 juil. 2018, 07:56

HELENE ADAM a écrit :
14 juil. 2018, 07:08
Hiero von Stierkopf a écrit :
14 juil. 2018, 07:05
Elle n'a pas chanté Hélène à la ROH mais à la BSO.
Rôle qu'elle reprend d'ailleurs pendant le festival.
Oui très juste, comme j'ai vu les deux, j'ai mélangé. Je suis confuse... :oops:
C'était Malin Byström au ROH.
Je vais revoir d'ailleurs les Vêpres pour le festival....(du BSO)
paco a écrit :
13 juil. 2018, 21:59
Il est possible aussi que le Mozart "virtuose" (je pense notamment à l'air du II) ne lui convienne plus compte tenu de l'évolution de son répertoire vers des rôles plus lourds ces dernières années.
Comme pas mal de ténors lyriques à un certain stade de sa carrière, il semble un peu hésiter entre plusieurs voies...
Le fait est qu'il ne se ménage guère ces jours-ci puisqu'il est reparti à Munich pour deux séances du Trittico les 14 et 16 juillet avant la dernière de ce Don Giovanni à Londres le 17...
Son rôle dans Gianni Schchi est pas énorme, et ses apparitions furtives dans les autres, ça devrait aller pour la dernière de DG

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8232
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Message par jerome » 14 juil. 2018, 10:33

Très belle production avec des partis pris surprenants mais qui ne vont pas contre la musique ni fondamentalement contre l'esprit de l'œuvre. C'est très esthétique de bout en bout. Très beau cast dans l'ensemble même si moi aussi j'ai quelques petites réserves sur Breslik et Bassenz ...
Kwiecień est définitivement magnifique dans le rôle-titre qu'il habite avec une présence scénique et vocale époustouflante. D'Arcangelo tellement plus à sa place en Leporello lui donne une réplique de belle facture. Et puis la Donna Anna de Rachel Willis-Sørensen sidérante, renversante même dans une prestation absolument exemplaire de voix, de technique, de style, d'élégance laisse penser qu'on revient enfin à de vraies Donna Anna après toute une période délirante où l'on a confié ce rôle à des sopranos légers montés illusoirement en épingle et en faux soprano dramatico coloratura.
Bravo aussi à Minkowski dont la baguette offre une lisibilité instrumentale formidable tout en restant soucieuse à la fois du chant et de la puissance dramatique de l'oeuvre.

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 727
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Minkowski/Holten - ROH - 07/2017

Message par fomalhaut » 14 juil. 2018, 14:47

HELENE ADAM a écrit :
13 juil. 2018, 21:06
fomalhaut a écrit :
13 juil. 2018, 20:32
Oui mais, la disponibilité est sujette à question.
Le ROH ne bloquait-il pas la diffusion, ou, plus exactement, la rediffusion aujourd'hui ?

fomalhaut
Je viens de finir de le regarder sur Youtube, chaine officielle du ROH... :wink:
Merci ( :D )
Effectivement, ce Don Giovanni est visible sur la chaine du ROH sur YT. Je n'avais pas pensé à y jeter un coup d'oeil.
Il est toutefois surprenant que Operavision et Operavision/YT affichent que la rediffusion est bloquée par le ROH.

Quoiqu'il en soit, a première vue, entre Londres ( :) ) et Lyon ( :2guns: ), il n'y a pas photo.

fomalhaut

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités