Michael Spyres

Les artistes
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9100
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Michael Spyres

Message par Bernard C » 07 oct. 2018, 22:22

( Hélène cette petite remarque ne valait que sur cette représentation et ce fil....ne fais pas de fixette :wink: )



On verra bien ce que ce ténor devient, ces spéculations sont assez vaines non ?

Ce qui est sûr pour ce qui me concerne c'est que j'aimerais bien qu'on ait un ténor qui reussisse là où Hymel a commencé à faire des choses epatantes mais marque sérieusement le pas ( je pense obsessionnellement à Berlioz )
Florestan il faut qu'il s'y colle sur scène pour se jeter dans la fosse.
Tant qu'il n'a pas été au fond du trou, il arrivera difficilement à s'arracher quelque chose de cette douleur.
Et puis un orchestre pareil !

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

srourours
Alto
Alto
Messages : 262
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Michael Spyres

Message par srourours » 07 oct. 2018, 22:37

Il y a une grande voracité intellectuelle chez Spyres à dévorer de la musique, défricher du répertoire, se confronter à tout un tas de partitions d'époques et d'esthétiques différentes. De fait, il y aura des loupés, des insatisfactions qui seront suivies de réussites éclatantes. Ce qui fait son charme, c'est un personnage un peu loufoque, et une typologie vocale un peu inclassable comme dit plus haut dans le fil. Comme Bernard, je le trouve immense dans Berlioz. Laissons de coté les comparaisons où en creux sont toujours convoqués en creux les memes noms.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10469
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Michael Spyres

Message par HELENE ADAM » 07 oct. 2018, 22:44

srourours a écrit :
07 oct. 2018, 22:37
Il y a une grande voracité intellectuelle chez Spyres à dévorer de la musique, défricher du répertoire, se confronter à tout un tas de partitions d'époques et d'esthétiques différentes. De fait, il y aura des loupés, des insatisfactions qui seront suivies de réussites éclatantes. Ce qui fait son charme, c'est un personnage un peu loufoque, et une typologie vocale un peu inclassable comme dit plus haut dans le fil. Comme Bernard, je le trouve immense dans Berlioz. Laissons de coté les comparaisons où en creux sont toujours convoqués en creux les memes noms.
C'est Spyres lui même qui se compare à Domingo, moi personnellement cela ne m'est pas venu à l'idée ni quand j'ai ouvert son fil, ni dans les longs développements que j'ai fait ici sur toutes les fois où je l'ai entendu sur scène. Il est en effet suffisamment inclassable pour qu'aucune comparaison ne soit très sérieuse (en creux ou en relief ou comme tu veux) : il suffit de relire la liste de rôles que j'ai cités dans lesquels je l'ai vu pour s'en convaincre. Quel autre ténor a aligné ces rôles-là les uns derrières les autres ?

PS : quant à Berlioz, je pense que c'était dans ma présentation dès le début du fil qui n'est pas très long :wink:
Enée et Faust. J'aurais pu ajouter : meilleur que Hymel pour moi dans ces deux rôles qu'ils ont en commun mais ce n'est pas très fair play au vu des difficultés actuelles de celui-ci (qui, lui, les a chanté sur scène de surcroit).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

srourours
Alto
Alto
Messages : 262
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Michael Spyres

Message par srourours » 07 oct. 2018, 22:52

Il ne se compare pas vocalement, il évoque le nombre de roles abordés. Il est plus proche de Gedda que de Domingo dans cette optique d'ailleurs.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10469
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Michael Spyres

Message par HELENE ADAM » 07 oct. 2018, 22:57

srourours a écrit :
07 oct. 2018, 22:52
Il ne se compare pas vocalement, il évoque le nombre de roles abordés. Il est plus proche de Gedda que de Domingo dans cette optique d'ailleurs.
Je te renvoies à la manière dont il se définit lui-même que j'ai rapportée en ouvrant le fil ....(de la catégorie rare des baritenore)
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

srourours
Alto
Alto
Messages : 262
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Michael Spyres

Message par srourours » 07 oct. 2018, 23:01

Je ne vois très bien où tu veux en venir ;) Il évoque Domingo quand il parle du nombre de role qu'il a chanté. Vocalement, ils n'ont rien à voir, et Spyres ne se compare pas vocalement à Domingo. Tu parles de baritenore, ce que n'a jamais été Domingo...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10469
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Michael Spyres

Message par HELENE ADAM » 07 oct. 2018, 23:08

srourours a écrit :
07 oct. 2018, 23:01
Je ne vois très bien où tu veux en venir ;) Il évoque Domingo quand il parle du nombre de role qu'il a chanté. Vocalement, ils n'ont rien à voir, et Spyres ne se compare pas vocalement à Domingo. Tu parles de baritenore, ce que n'a jamais été Domingo...
Les joies du malentendu étiré à l'infini :wink:
Je répète donc que je n'ai jamais comparé Spyres à Domingo, ni à personne d'ailleurs, c'est ce que j'ai rappelé en réponse à ton post. Et je ne recommence pas mes analyses concernant Spyres, elles sont écrites et développées dès le début du fil. Je suppose que tu les a lues donc tu les connais.
Donc nous sommes totalement d'accord et c'est parfait. Bonne nuit (c'est sans doute cette histoire de creux qui a rendu ton propos ambigu :wink: ).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

titoschipa
Soprano
Soprano
Messages : 59
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Michael Spyres

Message par titoschipa » 12 oct. 2018, 20:06

Gala Pratt-Spyres le 18 janvier au Carlo Felice, pour ceux qui veulent soutenir la pauvre ville de Gênes

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 28 invités