Les Fourberies de Scapin- Comédie Française - Sep2017/Fev2018

Répondre
paco
Basse
Basse
Messages : 7957
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Les Fourberies de Scapin- Comédie Française - Sep2017/Fev2018

Message par paco » 01 nov. 2017, 01:35

Les Fourberies de Scapin - Nouvelle production - Comédie Française
Mise en scène : Eric Ruf
avec, entre autres, Benjamin Lavernhe (Scapin), Didier Sandre (Géronte), Bakary Sangaré, Gilles David, Adeline D'Hermy, Claire de la Rue du Can, Pauline Clément, Julien Frison, Gael Kamilindi

Représentation du 31 octobre 2017

J'ai adoré cette production, qui puise aux racines les plus profondes de la Commedia dell'Arte (il y a même des morceaux de musique interprétés en vieil italien à la mandoline + chant par Benjamin Lavernhe en personne) : beaucoup de rythme, d'inventivité dans le découpage du texte, énormément d'énergie, cela bondit, rebondit, fuse de partout. Le jeu vire parfois au comique un peu gras - limite scato-, mais je trouve que cela cadre très bien avec l'esprit de cette pièce de tréteaux : on n'est pas, avec Scapin, dans le Misanthrope ni Tartuffe, on est au coeur de la comédie populaire, avec ces gestes à la Polichinelle tout droit sorti d'une trappe, ces bâtons, ces prises à partie du public, cette interaction permanente.
C'est vif, drôle, on va de surprise en surprise dans l'inventivité de la direction d'acteurs, on a l'impression de redécouvrir un texte que l'on croyait connaître par coeur.

Dans le rôle titre, Benjamin Lavernhe est absolument phénoménal de virtuosité, d'abattage, de présence. Il se livre à un véritable numéro "polyvalent", chantant, dansant, bondissant, jouant avec les mots en virtuose étourdissant. Il nous rend ivre, c'est absolument irrésistible ! Mais il y a aussi l'extraordinaire Didier Sandre en Géronte veule à souhait, modulant sa voix de façon spectaculaire pour en faire un personnage repoussant. Et tous les autres acteurs sont fantastiques, notamment le Silvestre de Bakary Sangaré, quelle présence !

Toute la série de représentations affiche complet, mais il y aura certainement une reprise la prochaine saison, ne la manquez pas !

Pour l'anecdote, 2 minutes avant le lever de rideau se sont discrètement glissés Mr et Mme Macron au 1er rang de la corbeille. On aura pu observer que, tout Président de la République qu'il soit, Mr Macron a consciencieusement éteint son téléphone portable en arrivant, même pas mode avion mais éteint. Dont acte pour les spectateurs goujats de l'ONP et du TCE...

scaramouche
Messages : 27
Enregistré le : 27 févr. 2014, 10:19

Re: Les Fourberies de Scapin- Comédie Française - Sep2017/Fev2018

Message par scaramouche » 01 nov. 2017, 14:15

Merci pour ce compte rendu d’un spectacle très tentant.
Pour info, après leur diffusion le 26/10 en direct depuis la Comédie Française dans les cinémas Gaumont, les Fourberies de Scapin seront redonnées dans ces mêmes cinémas le 12 novembre à 11 H.
http://www.allocine.fr/seance/film-2568 ... de-115755/

muriel
Basse
Basse
Messages : 2723
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Les Fourberies de Scapin- Comédie Française - Sep2017/Fev2018

Message par muriel » 12 nov. 2017, 12:01

mise en scène grand guignol ...
heureusement, Benjamin Lavernhe est prodigieux, il sait tout faire.

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1114
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Les Fourberies de Scapin- Comédie Française - Sep2017/Fev2018

Message par philipppe » 29 déc. 2017, 19:42

muriel a écrit :
12 nov. 2017, 12:01
mise en scène grand guignol ...
heureusement, Benjamin Lavernhe est prodigieux, il sait tout faire.
Certes la scène de la bastonnade est intense et le pauvre Géronte en prend physiquement pour son grade mais je ne la qualifierais pas de Grand Guignol. J’ai apprécié la juxtaposition d’éléments Comedia dell arte et d’un ton très contemporain notamment chez Lavernhe dont la tchatche emprunte beaucoup à notre époque.
Effectivement Lavernhe et Sandre sont formidables !
Beaucoup d enfants cet après midi, beaucoup de rires et belle énergie sur scène et dans la salle !

paco
Basse
Basse
Messages : 7957
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Les Fourberies de Scapin- Comédie Française - Sep2017/Fev2018

Message par paco » 29 déc. 2017, 19:48

philipppe a écrit :
29 déc. 2017, 19:42
muriel a écrit :
12 nov. 2017, 12:01
mise en scène grand guignol ...
heureusement, Benjamin Lavernhe est prodigieux, il sait tout faire.
Certes la scène de la bastonnade est intense et le pauvre Géronte en prend physiquement pour son grade mais je ne la qualifierais pas de Grand Guignol. J’ai apprécié la juxtaposition d’éléments Comedia dell arte et d’un ton très contemporain notamment chez Lavernhe dont la tchatche emprunte beaucoup à notre époque.
Effectivement Lavernhe et Sandre sont formidables !
Beaucoup d enfants cet après midi, beaucoup de rires et belle énergie sur scène et dans la salle !
100% en phase avec toi Philippe. Et puis "Guignol" ne me gêne pas du tout pour Les fourberies de Scapin, bien au contraire c'est tout à fait l'esprit de cette pièce. Pour moi c'est un spectacle remarquable à tous points de vue. :D

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12673
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les Fourberies de Scapin- Comédie Française - Sep2017/Fev2018

Message par PlacidoCarrerotti » 29 déc. 2017, 19:58

muriel a écrit :
12 nov. 2017, 12:01
mise en scène grand guignol ...
heureusement, Benjamin Lavernhe est prodigieux, il sait tout faire.

Guignol ou Grand Guignol ?
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 542
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Les Fourberies de Scapin- Comédie Française - Sep2017/Fev2018

Message par lionrougeetblanc » 10 janv. 2018, 23:39

Je sors de la représentation et je me retrouve tout à fait dans les commentaires de Paco et de Philipppe. Parmi les pièces de Moliere, j'ai toujours, souvenir scolaire oblige où on l'étudiait en Cinquième, considéré Les Fourberies comme présentant moins d'intérêt que des oeuvres plus "importantes ", comme Tartuffe ou le Misanthrope. Mais quelle soirée ! Formidable de bout en bout. Des comédiens excellents, avec un époustouflant Lavernhe, un remarquable (comme toujours) Didier Sandre, et une troupe enjouée, très convaincante (avec un léger bémol pour Bakary Sangare dont je n'ai pas toujours bien compris ce qu'il disait). L'esprit particulier de cette pièce est rendu par les choix très bien décrits par Paco, le ton est juste, l'excès est sous contrôle et l'ensemble est impressionnant d'énergie mais aussi de maîtrise et de joie: la joie manifeste des comédiens, en pleine complicité avec le public, et la joie du public, justement, qui en redemande.
Fourberies hautement recommandées... :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités