Les disques PBZ

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10467
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les disques PBZ

Message par HELENE ADAM » 03 mai 2018, 10:03

jerome a écrit :
03 mai 2018, 09:09
PlacidoCarrerotti a écrit :
02 mai 2018, 22:52
Il faut ajouter à cela l’attitude scandaleuse de Niquet envers le public
ah bon ? Comment ça ?
En gros, il nous a engueulé parce qu'on applaudissait pas assez fort le courageux ténor.... :cry:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

houppelande
Ténor
Ténor
Messages : 507
Enregistré le : 01 juil. 2011, 23:00

Re: Les disques PBZ

Message par houppelande » 03 mai 2018, 10:07

Il y avait un peu de ça, je me rappelle !

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19468
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les disques PBZ

Message par JdeB » 03 mai 2018, 13:47

PlacidoCarrerotti a écrit :
02 mai 2018, 22:52
HELENE ADAM a écrit :
02 mai 2018, 22:44
Polyeucte a écrit :
02 mai 2018, 19:27
HELENE ADAM a écrit :
02 mai 2018, 16:27
Ben non, c'est pas mon carrelage... :wink:
(je serais ravie de le recevoir en cadeau de dédommagement pour avoir supporté le ténor dont-j'ai-oublié-le-nom qui, lui, a oublié de chanter un certain soir au TCE :mrgreen: )
Enfin rappelons que ce fameux ténor a eu le mérite de nous permettre de découvrir la partition en direct ce qui n'est pas rien.
Ce n'était pas la partition. C'était un massacre de la composition musicale et un artiste ne devrait jamais accepter une telle mascarade. Je ne partage pas ton indulgence.
Je préfère de loin une annulation si le TCE ne parvenait pas à trouver un remplaçant à Marc Laho (premier titulaire ayant du annuler).
C'est uniquement pour des raisons financières que le "spectacle" a été maintenu. Sans aucun respect pour le public et pour l'oeuvre. Et pour les partenaires contraints sans cesse de se surveiller, de baisser le volume et de tenter de s'adapter au ténor qui déchiffrait sa partition.
Absolument.
Il faut ajouter à cela l’attitude scandaleuse de Niquet envers le public, pourtant sympa, comme si nous étions responsables de ce massacre.
Plutôt que de se contenter de régaler les critiques pour qu’ils la ferment, PPZ aurait pu avoir un geste envers les rares personnes qui avaient payé leur place...
oui, j'avais publié sur mon Facebook, "seul le cocktail était irréprochable" ...Ni l'ouvrage, ni l'interprétation (Gens en déclin et tendue à l'extrême, Droy hors sujet, jouant les jolis cœurs, "marquant" à mort, Dupuis faisant du gros son, Niquet exalté et tonitruant, ...) ne m'avaient complétement convaincu.

Je pense que puisqu'un disque était en cours d'enregistrement, le mieux aurait été d'annuler le concert mais c'est un choix cornélien et je comprends qu'il ait été maintenu malgré tout

La salle était bien pleine (au début...) donc mis à part une quarantaine de critiques et 60 places protocole, je pense qu'il y avait pas mal de spectateurs payants tout de même d'où le problème financier posé par une éventuelle annulation
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 407
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Les disques PBZ

Message par DelBosco » 03 mai 2018, 18:55

HELENE ADAM a écrit :
03 mai 2018, 10:03
jerome a écrit :
03 mai 2018, 09:09
PlacidoCarrerotti a écrit :
02 mai 2018, 22:52
Il faut ajouter à cela l’attitude scandaleuse de Niquet envers le public
ah bon ? Comment ça ?
En gros, il nous a engueulé parce qu'on applaudissait pas assez fort le courageux ténor.... :cry:
Alors que celui-ci était resté Droy dans ses bottes ...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19468
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les disques PBZ

Message par JdeB » 04 mai 2018, 17:20

:lol:

Non, il avait vraiment baissé les bras très vite...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1660
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Les disques PBZ

Message par aroldo » 23 juil. 2018, 20:51

Ecoute de mon côté, après les discussions de l'an dernier, de La Jacquerie. Premier acte peu mémorable sur le plan mélodique (c'est celui qui est dû à la plume de Lalo), très concentré et concis, fondé sur la parole et l'action dramatique, l'arioso, parfois très court (un souvenir de la tragédie lyrique ?) remplaçant le plus souvent l'air. Le reste (Coquard cette fois) est bien plus immédiatement séduisant, dans son registre pompier, avec ce qu'il faut de traces du Grand Opera, scènes de foule, passions historiques, personnages de dignes d'un vitrail de Saint-Sulpice et même un joli ballet au début de l'acte III. On retrouve son compte de d'envolée lyriques, en particulier dans les duos, mais ce que j'ai préféré ce sont certains mouvements amples dans les ensembles. L'acte IV me semble le plus frappant même si c'est le II, avec son Stabat Mater final, qui accueille partout les meilleurs critiques (Gérard Condé a l'air un peu embarrassé quand même devant cette oeuvre à défendre dans le livret d'accompagnement). Tout le monde à l'orchestre et sur l'estrade assure sa partie (sauf une, à mon sens, j'y reviens) et on est heureux de découvrir cette musique dans de telle condition, même si l'ensemble manque un peu d'exaltation (et je crois, après plusieurs écoutes, que ça n'est pas la faute de l'oeuvre). Evidemment, c'est assez caractéristique, français superbe et quasi irréprochable. Néanmoins, malgré l'estime que je porte à l'entreprise, je m'interroge sur l'engagement de Nora Gubisch qui doit déployer des trésors de maîtrise pour ne pas s'avouer dépasser par un rôle qui évoque celui de Fidès et qui a été créé par Delna. Elle nous inflige, malgré son évidente sincérité, tous les travers habituels des chanteurs en prise avec un rôle trop large pour eux : aigus criés, vibrato envahissant, modestie obligée alors qu'on espère la flamboyance.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 777
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les disques PBZ

Message par Ouf1er » 11 août 2018, 20:23

DieFeen a écrit :
A part Cydalise et le chèvre-pied paru chez Timpani, quelle œuvre de ce compositeur me convaincras-tu encore d'en acquérir l'enregistrement ?
Moi, j'aime quasiment tout Pierné. Chez Timpani, l'an Mil, couplé avec les Cathédrales...

Tu trouveras sur Voldemort une version malheureusement un peu coupée de son magnifique oratorio Saint François d'Assise.

La musique de scène pour Ramuntcho est aussi très sympa. Et toujours chez Timpani, Sophie Arnould, qui n'est pas, je pense, ce qui est le plus caractéristique de son œuvre lyrique (dont il reste tout à découvrir, à part le délicieux Fragonard, dont plusieurs bandes existent dans le fonds de la Radio.)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 28 invités