Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7089
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Message par MariaStuarda » 25 janv. 2016, 08:27

Je redémarre là ou je me suis arrêté sur le fil Werther :
MariaStuarda a écrit :
paco a écrit :
MariaStuarda a écrit :Henri V, Henri VI et ... Richard III) de Ivo Van Hove à Chaillot (5h).
Comment faire tenir ces 3 pièces de minimum 2h45 chacune en 5h ?? Je sens un beau sujet pour le fil "Ces coupures qui vous agacent"... ;-)
Pardon pour le HS :oops:
Pour éviter le HS j'ouvre un petit fil dans la rubrique "les z'arts".

Car cette fabuleuse série de Shakespeare ne peut que nous interpeller :
- non seulement sur ce que tu relèves (le lutin Thomas Jolly (qui mettra en scène à l'ONP l'an prochain) a donné la seule trilogie de Henri VI en 18h à Avignon et Richard III en 4h30 à l'Odéon alors que Thomas Ostermeier a lui réduit ce dernier épisode à 2h environ)
- Sur le peu d'intérêt des compositeurs vis à vis de ces épisodes du grand William alors que celui-ci n'a pas été particulièrement dédaigné par l'opéra
- et d'une manière générale sur l'audace de metteurs en scène de theatre qui s'attaque là à un monstre bien comparable à Mozart, Verdi ou Wagner et de la façon dont celle-ci serait reçue dans les salles d'opéra que nous confrontons ...

fin du HS et suite sur les z'arts

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7089
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Message par MariaStuarda » 25 janv. 2016, 08:29

Sur le deuxième point, le seul opéra que j'ai recensé est le "Marguerite d'Anjou" de Meyerbeer ... dont je ne suis même encore pas allé voir le livret.

à l'opéra les pires méchants cités sont souvent Iago et Scarpia. Le monstre Richard III a t'il finalement fait peur aux compositeurs tant il va loin ?

paco
Basse
Basse
Messages : 7948
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Message par paco » 25 janv. 2016, 10:47

Sur le 2e point, moi aussi je me suis souvent demandé pourquoi la série des "Henry" n'avait jamais fait l'objet de livrets d'opéra (en dehors du personnage de Falstaff), il y avait là une belle matière notamment à l'époque du "Grand Opéra" à la Meyerbeer (je pense par exemple à la bataille d'Azincourt).
Concernant Richard III, il me semble qu'il y a eu récemment un opéra sur cette pièce, mais je ne me souviens plus de quel compositeur (il me semble que c'était en Allemagne). On imagine un rôle taillé sur mesure pour un baryton...

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7089
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Message par MariaStuarda » 25 janv. 2016, 10:51

paco a écrit : Concernant Richard III, il me semble qu'il y a eu récemment un opéra sur cette pièce, mais je ne me souviens plus de quel compositeur (il me semble que c'était en Allemagne). On imagine un rôle taillé sur mesure pour un baryton...
Peut être pour richard III manque t'il une dimension romantique ? (Dans Othello, dans Hamlet il y a une histoire d'amour en parallèle de l'intrigue de destruction) ... quoique Verdi n'a pas hésité à s'attaquer à Macbeth qui est quand même le petit frère de Richard puisqu'il élimine lui aussi les prétendants au trône et finit dans la lutte armée.

paco
Basse
Basse
Messages : 7948
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Message par paco » 25 janv. 2016, 14:42

MariaStuarda a écrit :
paco a écrit : Concernant Richard III, il me semble qu'il y a eu récemment un opéra sur cette pièce, mais je ne me souviens plus de quel compositeur (il me semble que c'était en Allemagne). On imagine un rôle taillé sur mesure pour un baryton...
Peut être pour richard III manque t'il une dimension romantique ? (Dans Othello, dans Hamlet il y a une histoire d'amour en parallèle de l'intrigue de destruction) ... quoique Verdi n'a pas hésité à s'attaquer à Macbeth qui est quand même le petit frère de Richard puisqu'il élimine lui aussi les prétendants au trône et finit dans la lutte armée.
Dimension romantique que l'on peut retrouver par exemple dans Henry V, où il y a mariage à la clé

truffaldino
Alto
Alto
Messages : 255
Enregistré le : 26 août 2014, 09:29

Re: Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Message par truffaldino » 25 janv. 2016, 16:59

paco a écrit : Concernant Richard III, il me semble qu'il y a eu récemment un opéra sur cette pièce, mais je ne me souviens plus de quel compositeur (il me semble que c'était en Allemagne). On imagine un rôle taillé sur mesure pour un baryton...
Pardon de m'immiscer, mais la curiosité m'a poussé à googler l'affaire et on trouve rapidement un Richard III, créé à Anvers en 2005, créé en France à l'ONR en 2009/10, avec un baryton en role-titre (gagné!), compositeur Giorgio Battistelli, mise en scène Carsen...
Dossier pédagogique de l'ONR:
http://www.operanationaldurhin.eu/media ... 20DEF..pdf
Extrait sur le type de musique (pas super romantique a priori) :
Etant donné qu’il n’existe pas d’enregistrement sonore de cette œuvre, la préparation à la venue au spectacle peut
se faire grâce à des extraits musicaux d’autres compositeurs du XXe siècle, comme par exemple :
• Alban Berg : « Wozzeck »
• Arnold Schönberg : « Pierrot lunaire » (notamment pour le Sprechgesang)
• Pierre Boulez : « Le Soleil des eaux »
• Luigi Nono : « Il canto sospeso »
• György Ligeti « Lux aeterna »

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7089
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Message par MariaStuarda » 25 janv. 2016, 17:49

Intéressant ça.
il faudrait essayer de retrouver des traces de cet opéra.

paco
Basse
Basse
Messages : 7948
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Message par paco » 25 janv. 2016, 20:55

Merci Truffaldino, j'avais confondu les Flandres Belges et l'Allemagne... Mais c'est bien cette production à laquelle je pensais, qui avait bénéficié de quelques articles à l'époque (y compris dans Opéra Magazine il me semble, à moins que ce ne fût à l'occasion de la reprise à l'ONR)

truffaldino
Alto
Alto
Messages : 255
Enregistré le : 26 août 2014, 09:29

Re: Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Message par truffaldino » 25 janv. 2016, 21:25

MariaStuarda a écrit :il faudrait essayer de retrouver des traces de cet opéra.
Ben oui, sinon comment on va élire le champion de Richard III ?

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7089
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les plantagenets de Shakespeare à Paris et à Avignon

Message par MariaStuarda » 25 janv. 2016, 22:59

Elire le champion d'un opéra que personne n'a entendu.
Le challenge est de taille mais ODB n'a peur de rien !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités