Juan Diego Florez

Les artistes
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3387
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Juan Diego Florez

Message par micaela » 06 mai 2018, 17:50

En ce moment sur Arte, JDF chante Mozart. Un goût de trop peu : l'émission fait moins d'une heure, et entre les morceaux, on a des extraits d'une interview de Florez sur ses interprétations de Mozart. Mais le peu qu'on a est magnifique.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

bibi21
Alto
Alto
Messages : 386
Enregistré le : 26 mars 2012, 23:00

Re: Juan Diego Florez

Message par bibi21 » 06 mai 2018, 22:07

Merci
visible sur Arte jusqu'au 4 juin et rediffusion le 10 mai à 5h00

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10480
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Juan Diego Florez

Message par HELENE ADAM » 14 juil. 2018, 07:53

Programme " Klassik am Odeonsplatz"

Concerts en plein air à Munich cette fois, les 13 et 14 juillet sur l'OdeonPlatz.
Le 14 juillet (ce soir) c'est avec Juan Diego Florez, le Philharmoniker de Munich sous la direction de son chef Valery Gergiev,
Retransmission en direct sur Medici TV
https://www.medici.tv/fr/concerts/valer ... go-florez/

Programme :
Wolfgang Amadeus Mozart, Les Noces de Figaro, K. 492
Ouverture
Wolfgang Amadeus Mozart, La Flûte enchantée, K. 620
I : « Dies Bildnis Ist Bezaubernd Schon » (Tamino)
Gaetano Donizetti, Lucia di Lammermoor
III : « Fra poco a me ricovero »
Hector Berlioz, Le Carnaval romain, op. 9
Jules Massenet, Werther
III : « Toute mon âme est là ! Pourquoi me réveiller, ô souffle du printemps » (Werther)
Jules Massenet, Manon
III : « Ah ! Fuyez, douce image »
Giuseppe Verdi, La Force du destin
Ouverture
Giacomo Puccini, La Bohème
I : « Che gelida manina » (Rodolfo)
Giuseppe Verdi, I Lombardi alla prima crociata
II : « La mia letizia infondere »
Nikolai Rimski-Korsakov, Shéhérazade, op. 35



La veille, le 13 juillet, c'était Diana Damrau sur le programme suivant :

Leonard Bernstein: Ouvertüre zu "Candide"
Jules Massenet: "Suis je gentille ainsi? Je marche sur tous les chemins..." aus "Manon"
Jules Massenet: "Méditation" aus "Thaïs"
Erik Satie: Gymnopédies Nr. 1 und 3 (Orchesterfassung von Claude Debussy)
Charles Gounod: "Un bouquet..Ah, je ris de..." Juwelen- Arie aus "Faust"
Antonín Dvořák: Symphonie Nr. 9 e-Moll, op. 95 "Aus der Neuen Welt"

Diana Damrau (Sopran)
Radoslaw Szulc (Violine)
Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks
Leitung: Cristian Măcelaru

Les deux concerts sont également retransmis par BR Klassik en différé (ce soir 14juillet pour DD et le 20 juillet pour JDF)
https://www.br-klassik.de/themen/musik- ... cbcca.html
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10480
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Juan Diego Florez

Message par HELENE ADAM » 15 juil. 2018, 00:19

Vu et apprécié cette retransmission d'un concert d'une heure environ, où JDF est apparu en très grande forme vocale avec cette précision dans le chant et dans la diction qui sont ses qualités premières, sans doute moins chaleureusement accueilli dans Mozart que dans Puccini ou Verdi (I lombardi, excellentissime) par le public munichois mais globalement il a triomphé (et terminé par Nessun Dorma).

NB : sur son compte Instagram il remercie Munich de lui avoir donné l'occasion de chanter pour la première fois Nessun Dorma en public... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

bibi21
Alto
Alto
Messages : 386
Enregistré le : 26 mars 2012, 23:00

Re: Juan Diego Florez

Message par bibi21 » 15 juil. 2018, 08:30

HELENE ADAM a écrit :
15 juil. 2018, 00:19
Vu et apprécié cette retransmission d'un concert d'une heure environ, où JDF est apparu en très grande forme vocale avec cette précision dans le chant et dans la diction qui sont ses qualités premières, sans doute moins chaleureusement accueilli dans Mozart que dans Puccini ou Verdi (I lombardi, excellentissime) par le public munichois mais globalement il a triomphé (et terminé par Nessun Dorma).

NB : sur son compte Instagram il remercie Munich de lui avoir donné l'occasion de chanter pour la première fois Nessun Dorma en public... :wink:
et ce Nessun Dorma était fantastique !!!

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8304
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Juan Diego Florez

Message par jerome » 15 juil. 2018, 11:04

Ramené au contexte d'un concert où Florez se fait plaisir, c'est cool et sympa mais dans l'absolu ça reste très étroit vocalement et il n'est définitivement en rien un ténor verdien ni puccinien (désolé mais c'est pas du tout la voix de Calaf). En revanche chez Mozart, il est extraordinaire comme l'avait déjà montré son sublime album chez SONY.

paco
Basse
Basse
Messages : 7926
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Juan Diego Florez

Message par paco » 15 juil. 2018, 11:17

jerome a écrit :
15 juil. 2018, 11:04
Ramené au contexte d'un concert où Florez se fait plaisir, c'est cool et sympa mais dans l'absolu ça reste très étroit vocalement et il n'est définitivement en rien un ténor verdien ni puccinien (désolé mais c'est pas du tout la voix de Calaf). En revanche chez Mozart, il est extraordinaire comme l'avait déjà montré son sublime album chez SONY.
+1 (notamment pour ce qui concerne Mozart)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10480
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Juan Diego Florez

Message par HELENE ADAM » 15 juil. 2018, 11:21

jerome a écrit :
15 juil. 2018, 11:04
Ramené au contexte d'un concert où Florez se fait plaisir, c'est cool et sympa mais dans l'absolu ça reste très étroit vocalement et il n'est définitivement en rien un ténor verdien ni puccinien (désolé mais c'est pas du tout la voix de Calaf). En revanche chez Mozart, il est extraordinaire comme l'avait déjà montré son sublime album chez SONY.
C'était en effet un concert où il a osé entreprendre ce qui lui fait plaisir et si tu as globalement raison, il faut lui reconnaitre que le soin extrême apporté à tout ce qu'il chante, est admirable. La voix n'est pas celle de Calaf, mais la partition est scrupuleusement respectée (ce qui est loin d'être toujours le cas dans cet air archi galvaudé), et il donne du sens à son chant.
Bref, j'ai trouvé que c'était vraiment la classe...sans parler de la sympathie qu'il dégage assez spontanément sur scène. Il réussit même à dérider Gergiev et ses allures de gangster, qui se fait tout miel pour accompagner le ténor...
Je suis d'accord aussi sur son adéquation à Mozart (à qui il donne son petit côté ensoleillé assez ensorcelant) mais tu conviendras qu'il est cueilli à froid par un public allemand qui ne semble pas convaincu de son interprétation. Dommage...
Le reste était soigné, sensible, expressif et joliment chanté. Mais.... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8304
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Juan Diego Florez

Message par jerome » 15 juil. 2018, 11:29

Sur tout ça, on est d'accord! :wink:

abfab
Alto
Alto
Messages : 373
Enregistré le : 09 janv. 2008, 00:00

Re: Juan Diego Florez

Message par abfab » 15 juil. 2018, 11:49

HELENE ADAM a écrit :
15 juil. 2018, 11:21
La voix n'est pas celle de Calaf, mais la partition est scrupuleusement respectée (ce qui est loin d'être toujours le cas dans cet air archi galvaudé),
Sauf qu'il tient l'aigu sur vincero comme le font aujourd'hui absolument tous les ténors (et comme on leur reprocherait s'ils ne le faisaient pas, donc je précise que je ne critique pas du tout Florez pour ça) quand la partition note que c'est une double croche... donc il est étrange de venir dire que lui, contrairement à beaucoup d'autres, respecterait scrupuleusement la partition.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 28 invités