Dvořák-Rusalka-Kim /McVicar - San Francisco - 06/2019

Représentations
Répondre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10290
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Dvořák-Rusalka-Kim /McVicar - San Francisco - 06/2019

Message par Bernard C » 14 juin 2019, 01:20

Du 16 au 28 juin 2019 , Rusalka de Dvořák dans la production du Lyric Opera de Chicago au War Memorial House de San Francisco


Dirigé par la Cheffe coréenne Eun Sun Kim , présente assez fréquemment dans les théatres lyriques européens et texans ( je ne suis pas sûr qu'elle ait été conviée à diriger dans un Opéra français (?) )

Distribution de première catégorie :

Direction : Eun Sun Kim
Production : David McVicar
Décors : John Macfarlane
Costumes : Moritz Junge
Lumières : David Finn
Chorégraphie : Andrew George
Chef des chœurs : Ian Robertson


Rusalka : Rachel Willis‐Sørensen
Le Prince: Brandon Jovanovich
Vodník (Water Goblin) : Kristinn Sigmundsson
Ježibaba : Jamie Barton
La Princesse étrangère : Sarah Cambidge
Première nymphe des bois : Natalie Image
Seconde nymphe des boix : Simone McIntosh
Troisième nymphe des bois : Ashley Dixon


impressions après la représentation du 22 juin

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10290
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dvořák-Rusalka-Kim /McVicar - San Francisco - 06/2019

Message par Bernard C » 23 juin 2019, 04:49

Représentation du 22 juin 2019

Premier acte
EXTRAORDINAIRE SPECTACLE

Fabuleuse Willis‐Sørensen , grande voix , au timbre de bronze et de velours dense .

Un chant à la lune comme je n'en ai pas entendu , effaçant la somptueuse Fleming.
En effet la mélodie empreinte d'un lyrisme romantique est portée par des moyens considérables et nul effet de sensibilité excessive pour rendre les reflets .
Le naturel de cette Rusalka est confondant et on se demande ce que Radva apportera à l'automne dans ce rôle de plus intense.


L'ensemble du Cast est extraordinaire. J'en reparlerai.
Qu'il s'agisse de Barton,Jovanovich ou Sigmundsson


Mais la mise en scène de . David McVicar est probablement la plus belle chose que j'aie vue sur une scène d'opéra.
Enfin attendons la suite.

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10290
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dvořák-Rusalka-Kim /McVicar - San Francisco - 06/2019

Message par Bernard C » 23 juin 2019, 06:03

Second acte
Un enchantement.


Quelques images de cette extraordinaire représentation:

Image


Image

Image

Image



Image

Image

Image

Image

photos du SFO/ Cory Weaver

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10290
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dvořák-Rusalka-Kim /McVicar - San Francisco - 06/2019

Message par Bernard C » 23 juin 2019, 08:48

Évidemment ces images sont de belles images, les décors et costumes sont fabuleux , comme on voit rarement, mais plus important est la qualité de la mise en scène.

D'abord un jeu d'acteur au millimètre, des dryades aux corbeaux de Jezibaba, des chorégraphies de grande classe .
Des scènes amusantes ( l'idée de placer le début du second acte dans les cuisines du château ) , d'autres infiniment poétiques , ou de fantaisie fantastique, mais domine dans cette interprétation une vision sombre profondément contemporaine du monde.
McVicar à travers ce conte fantastique nous conduit au bord de l'angoisse, de l'inquiétude , die Sorge d'une nature où l'effraction humaine ne conduit qu'à la destruction.
Arbres morts dans une forêt fantomatique ( mais romantique aussi, le romantisme et son pessimisme traverse cette réalité contemporaine morbide et fatale, McVicar reste fidèle à l'œuvre) barrage abandonné , carcasses d'animaux et ce château à la fois somptueux et monstrueux tapissé de trophées de chasse comme hécatombe .

Tout conduit à la mort dans cette esthétique poétique d'autant plus porteuse d'émotion et d'effroi.

Du grand art.
Ce pourquoi parfois l'opéra nous porte aux extrémités de soi.

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
Il prezzo
Ténor
Ténor
Messages : 586
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Dvořák-Rusalka-Kim /McVicar - San Francisco - 06/2019

Message par Il prezzo » 23 juin 2019, 09:36

Récit qui donne immensément envie de voir cette production.
Et pourtant, que ne lit-on pas, ICI et là, sur le classicisme de McVicar, son absence de surprises ("productions pour américains", l'antithèse du Regie)? Alors qu'il illustre souvent en maître de l'esthétique les chefs d'oeuvre qu'on adule, sans jamais les trahir.
Assez comparable à Carsen dans ses approches, en fait, je trouve.

Avatar du membre
Asvo
Ténor
Ténor
Messages : 824
Enregistré le : 05 févr. 2011, 00:00
Contact :

Re: Dvořák-Rusalka-Kim /McVicar - San Francisco - 06/2019

Message par Asvo » 23 juin 2019, 22:34

Il prezzo a écrit :
23 juin 2019, 09:36
Récit qui donne immensément envie de voir cette production.
Et pourtant, que ne lit-on pas, ICI et là, sur le classicisme de McVicar, son absence de surprises ("productions pour américains", l'antithèse du Regie)? Alors qu'il illustre souvent en maître de l'esthétique les chefs d'oeuvre qu'on adule, sans jamais les trahir.
Assez comparable à Carsen dans ses approches, en fait, je trouve.
En effet, on a terriblement envie de se propulser à San Francisco, merci Bernard !

Très juste la remarque sur Carsen/McVicar, qui pourtant n'utilisent pas vraiment le même langage de mise en scène, mais qui abordent les oeuvres avec le même désir de les servir.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 73 invités