Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Représentations
Répondre
muriel
Basse
Basse
Messages : 2797
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par muriel » 13 mars 2019, 17:04

fomalhaut a écrit :
08 mars 2019, 18:45
On peut toujours couper les cheveux en quatre (et plus) mais, dans l'ensemble, Roberto Alagna (à ma grande surprise) et Bertrand De Billy, cela tenait la route.
Ceci écrit, je suis toujours surpris (et, peut être, ne devrais je plus l'être ?) par les "allergies" subies par Roberto à Paris !
c'est la pollution aux particules fines

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 836
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par fomalhaut » 13 mars 2019, 19:29

muriel a écrit :
13 mars 2019, 17:04
fomalhaut a écrit :
08 mars 2019, 18:45
On peut toujours couper les cheveux en quatre (et plus) mais, dans l'ensemble, Roberto Alagna (à ma grande surprise) et Bertrand De Billy, cela tenait la route.
Ceci écrit, je suis toujours surpris (et, peut être, ne devrais je plus l'être ?) par les "allergies" subies par Roberto à Paris !
c'est la pollution aux particules fines
Plus fines qu'ailleurs ?
fomalhaut

Avatar du membre
Oylandoy
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 900
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par Oylandoy » 14 mars 2019, 00:11

Kurzak étincelante ce soir. Elle n'a fait qu'une bouchée de ses deux compères (Otello et Iago, excusez du peu).
Et Roberto n'était pas malade, pas du tout. Vaillant d'un bout à l'autre.
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13523
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 14 mars 2019, 00:17

Oylandoy a écrit :
14 mars 2019, 00:11
Kurzak étincelante ce soir. Elle n'a fait qu'une bouchée de ses deux compères (Otello et Iago, excusez du peu).
Et Roberto n'était pas malade, pas du tout. Vaillant d'un bout à l'autre.
Il a quand même eu quelques graillons mais rien à voir avec la première ;-)
Kurzak était superbe en effet. Dommage qu’elle n’est pas un timbre notable car elle est d’une musicalité exemplaire.
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1710
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par Hiero von Stierkopf » 14 mars 2019, 00:31

Cet Otello de Roberto Alagna est une belle surprise, je n'osais y croire. J'étais resté sur le souvenir désastreux des Chorégies.
Je vous rejoins sur Kurzak.
Pas aimé le Iago de Gagnidze, on ne croit à aucun moment au personnage.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1710
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par Hiero von Stierkopf » 14 mars 2019, 08:37

J'ai trouvé la direction de Billy molle et chiante.
A mon goût, beaucoup trop lente, empêchant toute irruption de l'électricité nécessaire au II en particulier.

Alagna en grande forme vocale, pas sûr d'avoir vu Otello hier soir mais il chante tout avec beaucoup d'engagement et sans se ménager. A tel point que j'avais peur pour la suite.
C'était très impressionnant.
Son Esultate est chanté crânement et pose bien le décor. Une autorité affirmée scéniquement puis un très beau duo avec Desdemona.
Le II était un peu compliqué mais là encore j'ai été agréablement surpris par l'engagement et ai trouvé que ça passait vraiment très bien malgré la direction plombante dans la fosse.
Beau monologue mais le III m'a laissé une impression plus contrastée avec une présence scénique moins affirmée qu'en première partie.
Je ne suis pas fan de l'excès de sanglots dans la voix dans le final du IV.

Kurzak chante magnifiquement et sa présence scénique est remarquable.
Elle écrase le reste du plateau et focalise systématiquement l'attention.

Le Iago de Gagnizde est pour moi une déception. La voix n'est pas assez sombre, le volume assez limité et le jeu scénique est franchement mauvais.
Je n'ai pas cru une seconde à son personnage.

Désagréablement surpris par le Cassio de Antoun que j'avais apprécié à Londres.
La voix n'avait pas d'éclat hier soir.

Sceptique en achetant mon billet l'année dernière car refroidi par Orange il y a 4 ou 5 ans, j'ai donc passé une bonne soirée grâce à Alagna et Kurzak.
Une agréable surprise.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11978
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par HELENE ADAM » 14 mars 2019, 09:15

Oylandoy a écrit :
14 mars 2019, 00:11
Kurzak étincelante ce soir. Elle n'a fait qu'une bouchée de ses deux compères (Otello et Iago, excusez du peu).
La revanche de Desdémone ? :lol: J'adore !
(décidément quelle artiste ! :D )
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Oylandoy
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 900
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par Oylandoy » 14 mars 2019, 10:18

Oui !
Ils avaient l'air de deux balourds pas très malins à côté d'elle...
Et elle a réussi à gommer le côté cruche de Desdémone...
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
Oylandoy
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 900
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par Oylandoy » 14 mars 2019, 10:21

Hiero von Stierkopf a écrit :
14 mars 2019, 08:37
J'ai trouvé la direction de Billy molle et chiante.
Ne serait-ce pas un peu excessif ?
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13523
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 14 mars 2019, 12:03

Oylandoy a écrit :
14 mars 2019, 10:21
Hiero von Stierkopf a écrit :
14 mars 2019, 08:37
J'ai trouvé la direction de Billy molle et chiante.
Ne serait-ce pas un peu excessif ?
Soyons positifs : c’était beaucoup moins plat que d’habitude !
Mais les effets dramatiques, type coups d’archet appuyés à l’arrivée d’Otello au dernier acte par exemple, étaient presque totalement gommés, d’où un mpact dramatique assez faible je trouve.
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 66 invités