Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Représentations
JC87
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 117
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Limoges
Contact :

Re: Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Message par JC87 » 15 juin 2018, 17:25

Certes elle a un beau timbre et une belle technique mais pour un répertoire très limité. Ses maigres tentatives dans le bel canto romantique italien ont montré son peu de goût - et de connaissances - pour ce style. Le CD qu'elle en a fait est assez pitoyable car on a l'impression qu'elle chante tout comme du Puccini, qui est du reste le compositeur qui lui va le mieux. Pour ce qui est du répertoire français, Carmen et Charlottes sont anecdotiques car hors tessiture, ses Juliette et Manon à peine mieux à cause de son mauvais français (un comble après avoir vécu avec Alagna ! ) et de cette émission très sombrée et couverte qui manque de la clarté que réclame le soprano lyrique français. Pour Verdi, après une Traviata montée en épingle, qui avec le recul ne marque pas les esprits tant il y a eu mieux depuis (sans parler d'avant), elle n'a fait aucun des rôles qu'elle a tentés au disque faute d'avoir ce qu'il faut dans le gosier. A part quelque jolies choses dans Puccini (La Rondine, Butterfly) on peut trouver le bilan bien maigre au bout de presque 30 ans de carrière, si on compare à Stoyanova, magnifique dans Verdi, Puccini, le répertoire slave, français, allemand... et pourtant bien moins connue. Ses récitals de mélodies française sont franchement mauvais par manque de précision sur la diction et le style et quelques minauderies et robes affriolantes ne sauraient remplacer le travail. Et l'arrivée de personnalités comme Harteros ou Radvanovski la renverrait plutôt vers les honnêtes chanteuses que vers les grandes chanteuse. Alors elle peut bien faire la diva carrossée Ferrari pour continuer à exister, elle ne marquera pas l'histoire du chant comme Callas, Sutherland, Caballé ou combien d'autres.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19400
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Message par JdeB » 16 juin 2018, 09:42

oui, tu me rejoins sur plusieurs points et je n'ai jamais dit que c'était une grande chanteuse.
Mais je pense quand même qu'elle a été bien plus qu'une honnête chanteuse
Je ne crois pas du tout que Stoyanova malgré ses très belles qualités marquera l'histoire du chant. Qu'apporte-t-elle de nouveau ? Idem pour Harteros et Radva. Elle seront sans doute dans la catégorie des Tomowa-Sintow, Kiri, Freni, Ricciarelli, etc. Bref la catégorie de celles qui viennent juste après les Grandes

Très peu de noms vont subsister dans le futur...Je ne crois pas que la liste sera longue comme tu le suggères
oui pour Callas, Sutherland, Caballé, évidemment, j'ajouterai Crespin, Anderson, Janowitz, les deux Price, Grümmer, Tebaldi et c'est à peu près tout pour les sopranos.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8222
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Message par jerome » 16 juin 2018, 09:54

Ce "dézingage" en règle est tout aussi excessif et injuste que la sur-valorisation dont a pu bénéficier Gheorghiu à une certaine époque.
Elle a tout de même une fort belle discographie où elle est souvent excellente (notamment Elisir d'amore, Trovatore, Traviata, Rondine, Bohème, Butterfly, Tosca, Roméo et Juliette, Carmen, tous ses albums verdiens, ...) et parfois plus discutable (Werther) mais certainement pas pitoyable (album belcanto qui contient de très belles choses.), discographie qui peut en faire pâlir d'envie plus d'une!
Désolé mais le français de Gheorghiu est assez satisfaisant au regard de celui d'autres chanteuses (y compris françaises) et sa Carmen n'est pas spécialement hors tessiture quand on accepte de se souvenir que 75% des intégrales de l'ouvrage y emploient un soprano et que l'une des références majeures en est la version de Victoria de Los Angeles, soprano lyrique s'il en est et clairette de timbre ...
Pour sa Traviata, non elle n'a pas été montée en épingle. Elle est certainement une des interprètes majeures du rôle de Violetta de ces 30 dernières années et je serais bien curieux de savoir quelles sont toutes ces chanteuses regroupées en cohortes entières dans ton "tant il y a eu mieux depuis"!!! Si c'est pour évoquer Dessay et Damrau, la réponse est niet de chez niet ascendant niet!!! Si c'est pour évoquer Netrebko et Yoncheva, la réponse est que ce sont là 2 fort belles Violetta mais que leur interprétation est de qualité sensiblement équivalente à celle de Gheorghiu. La seule actuellement qui se soit hissée un peu plus haut c'est Ermonela Jaho.
Ce qu'on peut reprocher essentiellement à Gheorghiu, c'est d'être devenue fort commode dans ses choix de rôles scéniques, d'avoir eu un comportement fort discutable à une certaine époque (tensions avec Alagna) et de jouer la diva plein pot! Or une vraie diva joue sur l'événementiel et sait se faire désirer. Il est évident qu'elle ne peut pas créer l'événement avec un tel récital, quelles que soient les qualités intrinsèques du programme tel qu'il est proposé.
Moi je lui reproche surtout d'avoir annoncé il y a 20 ans une prise de rôle, Anna Bolena, où elle aurait pu être passionnante et qui n'a jamais abouti.
Trop velléitaire (et donc grande gueule), voilà son défaut essentiel!

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19400
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Message par JdeB » 16 juin 2018, 10:02

Merci Jérôme ! je souscris totalement à tes propos sauf que ses tensions avec Alagna n'ont pas, à mon avis, à rentrer en ligne de compte et ne regardent qu'eux même s'ils ont tous les deux médiatisé leur couple glamour et leurs séparations (oui, au pluriel)

Stoyanova est loin d'avoir une discographie comparable
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1259
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Message par zigfrid » 16 juin 2018, 10:03

Je suis d'accord avec Jérôme: quand elle a explosé avec ses Traviata, c'était fort mérité; il y a eu vértablement un phénomène Gheorghiu; et on peut dire que ce fut l'une des plus belles voix peut ëtre la plus belle avec Fleming à être apparue depuis 25 ans. Effectivement, elle aurait pu se lancer davantage de défi; mais j'aime bien son personnage, elle assume son statut de diva, elle di ce qu'elle a à dire; mais je n'aimais pas ses annulations à répétitions (mais j'ai toujours eu de la chance avec elle )

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8222
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Message par jerome » 16 juin 2018, 10:04

JdeB a écrit :
16 juin 2018, 09:42
Elle seront sans doute dans la catégorie des Tomowa-Sintow, Kiri, Freni, Ricciarelli, etc. Bref la catégorie de celles qui viennent juste après les Grandes
Moi je pense tout de même que l'immense mozartienne et excellente puccinienne qu'a été Te Kanawa restera une grande référence. Idem pour Freni chez Puccini.
Et puis d'une manière générale, toutes ces chanteuses qui ont des discographies substantielles marquent durablement, qu'on le veuille ou non, l'histoire du chant puisque leurs disques restent et resteront ... tu ne crois pas ?

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1259
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Message par zigfrid » 16 juin 2018, 10:09

manquent Rysanek, Nilsson, Norman tout de même

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19400
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Message par JdeB » 16 juin 2018, 10:10

jerome a écrit :
16 juin 2018, 10:04
JdeB a écrit :
16 juin 2018, 09:42
Elle seront sans doute dans la catégorie des Tomowa-Sintow, Kiri, Freni, Ricciarelli, etc. Bref la catégorie de celles qui viennent juste après les Grandes
Moi je pense tout de même que l'immense mozartienne et excellente puccinienne qu'a été Te Kanawa restera une grande référence. Idem pour Freni chez Puccini.
Et puis d'une manière générale, toutes ces chanteuses qui ont des discographies substantielles marquent durablement, qu'on le veuille ou non, l'histoire du chant puisque leurs disques restent et resteront ... tu ne crois pas ?
Je pense qu'elles subsisteront longtemps par leur legs discographique/vidéographique magnifique certes mais pour une toute petit frange érudite du fandom et, hélas, sans valeur de référence pour les jeunes générations d'artistes.

Quoiqu'on pense d'elle, Bartoli a déjà marqué une rupture dans l'interprétation de son répertoire qui depuis 15 ans s'est imposée à toutes comme un nouveau canon, du moins dans le premier circuit. Sur le plan historique, elle a déjà gagné et il existe bel et bien un Avant et un Après Bartoli, comme pour Callas, etc

Bref, je raisonne en historien et pas qu'en ma qualité de lyricomane.
Donc oui, Norman et Nilsson ont été d'immenses chanteuses mais pas en terme de postérité et de césure semble-t-il mais il faut peut-être attendre d'avoir plus de recul.

Marquer l'histoire du chant c'est plus du côté des profs, des chefs de chant et d'orchestre, des directeurs de castings et , très à la marge, des historiens que cela se joue, des paradigmes qu'ils ont en tête et qu'ils valorisent auprès de la relève.
Sinon, ce sont les algorithmes de Youtube :mrgreen: :eyes: :Jumpy: :ablow:
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

paco
Basse
Basse
Messages : 7898
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Message par paco » 16 juin 2018, 10:40

Je souscris entièrement à ce que dit Jérôme, cependant pour moi il y a eu 2 périodes chez Gheorghiu :

- une période années 90- début années 2010, où elle a réellement été exceptionnelle (beauté du timbre chaleur, legato, charisme, style, etc.), et où elle a marqué des rôles, notamment Violetta, mais aussi Marguerite (pour moi la meilleure Marguerite des 3 dernières décennies, et de très loin), et Amelia de Simon Boccanegra (je pense à sa prestation d'un seul soir à Madrid, un seul soir mais wouaou, inoubliable dans ce rôle !). Pendant ces deux décennies je cherchais à tous prix une place dès qu'elle chantait à Paris ou à Londres. Cette période s'est conclue par deux représentations de Tosca mémorables (les deux fameuses du ROH avec Pappano JK et Terfel), un rôle pour lequel elle n'était pas prédisposée mais où, par le génie du chef et un entourage qui l'a galvanisée, elle a réalisé une sorte de miracle le temps de deux soirées de juillet.

- puis sa voix s'est petit à petit amenuisée en projection et elle est entrée dans un cycle de précaution excessive : plus aucune prise de rôle (alors qu'avec le ROH il avait été question de Fedora et La Vestale). Précaution vocale également, ne dépassant plus le mezzo forte que par exception, sur-jouant des sons filés là où la partition ne les demande pas. On est alors passé d'une présence vocale indéniable, fascinante, à un gazouillis qui la range à un niveau d'honnête chanteuse raffinée comme il y en a des dizaines, mais plus au niveau de la Gheorghiu capable de nous scotcher. Je ne sais pas à quoi cela est dû, mais je soupçonne qu'à force de ne quasiment plus chanter comme ce fut le cas à une période d'annulations systématiques, elle ait perdu progressivement une sorte de "musculation", une configuration physique nécessaire pour projeter le son. Mais ce n'est que spéculation. En tous cas, il est certain que la Gheorghiu d'aujourd'hui n'est plus que l'ombre d'elle même, mais cela n'implique en rien de renier la grande chanteuse qu'elle fut.

Pour ce qui est de se faire désirer, en revanche, là elle rate son marketing: ce n'est pas en chantant Tosca tous les ans au ROH, finalement presque l'unique rôle qu'elle conserve, qu'elle va se faire désirer, au contraire elle ne peut que provoquer une certaine lassitude...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19400
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Récital A. Gheorghiu / A. Petrovici- Garnier- 17/06/2018

Message par JdeB » 16 juin 2018, 10:50

oui, c'est très juste ce que tu écris Paco. Sauf qui lui reste 2 autres rôles, Adriana et Mimi
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités